ES12- Tänak comme ce matin (Grande-Bretagne)



Avant l’entame de cette deuxième boucle, Sébastien Ogier écrase toujours ce rallye devant Ott Tänak et Thierry Neuville.

Tanak-GB-2016

ES12- Pantperthog 2 (9,64 km) à partir de 12h04 (Samedi 29 Octobre 2016)

DESCRIPTION (par Vincent Dubert)

Une entame de deuxième journée avec du très rapide sur un sol relativement dur. Nous traverserons des sous bois vallonnés où il faudra faire notamment attention aux changements de grip.

À SAVOIR

Au premier passage ce matin, Ott Tänak avait signé le scratch en 5:47.1. Il faut noter que les équipages repartent avec les mêmes pneus que ce matin pour les cinq dernières spéciales du jour.

FAITS MARQUANTS

Toujours très à l’aise dans des chronos assez courts avec ses pneus Dmack, Ott Tänak s’offre un nouveau scratch dans cette spéciale de Pantperthog et consolide sa deuxième place, plus de quarante secondes devant Thierry Neuville.

Au général, le pilote estonien reste bien sûr devancé par Sébastien Ogier, tranquille leader et peu inquiet par l’usure des pneus de sa Polo R WRC. Derrière ce joli duo, Neuville continue d’évoluer un ton au-dessus d’Hayden Paddon, désormais relégué à plus de dix secondes de son coéquipier.

Derrière, le classement semble également figé avec Meeke cinquième, suivi de Sordo, Ostberg, Latvala, Lefebvre et Camilli.

Dominé par Suninen ce matin, Esapekka Lappi repart sur un gros rythme et « colle » plus de cinq secondes à son compatriote finlandais, confortant un peu plus sa première place en WRC-2.

En JWRC, le classement n’évolue pas avec Martin Koci, tranquille leader, devant Simone Tempestini idéalement placé pour décrocher le titre en WRC-3. Quatrième de cette spéciale, Vincent Dubert a du renoncer en fin de chrono, turbo en feu sur sa DS3 R3 Max !

REACTIONS DES PILOTES

S.Ogier« C’était définitivement plus glissant et plus gras que je pensais. Le grip était bas donc l’usure de pneus ne devrait pas être un problème aujourd’hui. »
T.Neuville« C’est une spéciale parfaite pour moi, j’ai vraiment bien roulé. J’ai essayé de trouver le grip et c’était pas mal. »
H.Paddon« Le feeling dans la voiture est meilleur après avoir effectué quelques changements, mais je n’avais aucun grip, les roues patinaient tout le temps. Je roule aussi vite que je peux. »
D.Sordo« C’est une belle spéciale mais plus glissante qu’au premier passage. »
JM.Latvala« C’était plus brillant en surface mais je m’attendais à ça, ça va. »
O.Tänak« Ce type de route polie est définitivement une bonne nouvelle pour nos pneus. Je suis content de cette spéciale. »
E.Camilli« C’était très sympa dans cette spéciale, j’ai essayé d’attaquer un peu dans celle-là. »

PROCHAINE SPÉCIALE : ES13- Dyfi 2 (21,12 km) à partir de 12h37 (Samedi 29 Octobre 2016)

Classement ES12 / Classement après ES12 (9,64 km)


Classement en cours de chargement...




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. didier dit :

    dommage pour Dubert, il faisait un rallye parfait. C’est ralent……..

  2. riri73 dit :

    Bravo Tanak et son 4eme scratch.

  3. Stunk dit :

    Meekes n a pas ete dans le coup sur ce rallye sa arrive a tout le monde

    • WRCmaniak dit :

      C’est surtout 4 Citroën engagées et des résultats assez médiocres, avec l’équipe qui est censée représenter celle que l’on va avoir l’an prochain, puis en 2018… c’est juste pas rassurant !

      Puis Quentin Gilbert à l’ouest complet, mais bon il m’a jamais vraiment inspiré grand chose… quand on voit Suninen ou Tidemand, dommage de pas leur avoir donné une voiture à eux histoire de les tester pour les faire rentrer dans le giron Citroën !

      • Stunk dit :

        Pour moi Citroën est devenu une équipe qui permet d avoir une opportunité de prouver son potentiel pour voir un contrat dans une autre equipe, mais Citroën n est plus de gros pilotes qui peuvent reelement jouer un championnat pilote et constructeur

      • cedric68 dit :

        Gilbert a l ouest?? Qu est ce que tconnais? 1ere fois avec cette voiture en mondial sur un rallye pas des plus faciles en passant apres tout le monde jtrouve ca correct. Le but etant de terminer sans passer par le rallye2 et de progressivement ameliorer ses temps et de parfaire sa connaissance dla caisse. Il a roule sue 2fois en wrc et qui plus est en cdf donc le niveau n est pas le meme donc arretez dle bacher et faites en autant et on vera..par cntre camilli lui ne minspire rien tjr a avoir des excuses nanani nanana et il est ou surtout qu il a 1an daprentissage avesc la ford certes il est devant gilbert mais c bof. L annee prochaine cva etre des valises qu il va prendre pq il connait pas la voiture et qu il prend de lexperience comme d hab.. allez gilbert un jeune d avenir qui ne demande qu a s aguerir

    • Kivala dit :

      En effet, ça arrive à tout le monde de crever : comme précisé à 3 reprises sur la page de l’ES11, il a subi une crevaison lente dans les 2 premières ES de la journée, et donc – outre que ça l’a ralenti – il n’a plus de roues de secours alors qu’aujourd’hui ils font toute l’étape avec les mêmes 6 pneus, il est donc contraint d’assurer un max jusqu’à ce soir sous risque d’abandonner sur une 3ème crevaison. Hier soir, après avoir réalisé 4 fois le 4ème temps, il était 5ème à 5,8 sec du podium : y’a pire à 2 jours et 152 km d’ES de l’arrivée ! Sur un rallye extrêmement piégeux, sans doute préfère-t-il parfaire ses notes pour 2017, saison bien plus importante pour lui que celle-ci…

  4. Kivala dit :

    3 sec en 9 km : de + en + stupéfiant, Tänak !