Neuville : « Cela a pris du temps »



Figure de proue de l’équipe Hyundai depuis son arrivée en WRC (2014), Thierry Neuville a évidemment été l’un des principaux artisans dans la conquête du titre de champion du monde constructeurs.

« Tout d’abord, nous avons continuellement développé notre voiture tout au long de la saison. J’avais une voiture constamment rapide sur toutes les surfaces, ce qui a été l’un des facteurs clés de notre succès. J’ai aussi eu des coéquipiers performants; Andreas a terminé quatrième du championnat, Dani a marqué des points importants pendant la saison et Sébastien a également été très utile. Ils m’ont tous apporté un très grand soutien dans la bataille pour le titre des pilotes. »

Après des débuts difficiles avec le constructeur coréen (6e en 2014 et 2015), Thierry Neuville et Hyundai ont affiché une énorme progression en 2016 avec l’arrivée d’une nouvelle voiture, puis une confirmation l’année suivante avec les WRC de dernière génération. Auteur de trois victoires cette saison, tout comme en 2018, le pilote belge a même battu son record de points cette saison…échouant néanmoins à la deuxième place du classement comme en 2013, 2016, 2017 et 2018. 

« Les premières années ont été un peu difficiles et très exigeantes pour l’ensemble de l’équipe, qui a retrouvé son équilibre en WRC. J’ai vraiment apprécié le défi et personne n’a abandonné. Nous nous sommes battus et avons su que le titre arriverait un jour. Cela a pris du temps, mais nous étions l’équipe dominante cette année et avons maintenu notre ambition. Nous avons défendu quand nous en avions besoin et avons augmenté notre avance après l’Espagne pour faire le travail. »





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. fabien dit :

    Bravo Hyundai et bravo à Thierry!
    Le principal artisan du titre constructeur!
    Gros travail depuis le début de l’aventure Hyundai
    Depuis 2017 et la nouvelle génération, la voiture est performante et compétitive.

  2. Pierre12 dit :

    Seb dans la Toy avec Elfyn et Kalle.
    Ott et ou Thierry ne sont pas encore champion en 2020….et peut etre en 2021…….

    • TchoponT dit :

      Punaise les gars, on a un tireur de tarot parmi nous.
      Il va peut être savoir nous éclairer à l’avance sur le départ très regrettable de Citroën….. 😉

    • pekadi dit :

      Depuis que Tanak a annoncé son départ pour Hyundai, on n’arrête pas de parler de ça … et du contraire.
      De nos jours, la plupart des medias n’ont qu’un objectif, être les 1ers à annoncer une info … quitte à dire n’importe quoi.
      Alors, laissez pisser le mouton, on verra bien ce qu’il en adviendra.

  3. Fab dit :

    Et Lappi dans tout ça?

    Comment un choix de carriére peut prendre une tournure merdique…

  4. jeanfrancois dit :

    Ça à mis du temps mais ça y est c est fait .
    Hyundai Motorsport est champion de wrc .
    Neuville à rempli un objectif.
    Je suis heureux pour le belge .
    Un vrai pilote hyundai et quel enthousiasme .

  5. rh74 dit :

    Sur motorsport ils parlent d’un retrait citroën et d’un duo Ogier Evans chez Toyota. Accompagné de Rovenpera. À suivre.

  6. jh74 dit :

    La grande nouvelle c’est que Peugeot revient au WEC en 2022 et au Mans en 2023 .Ne prenez pas vos réves pour des réalités Citroen sera la en 2020 avec Ogier.

  7. Fab dit :

    Ouah le teasing!!!

    Balance…

    • Fab dit :

      Bon ok, je balance. Arrêt de Citroen et Ogier chez Toyota.

      Merci au revoir.

      Y a le même genre de rumeur pour Renault en F1. Y vont bien nos constructeurs « français » dites donc…

  8. TchoponT dit :

    Préparez vous à une grande nouvelle, aujourd’hui. Elle va faire très mal au championnat WRC, malheureusement….

