Tänak : « Le pire rallye de ma carrière »




Performant sur terre depuis l’arrivée de la nouvelle Fiesta RS, Ott Tänak a largement été dominé par son coéquipier Elfyn Evans sur les routes corses.

ième place.

« Ca été un week-end vraiment difficile pour nous, le pire rallye de ma carrière peut-être. Bien sûr, nous savons que c’était impossible d’aller aussi vite qu’Elfyn auteur d’un résultat fantastique pour l’équipe, mais nous n’avons tout simplement pas eu la confiance nécessaire pour rouler à ce niveau.

Lorsque les spéciales étaient sèches, c’était vraiment agréable de piloter et je pense que nous avions un assez bon rythme. Nous avons montré quelques bonnes choses quand les conditions étaient un peu plus constantes mais nous avons encore beaucoup de choses à apprendre dans ces conditions.

Je suis certain que cela va venir, mais pour l’instant je suis vraiment impatient d’être en Espagne pour faire mon retour sur terre et j’espère que les spéciales sur asphalte seront plus régulières.« 





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Afondsix dit :

    Neuville aussi fort que Ogier ? Ben tiens ! Ca c’est pas de l’analyse, c’est du fanatisme….

  2. Jeff dit :

    La première fois que j’ai vu Tanak, c’était en 2009 lors de la sélection Pirelli Driver qui avait lieu dans le chrono de Ruhimaki en Finlande : là, j’ai vu un gamin déterminé et surtout vite, très vite même! Un courageux! Ott a effectivement déjà roulé très vite sur asphalte, en Alsace avec la Ford entres autres…Mais son équipier Evans est une pointure sur goudron, qui a même posé des problèmes à Kubica en WRC2…j’aimerai bien voir le Gallois avec une DS3 ou une Polo sur ce terrain là d’ailleurs! Quoi qu’il en soit, les deux ont leur place à ce niveau. Ogier est nettement au dessus parce qu’il est parfait et un cran au dessus en pilotage. Thierry n’a pas grand chose à lui envier, si ce n’est le mental, la motivation, la voiture, le contexte…Et ça fait une grande différence au final même si j’adore Thierry et que je crois encore beaucoup en lui, et en Tanak aussi.
    Cela dit, celui qui m’impressionne le plus, c’est Kubica! On peut tout dire sur lui et contre lui mais je suis sûr d’une chose : avec ses deux bras valides, personne ne pourrai battre ce type là…tant qu’il reste sur la route! Bon, là je m’éloigne un peu du sujet mais attention à ne pas glorifier ou descendre un type aussi rapidement. Rendez vous compte de ce qu’ils réalisent, à chaque course! Tant qu’ils seront là pour nous faire rêver, il y aura des histoires à raconter!
    Jeff Boulet

  3. Spectator dit :

    Effectivement, le cas de Thierry en est l’exemple parfait! Pour moi, le Belge est aussi fort que Séb en pilotage pur, c’est un surdoué mais là, il y a un loup! Quoi et où?

  4. Bruno dit :

    Et dire qu’au rallye précédent Evans était à la ramasse. Il s’en passe des choses bizarres en WRC ces temps-ci, n’est-ce pas Thierry ?

  5. Spectator dit :

    Il n’y a pas si longtemps, Lefebvre était le nouvel Ogier, Evans un « mauvais » et voilà que maintenant, c’est au tour de Tanak d’être un « clown » ! Il a dominé son équipier toute la saison avant la Corse…Pour l’avoir vu sur la terre, je pense que Tanak est un gars plus doué qu’Ostberg ou Mikkelsen, regardez ses chronos sur des terrains comme la Pologne ou la Finlande !! Il adore le rapide et il a déjà également démontré un bon niveau sur asphalte mais là, en Corse, il a été transparent… mais fini tout de même devant Lefebvre ! Le seul irréprochable devant partout et tout le temps, il n’y en a qu’un non ?

  6. sebenfer dit :

    Si Tänak était vraiment un top, top pilote, ça se saurait depuis longtemps. Il a le cul posé dans une WRC depuis des années et ce que l’on retient de lui, se sont plus ses crash spectaculaires que ses résultats sportifs.

  7. henri achve dit :

    la qualité principale d’un bon pilote c’est d’être « bon » sur tous les terrains proposés!