La perf’ du week-end : Julien Sere



Le week-end dernier, cinq rallyes étaient au programme de la Coupe de France avec notamment deux nationaux et trois régionaux.

Engagé au volant d’une Renault Clio Ragnotti N3 au rallye de Bonaguil, Julien Sere a réalisé un rallye remarquable, terminant à la 7e place au scratch et remportant au passage, le groupe FRC4 !

Comme pour chaque “perf’ du week-end”, nous avons pu revenir sur cette performance avec le pilote “récompensé” ce week-end.

Peux-tu te présenter et nous parler un peu de tes débuts en rallye ?

“J’ai 41 ans, je suis dans le milieu de l’automobile depuis une vingtaine d’années. J’ai grandi dans le milieu du sport auto. J’ai commencé le rallye à 16 ans dans le baquet de droite aux côtés de mon père et j’ai pris le volant à 18 ans dans une Renault 11 turbo.”

Quels étaient tes objectifs sur ce rallye de Bonaguil ? Pensais-tu pouvoir jouer les premiers rôle dans le groupe FRC4 ?

“Pour le premier rallye de la saison, l’objectif était avant tout de rouler et de se faire plaisir, mais on reste des compétiteurs et remporter la classe N3 était le but à atteindre. Pour le groupe FRC4, je ne m’y attendais pas du tout. Je ne suis pas encore habitué à ces nouveaux groupes, je n’y ai donc pas du tout prêté attention au cours de ce rallye. On était focalisé sur le classe.”

Au final, tu l’emportes face à Anthony Rambaud, 4e au scratch sur cette épreuve l’an passé. Tu dois être vraiment satisfait de ce résultat.

“En effet, je suis très satisfait de ce résultat tout en étant conscient que sans les soucis mécaniques d’Anthony Rambaud, on n’y serait pas parvenu.”

Tu évolues depuis plus de 10 ans au volant d’une Renault Clio Ragnotti N3. Est-ce que tu parviens encore à améliorer des choses sur cette voiture et/ou dans ton pilotage ?

C’est une voiture dans laquelle je me sens très bien avec un rapport prix/performance encore très intéressant. On arrive encore à améliorer quelques éléments notamment les trains roulants avec l’aide de mon ami Julien Zambon (Zamb-Sport). Concernant le pilotage, j’essaie de ne pas trop me reposer sur mes acquis et mon expérience, et de toujours tenter d’affiner ma prise de notes et mieux gérer mes entames de rallye.”

Est-ce qu’une autre voiture pourrait te tenter à l’avenir si le budget était au rendez-vous ?

“Oui évidemment, une auto avec une boîte séquentielle m’attire beaucoup comme par exemple une Clio R3 ou même une auto du groupe R2.”

Quel est ton programme pour cette saison 2022 ?

“Le programme 2022 n’est pas encore défini. De part mes projets professionnels et le manque de budget, cette saison risque d’être légère. Toutefois, nous aimerions être présents au rallye de Saint Emilion avec, pourquoi pas, de nouveaux partenaires. J’en profite pour remercier mon copilote, Marc Chapelle, mais aussi toutes les personnes qui m’ont soutenu jusqu’à aujourd’hui, sponsors, amis et famille.”




S’abonner
Notification pour
guest
3 Commentaires
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Venturi42
Venturi42
6 mois il y a

Belle perf de Julien Serrre, mais je m’attendais plus à voir Alexandre Denuziere récompensé de la perf du week-end, ce dernier fini 5 au scratch au Pays du Gier pour son premier rallye au volant sur une Clio super 1600, évidemment 1er RC4 et 1er A6K . Une prochaine fois peu être