  9. rh74 dit :

    Oui il a sa part de responsabilité dans le titre je suis d’accord. Il est le meilleur pilote Hyundai depuis le début de l’aventure.
    Mais au lieu de tomber dans le fanatisme je voudrais quand même vous rappeler le budget plus que conséquent dont dispose l’équipe et la petite concurrence qu’il y a eu cette année pour le titre constructeur. Avant le départ du MC 2019 il ne fallait pas être un génie pour deviner que ça allait être un match à deux entre Hyundai et Toyota.
    Ensuite sur l’échelle du temps moi ça me semble plutôt normal d’arriver au bout de tant d’années à décrocher enfin un titre. L’inverse aurait été inquiétant.

    • roland59 dit :

      n’étant pas dans l’amnésie, je crois pouvoir dire que les Matchs à 2 durent depuis au moins15 ans… ,
      parfois, il n’y eut même pas de match comme en 14 et 15, je pourrais même ajouter 13.
      la seule saison ou on peut dire qu’ ils furent à 3, c’est 18.

      • rh74 dit :

        Oui et non. Si tu fais référence aux années Polo ok l’hégémonie était significative mais il me semble que sur le papier il n’y avait pas d’handicap au début de saison. Volkswagen et Hyundai avaient le désavantage d’être nouveaux dans la discipline face à Ford et Citroën qui avaient sans doute plus de certitudes.
        En 2019, avec deux équipes alignant 3 voitures les dés étaient déjà pipés. Pour moi ça n’est pas comparable.

        • roland59 dit :

          c’est ton « la petite concurrence » qui est inexact… parce que, comme je l’écris, c’est le cas depuis longtemps des bagarres à 2… et cette saison, c’est une vraiment bonne bagarre car Toy avait largement les moyens d’encore prendre le titre sur la der… annulée..
          en 19, ce sont les (mauvais) choix de Budar de faire avec 2 voitures/pilotes qui réduisent quasi d’emblée à 2 la bataille pour le titre équipe WRC 1 quand ils mettent Ostberg en WRC 2 (trop) seul face aux Rovanperä, Kopecky… et cela se termina comme on sait pour Citroën Sport… échecs sur les 2 championnats.
          les Toy/Hyundai font le job chacun à leur manière… 3 voitures/pilotes pour toy, normal, et 4 pour Hyundai… avec Breen (en « 5 ») mais plutôt en « évaluation » pour 2020…
          et je pense aussi qu’il n’y a pas que les années Polo ou la concurrence était (bien) moindre il y a aussi les saisons 2005 et 2010.. peut-être même 2012.. à vérifier..
          bien sûr que VW et Hyundai rentre en même temps on va dire, mais la Polo était très bien née quand la I20 était bien loin du compte. (Julien le dit )
          n’oublions pas non plus, l’historique rallye du Group VAG, dont VW, qui n’a rien à voir avec celui, bien maigre, du constructeur coréen…

          • rh74 dit :

            Je suis tout à fait d’accord pour dire que Citroën a fait les choses à moitié cette saison. Mais on était combien à être pessimistes avant le premier rallye 2019 avec ces deux voitures engagées? Beaucoup. La victoire au MC c’était l’arbre qui cachait la forêt…
            Donc bien évidemment que Hyundai et Toy n’ont pas à s’excuser du manque d’implication des autres.
            Pour moi la concurrence était quand même fortement réduite cette année et que ça soit une constante en wrc depuis plusieurs années, pour le titre constructeur,(sauf exceptions) je le reconnais aussi. J’ai regardé mais les titres VW n’ont pas grande valeur. Ils étaient souvent seuls au monde avec 3 voitures. Et c’est d’ailleurs ce que je repproche aux titres constructeurs.
            L’issue est souvent tellement prévisible et en relation directe avec les moyens matériels déployés que cela enlève de la saveur. Mais après j’imagine au combien il est difficile d’avoir sur une saison 3,4 ou 5 écuries de pointe qui engagent le même nombre de voitures…
            Ce qui est étonnant c’est que je n’ai pas le même raisonnement pour les titres pilotes. Et ça, je n’arrive pas à l’expliquer.
            Peut être parce que dans l’imaginaire collectif le championnant constructeur est un classement de second plan. Que retient on de Toyota en en WEC cette année? Plus la victoire au Mans avec Alonso que la victoire en championnat. En F1 le 6ème titre d’Hamilton passe largement devant le 6 ème titre de Mercedes…
            Ce que je veux dire par là c’est que pour que la lutte soit captivante, la concurrence en championnat constructeur doit être exacerbée faute de quoi, tout cela tombe assez rapidement dans l’oubli.

