Jordan Berfa monte en grade



Engagé avec l’équipe Peugeot Rally Academy pour la deuxième fois de la saison, Jordan Berfa a connu un rallye en demi-teinte en Allemagne.

Victime d’une sortie de route le premier jour, le jeune pilote de Mazamet a retrouvé ensuite un rythme intéressant avec une belle confrontation face à Fabio Andolfi, jeune espoir du rallye italien.

Avant la Power Stage du dimanche midi, Jordan est revenu avec nous sur sa performance en Allemagne mais également sur ses projets pour la saison prochaine : « Dans la première spéciale du rallye, on fait un très bon temps à seulement 9 dixièmes d’Andolfi. Dans la deuxième, je me fais surprendre tout seul par du gravier et je suis parti à la faute. Le lendemain, on est reparti en Rally2 et c’était assez difficile mentalement. On a fait un mauvais choix de pneus dans le premier tour, dans le second c’était mieux mais dans Panzerplatte, on a perdu les freins sur la fin alors que nous étions à deux secondes d’Andolfi aux intermédiaires. Pour le reste, on était un peu toujours dans les chronos d’Andolfi et devant l’autre italien, De Tommaso.

Ce dimanche, on lui en pose 20 dans la première mais il nous en reprend 4 dans la suivante. L’essentiel était de faire des temps, même en repartant très loin après notre abandon. Ca prouve que nous pouvons y arriver. On espérait forcément beaucoup mieux, maintenant il va falloir bien travailler le Tour de Corse pour se rattraper. Normalement ce sera notre dernier rallye en R2, peut-être le Var aussi mais c’est loin d’être sûr.

L’an prochain, le programme sera bien différent puisqu’on roulera en championnat de France asphalte avec une R5, normalement sur toutes les manches. On devrait annoncer la marque de l’auto après le Tour de Corse. Malgré toutes les années que nous avons passés ensemble, ça ne sera pas une Peugeot.

Il faudra apprendre, rien que de rouler en quatre roues motrices, c’est quelque chose que je n’ai jamais fait et découvrir plein de choses au niveau des réglages. Après, si on s’adapte vite, on peut bien sûr espérer quelque chose en France mais on verra bien. »





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Thomas dit :

    Dommage pas une 208 T16 pour l’an prochain :0(( alors espérons la cousine la DS3 R5 ;0))

    • patate dit :

      Dommage!? cette caisse est en train de ruiner la carrière d un nombre impressionnant de petits jeune qui pousse pour moi si il part sur une i20 r5 ou une fabia ou une fiesta il aura tout compris .

      • Marcus dit :

        En partant sur du 100 % Asphalte, il ne fera pas carrière, que ça soit avec une peugeot ou une skoda.

        • patate dit :

          Oui c est aussi vrai 🙂 mais je répondais surtout aux niveau de la voiture comme l’a dit Thomas mais c est sur qu il vaut mieux faire les manches les plus durs autant en terre que en tarmac pour ce faire voir en tant que pilote mixte

  2. FIGUET dit :

    C’est vraiment dommage d’aller rouler sur le championnat Asphalte !

    C’est avant tout sur la terre qu’il faut rouler si on souhaite évoluer un jour en WRC.

    Il faudrait mieux un programme mixte quitte à ne pas jouer le titre .