Trois podiums pour AFC Racing (Terre des Causses)




Et une première (Millet dans le Citroën Racing Trophy), et une deuxième (Margaillan au scratch) et une troisième (Gascou en 208 Rally Cup) place pour...

arre sur les chapeaux de roues la saison sur la terre en France.

La saison 2014 du Championnat de France des Rallyes Terre a débuté les 5 et 6 avril, au Terre des Causses. L’équipe AFC Racing a aligné cinq voitures. A l’arrivée, trois figurent sur le podium.

Margaillan étonnant. Celui du scratch est occupé par Mathieu et Mathilde Margaillan, deuxièmes pour une première apparition sur la terre avec la Skoda Fabia Super 2000 encore en phase de découverte. L’équipage s’est signalé par une présence régulière dans le Top 3 des meilleurs temps (quatre fois 2e et deux fois 3e) qui lui valait de terminer l’étape 1 en premier dauphin du leader Jean-Marie Cuoq (Citroën C4 WRC) en dépit d’une touchette dans l’ES5. Frère et sœur commettaient deux fautes liées à la concentration dimanche matin (ES8) qui ne les empêchaient pas de conserver cette position idéale jusqu’à l’arrivée. « Je suis agréablement surpris de mon adaptation à la terre avec la Skoda Fabia Super 2000, déclarait Mathieu Margaillan à l’arrivée. Avec six WRC au départ, je ne pensais pas terminer sur la deuxième marche du podium. »

Millet parfait. Avant le départ, Denis Millet était sûrement loin d’imaginer figurer sur la plus haute marche du podium dans le Citroën Racing Trophy. Le bisontin qui n’a connu que des Peugeot jusqu’à présent, découvrait la Citroën DS3 R3, qui plus est sur la terre. Il s’est parfaitement accoutumé à cette monture du parc de voitures disponibles à la location chez AFC Racing. D’entrée, il a signé le meilleur temps puis il est resté sur ce rythme. L’ex-Rallye Jeunes était récompensé par la deuxième place au terme de l’étape 1. Un incident mécanique sur la voiture du leader Marc Amourette lui permettait de grimper sur la plus haute marche du podium du double chevron. « Gagner un rallye pour une première course avec la voiture, c’est forcément génial, admettait Denis Millet forcément heureux d’entamer ainsi sa saison dans cette nouvelle voiture et de poursuivre sa collaboration avec AFC Racing. Quand j’ai doublé Amourette dans la spéciale, ça m’a un peu perturbé. A partir de là, j’ai essayé de conserver cette place importante dans l’optique du Citroën Racing Trophy. Je n’ai pas pris de risques pour éviter les crevaisons. J’ai pris moins de plaisir que la veille… »

Gascou dans le coup. Huit ans après l’avoir quitté, Emmanuel Gascou a retrouvé à 37 ans, le peloton des formules de promotion et des bagarres au dixième près. Ce véritable challenge lancé dans la relevée Peugeot 208 Rally Cup n’est pas pour lui déplaire. « J’avais envie de me jauger à voiture égale face à des jeunes pilotes ambitieux », affirme-t-il. Dès l’ES2, il signait le deuxième temps et montrait ses ambitions pour figurer sur le podium. « Le temps forfaitaire accordé dans l’ES3 ne m’a pas favorisé, poursuivait-il. Lors du deuxième tour (de trois ES), j’étais plutôt bien, disposant des bons réglages. J’ai signé un nouveau deuxième chrono et dans l’ES6, j’ai terminé à 3s du meilleur temps. » Troisième samedi soir, l’objectif était atteint. Dans l’ES8, il cédait cette position qu’il récupérait finalement. « Le matin, je n’étais pas trop dans le coup », admettait celui qui découvrait la Peugeot 208 R2 affrétée par AFC Racing : « Je n’ai pas commis de faute ni connu de pépins mécaniques. Finalement, ce retour dans une « petite » voiture qui m’a impressionné par son comportement dans les parties rapides, n’est que du bonheur ! Pour moi et Céline (Chapus, sa copilote) qui s’est régalé aussi, cette participation va rester un moment fort de notre carrière. On avait des interrogations. On ne s’est pas « endormis » face à ces jeunes aux dents longues. On a encore à progresser. La partie sera sûrement plus difficile au Rallye du Limousin (prochaine manche). Le but reste de remporter une manche sur la terre. »

Comte comblé. Frédéric Comte, le responsable d’AFC Racing, était comblé à l’issue de cette manche d’ouverture du Championnat de France des Rallyes Terre : « La saison commence très bien avec ces trois podiums sur trois possibles. Mathieu qui a roulé sur un bon rythme tout le long du rallye, excepté dimanche matin quand il a commis deux fautes dont il est excusable et finalement bénignes, pouvait difficilement espérer meilleur résultat. Il marque les points qu’il faut dans l’optique du championnat auquel il a prévu de participer intégralement. Cet hiver, j’avais incité Denis Millet à passer à la DS3 R3. Dès les essais, il s’est régalé et dans l’ES1, il a signé le scratch. Denis a roulé en sécurité. Emmanuel Gascou n’a pas voulu griller les étapes afin de voir comment il se situait au milieu des jeunes. Yann Clairay et Johan Notargiacomo doivent apprendre et accumuler les kilomètres sur la terre. Déjà, se retrouver à une seconde au kilomètre dès le premier rallye sur cette surface est déjà une performance. »

RESULTATS AFC RACING
– Terre des Causses (4/6 avril)
Mathieu & Mathilde Margaillan (Skoda Fabia Super 2000) : 2e scratch
Denis Millet-Romain Blondeau-Toiny (Citroën DS3 R3) : 1er Citroën Racing Trophy, 12e scratch
Emmanuel Gascou-Céline Chapus (Peugeot 208 R2) : 3e Peugeot 208 Rally Cup, 14e scratch
Yann Clairay-Thomas Roux (Peugeot 208 R2) : 13e Peugeot 208 Rally Cup, 37e scratch
Johan Notargiacomo-Marine Delon (Peugeot 208 R2) : 16e Peugeot 208 Rally Cup, 41e scratch

Prochains rendez-vous : Lyon-Charbonnières (17/19 avril, Championnat de France des Rallyes), Région Limousin (8/10 mai, Peugeot 208 Rally Cup), Antibes (30 mai/1er juin, Citroën Racing Trophy)





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *