Un grand cru attendu au Charbo



Après un rallye du Touquet déjà très réussi, le championnat de France des rallyes asphalte prend cette fois la direction du Rhône, et plus précisément celle des vignobles du Beaujolais.

Là-bas, sur des routes bien connues de la plupart des pilotes, deux pilotes seront encore particulièrement attendus : Bryan Bouffier et Yoann Bonato. Dans le rythme après avoir disputé chacun le Tour de Corse début avril, ce duo pourrait de nouveau évoluer un ton au-dessus des autres, le pilote des 2 Alpes étant bien aidé pour cela par sa nouvelle Citroën C3 R5.

Derrière ces deux têtes d’affiche, les outsiders ne manquent pas, à commencer par Quentin Gilbert, très rapidement trahi par son moteur au rallye du Touquet en début d’année. Son coéquipier de chez 2C, Thibault Habouzit a été la révélation du Touquet et devrait vraisemblablement être encore dans le rythme au Charbo.

Dans ce même groupe, difficile de ne pas citer Jérémy Ancian, auteur d’une grosse fin de course au Touquet, mais également Pascal Trojani, grand habitué du Lyon-Charbo et disposant d’une Citroën DS3 WRC redoutable gérée par le team 2C Compétition. Vice-champion de France des rallyes l’an passé, Quentin Giordano tentera lui de gommer son faux départ au Touquet au volant de sa Hyundai i20 R5.

Sans expérience en R5 mais surtout sans roulage depuis sa victoire au rallye du Rouergue 2016, Olivier Marty essayera de rapidement retrouver le rythme de la compétition pour se mêler à lutte pour le top 5. Au niveau des surprises, on surveillera avec intérêt les performances d’Hugo Margaillan, révélation du dernier rallye du Var, et engagé de nouveau sur une Citroën DS3 R5 du team CHL. 

Dans un « troisième groupe », quatre prétendants au top 5 sont également à citer : Jordan Berfa, huitième au scratch au Touquet, Pierre Roche, sixième sur la Côte d’Opale, William Wagner, septième avant de sortir de la route en fin d’épreuve, et enfin Pierre Ragues, habitué du Charbo et désormais bien habitué à sa Skoda Fabia R5. Terminons le groupe des R5 par Guillaume Sirot, présent au volant d’une Citroën DS3 R5 du team CHL et bien aidé par Yoann Bonato lors d’essais avant le début de cette épreuve.

Dans le groupe GT+, un joli trio Rouillard/Cosson/Ciamin sera présent et pourrait briguer une place dans le top 10 au milieu de ce plateau R5 record. Seule formule de promotion présente à Charbonnière, le Clio R3T Trophy réunira quinze concurrents avec notamment Florian Bernardi, immense favori au départ.

Liste des engagés





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Thomas dit :

    Et que Dommerdich nous fasse voler sa nouvelle 205 F2000 😀
    Attention à Jacob dans sa classe 😉

  2. Catala dit :

    Et Rossel . Pourquoi pas????

  3. anonymous dit :

    les 5 noms cités sont dans mon pronostic donc parfait !!!
    que la compétition commence 😀 à domicile 😀

  4. zousch dit :

    Quel plaisir de voir le nom de Bryan Bouffier cité si souvent dans des plateaux variés et du plus niveau (CDF asphalte, WRC ) !

  5. martini29 dit :

    Dans la rubrique pronostic il manque un petit « r » pour Giordano…

  6. Jeje81 dit :

    Les chanceux….j espère que le Rouergue aura le même plateau, les budgets sont là finalement…