Paddon milite pour son pays



Fier de ses origines, Hayden Paddon défend et milite activement pour un retour de la Nouvelle Zélande au calendrier du championnat du monde des rallyes.

Largement impliqué dans le rallye en Nouvelle-Zélande, après avoir notamment créé sa propre fondation, le pilote Hyundai n’a jamais caché sa volonté de voir revenir le WRC sur ses terres et sur les « plus belles routes du monde. »

Très actif sur les réseaux sociaux où il poste régulièrement des messages de soutien, Paddon qui vient tout juste de fêter ses 29 printemps, a cette fois, écrit une lettre ouverte adressée à la FIA et au promoteur du WRC.

« Comme vous le savez si bien, une nation de Kiwis passionnés veut voir le retour du WRC en Nouvelle-Zélande. Ne vous arrêtez pas à mes mots… Voici une vidéo où vous pourrez voir que nous avons le total soutien des personnes clés pour organiser et accueillir le rallye de Nouvelle-Zélande. À l’heure actuelle, grâce aux médias et à la technologie, le vieil argument selon lequel la Nouvelle-Zélande a une petite population et un faible marché pour la vente de voitures, ne fonctionne plus – puisque les fans suivront le WRC où qu’il soit dans le monde. La Nouvelle-Zélande propose un spectacle qu’aucun autre rallye ne peut égaler, et fournit un contexte au WRC qui est bon pour le sport, les équipes et les fans. Nous avons les infrastructures et le financement pour y arriver et également une structure de soutien pour aider les équipes à faire le voyage. La Nouvelle-Zélande veut le retour du WRC mais le WRC a besoin de la Nouvelle-Zélande. Tout ce que nous souhaitons, c’est d’avoir une chance équitable afin d’être considérés pour un retour en 2018. »

Soutenu sur le plan technique et logistique, le vainqueur du rallye d’Argentine possède également l’appui du gouvernement néo-zélandais représenté par le premier ministre, John Key.





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. sebenfer dit :

    La Nouvelle Zélande a sa place dans un calendrier étoffé mais groupé pour éviter l’explosion des coûts. Australie/NZ, Mexique/Chili/Argentine.

  2. Araden dit :

    J’aimerai voir le rallye de Nouvelle Zélande à la place du rallye d’Australie et ses 30 engagés !
    Ce rallye est vraiment magnifique et j’espère que Paddon arrivera à convaincre la FIA, c’est pas gagné…