Hyundai : « Les pièces du puzzle sont là »



Auteur de 14 scratchs sur 32 depuis le début de saison, la Hyundai i20 WRC apparaît pour l’instant comme la voiture la plus performante du plateau.

Au delà de cette statistique, le bilan comptable au championnat n’est pas très flatteur pour le constructeur coréen, relégué au troisième rang derrière la surprenante équipe Toyota et l’équipe privée M-Sport.

A l’arrivée du rallye de Suède, Michel Nandan retient le fort potentiel de cette Hyundai, tout en soulignant la « victoire historique de Toyota. »

« Je suis sûr qu’avec le recul nous considérerons ces deux premières manches comme très formatrices pour notre équipe. Nous avons des équipages qui ont montré leurs aptitudes à lutter pour les scratchs, nous avons une voiture qui a le potentiel de remporter des rallyes et nous avons l’esprit combatif nécessaire pour réussir. Les pièces du puzzle sont là.

Je tiens à féliciter sincèrement Toyota pour sa victoire historique de ce week-end. Une chose est sûre, après les deux premières manches, le WRC affiche une belle santé et une très grande compétitivité. C’est un point véritablement positif à tirer du Rallye de Suède. »

Manquant encore de rythme au volant de cette nouvelle Hyundai, Dani Sordo reste une pièce essentielle de l’équipe. En effet, 24 des 40 points constructeurs inscrits par Hyundai sont l’oeuvre de l’espagnol.

« J’ai beaucoup aimé ce rallye. Nous savions que notre objectif était ce matin de sécuriser la quatrième place et de prendre des points importants. Nous avons été prudents. Ce sont des spéciales difficiles, il fallait faire attention de ne pas faire d’erreur. » a commenté Dani Sordo.

Après un Monte-Carlo dramatique, Hayden Paddon n’a pu réitérer son exploit de l’an passé en Suède (2e). Cherchant encore les bons réglages de sa Hyundai, le néo-zélandais devançait son coéquipier espagnol avant de connaître des problèmes de direction assistée.

« Parvenir à la fin du rallye a été un tel soulagement. Cela n’a pas bien marché pour nous ce week-end mais nous avons utilisé les spéciales de dimanche matin pour essayer de nouvelles choses. Nous avons bien poussé dans la Power Stage. Le fait de finir septièmes nous a donné quelques points pour le championnat. » a déclaré le néo-zélandais.

A la chasse aux points de la Power Stage après sa bévue de la veille, Thierry Neuville s’est finalement « incliné » dans cet exercice, récoltant tout de même trois points grâce à un troisième temps.

« Nous avons tout donné dans cette spéciale finale mais nous avons dû nous contenter de la troisième place. Je suis très déçu pour toute l’équipe d’avoir perdu la position de leader à cause d’une si petite erreur de conduite. Cela a été un problème de plus avec d’importantes conséquences pour le championnat. Nous devons nous reprendre et aller de l’avant positivement. »





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. cépé dit :

    Les pièces sont là … mais certaines sont fragiles !
    Les deux « erreurs » de Neuville ne montrent-elles pas qu’une « petite » touchette suffit à casser une suspension ou une pièce de direction, quand d’autres marques et pilotes sortent leur voiture quasi intacte de fautes similaires ?

  2. roland59 dit :

    passé ces 2 rallyes spécifiques « pilotes » on ne peut pas dire que la Hyundai est la plus rapide… ou meilleure..
    on a pu le dire, à raison, concernant la VW quand elle trustait les scratchs et les podiums avec ses 3 pilotes.
    pour Hyundai, on peut juste poser l’hypothèse qu’elle semble être plus compétitive que les années précédentes… c’est tout… et c’est vraiment tout…
    d’ici mi saison, les impressions se confirmeront ou s’infirmeront au gré des résultats de tous… et toutes..
    Est-ce que Sordo et Paddon seront aux avants postes… çà reste à voir… perfs pilotes, stratégies.. fiabilité…

  3. Eponyme dit :

    On a déjà une petite idée de l’ordre de départ pour le Mexique ?

    • Denis dit :

      Cf. http://www.rallye-sport.fr/regle-ordre-de-depart-wrc-2017/

      L’ordre de départ en WRC en 2017 s’établira de la façon suivante :

      Jour 1 : Tous les pilotes partiront dans l’ordre du classement du championnat du monde.
      Jour 2 : Les pilotes P1 s’élanceront dans l’ordre inverse du classement validé au terme du jour 1. Tous les autres pilotes (P2 et P3 notamment) s’élanceront dans l’ordre du classement du jour 1.
      Jour 3 : Les pilotes P1 s’élanceront dans l’ordre inverse du classement validé au terme du jour 2. Tous les autres pilotes (P2 et P3 notamment) s’élanceront dans l’ordre du classement du jour 2.

      Les pilotes P1 qui repartiront en Rally2, s’élanceront à la fin du groupe des pilotes P1. L’ordre de départ du premier rallye de la saison s’établira sur le classement du championnat de l’année précédente.

      Sportivement.

  4. turbo62 dit :

    pour PADDON je pense qu’il a ue un peut de mal a ce reconcentré sur ce rallye 15 jours après le MC je pense qu’au MEXIQUE il sera mieux En SUEDE il n’a pas de chance non plus (direction en berne)

  5. Sylvain dit :

    Je suis d’accord, la Hyundai donne la sensation d’être la voiture la plus rapide.

    L’excellent Sordo réalise là son meilleur début de saison ‘all time’ sauf peut-être en 2009 (2ème, 5ème), donc la voiture est bonne… ils vont avoir de bons ordres de départs sur la terre, si elle ne casse pas ils seront surement aux avant-postes.

    • Jeanp dit :

      En partant loin derrière sur la route,Neuville est quand même avantagé par sa position sur la route.

      • Sylvain dit :

        Bien-sûr qu’il a été avantagé en Suède et qu’il le sera au Mexique, c’est pour cela que je suis certain que la Hyundai sera encore devant dans les prochains rallyes… tôt ou tard Neuville va gagner un rallye car vu le retard accumulé il va partir encore plusieurs rallyes sur terre avec une bonne position le premier jour.

  6. Bruno dit :

    Mouais la Hyundai la plus performante c’est vite dit. C’est surtout Neuville qui les a faits ces chronos, je n’ai pas vu beaucoup de bons chronos de Sordo et Paddon. C’est d’autant plus dommage d’avoir raté la victoire.