          • Sylvain dit :

            @rh74 bien évidemment le championnat constructeur est absolument de second plan…

        • roland59 dit :

          à rh74, oui, je crois profondément que c’est bien dans l’imaginaire que le titre équipe serait « secondaire »… car pour les constructeurs qui font le choix de s’engager en WRC, il en va tout autrement…en tout cas au moins pour les Toy/Hyundai… qui annonçaient clairement le vouloir… et je pense que Malcolm fut très fier que son line up d’alors lui donna aussi ce titre à lui et M-Sport… son équipe.
          reste le cas Citroën 19… Budar nous donnera bien sa version. mais ils en ont tant gagnés dans un passé proche que je pourrais comprendre la ligne « courte » 19, sans la partager.
          personnellement, je ne fais pas de distinction de valeur entre les titres (pilotes/équipes) puisqu’ils sont attribués sur une même compétition. mais j’ai plutôt tendance à penser que le titre équipe est plus important parce que ce sont bien des équipes qui s’engagent et s’affrontent… cependant, je pense que le fait que le rallye soit davantage vécu comme discipline individuelle que collective, presque logiquement, cela peut nous amener à cet imaginaire nous faisant croire que…
          et cet impression est certainement renforcée par le fait que les titres des autres catégories ne sont qu’individuels… ceux des Loubet, Llarena, Ingram, Mares… pour ceux que je suis d’assez près… on peut ajouter Kalle puisque Kopecky était en « apoint »…
          et tous les autres nationaux…etc…

  10. roland59 dit :

    oui, ce fut long… 6 ans de travail pour enfin décrocher un titre… en même temps, il faut bien voir que sur les saisons 14 et 15, la voiture ne permettait pas de faire… alors disons qu’il en a fallu 4 pour y parvenir avec des failles diverses qui ruinèrent les chances de le gagner plus tôt. mais face à des équipes bien plus expérimentées et bardées de références, c’est un bon temps et un beau résultat.
    maintenant, c’est fait, et plutôt bien fait même s’il est toujours possible de trouver à redire…
    reste à le défendre en 2020 et, pourquoi pas, de faire le doublé pilote/équipe. il y a ce qu’il faut pour y arriver… 🙂

  11. 306kc dit :

    Neuville : le Poulidor du WRC

    • roland59 dit :

      pas sûr que la comparaison soit adaptée… car poupou fut champion du monde sur route en 62… je crois.
      pour ce qui est de porter le maillot jaune , cela n’a véritablement pas beaucoup d’importance puisque des illustres inconnus le portèrent pour rester ensuite et depuis dans un oubli.. comme au plus noir de la nuit…

    • fabien dit :

      Poulidor était français, ça fait déjà une différence notable

      • roland59 dit :

        oui, et Merckx est belge et… unique. Certainement l’un des plus grands sportifs de tous les temps… ils ont de la chance les belges… 🙂

  12. Fab dit :

    Bah voilà une interview « normale » du belge, avec tous les ingrédients du gentil pilote poli. Comme quoi, lui aussi sait faire… 😉

  13. natlin dit :

    hyundai doit tout a neuville, il porte le team depuis le debut, le titre pour lui l’an prochain, il le merite,