Un réveil brutal pour Hyundai



Après la liesse du dernier rallye d’Argentine et la victoire surprise d’Hayden Paddon, Hyundai est retombée dans ses travers au Portugal, entre bourde stratégique et contre-performance.

Dès le premier jour, Hyundai perdait deux autos avec d’abord l’ancienne i20 WRC de Kevin Abbring, suspension cassée. Dans l’après-midi, c’était bien pire avec la sortie de route d’Hayden Paddon et une voiture totalement détruite après un incendie.

Le lendemain, Thierry Neuville rejoignait ses coéquipiers après un abandon curieux…sur une bête panne d’essence. Heureusement pour les coréens, une quatrième voiture était encore en lice pour une place sur le podium, celle de l’inusable Dani Sordo.

Performant le premier jour, l’espagnol a peu à peu lâché du terrain face aux Volkswagen, mentionnant à plusieurs reprises que sa Hyundai était incapable de suivre le rythme des voitures allemandes.

« C’était une fin tranquille, notre but était que la voiture franchisse la ligne d’arrivée en toute sécurité. On n’a rien pu faire pour réduire l’écart pour le podium alors on n’a pas pris de risques. Nous avons pris des points qui sont importants pour l’équipe. 

J’ai aimé les spéciales de ce dimanche. C’est toujours formidable de piloter une WRC devant tant de spectateurs enthousiastes. On a essayé de s’amuser un peu dans les dernières spéciales. Le saut de la Fafe était comme d’habitude super même si lors du premier passage l’atterrissage était un peu rude ! »

Du côté de Michel Nandan, la déception est forcément le maître mot de ce week-end, même si Hyundai réalise son meilleur résultat au Portugal.

« On ne peut pas vraiment être content de notre week-end. Mais le fait est que c’est le meilleur résultat que nous ayons jamais eu au Rally Portugal est une petite consolation. On aurait pu faire mieux mais c’est frustrant d’avoir eu autant de problème en chemin.

Il faudra travailler sur certains points concernant les performances de la voiture. De même il faudra revoir certains aspects de nos opérations afin de les améliorer pour le prochain rallye. Ce week-end est un bon rappel que les rallyes sont rapides, compétitifs et excitants, et nous devons être au mieux de nos performances tout le temps ! »   




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. iceman dit :

    À l’attention de Mr Alain Penasse, Team Manager de Hyundai.
    A propos de l’épisode de la panne d’essence de la voiture de Th. Neuville: je ne sais tjrs pas s’il vaut mieux en rire ou en pleurer.
    Vous qui vous octroyer le droit de critiquer votre 1er pilote en public; après cette bourde (qui n’arrive pas chez le + « petit » des amateursl) … vous feriez mieux de présenter votre démission , car ce n’est pas la 1ère fois que des erreurs inexcusables se produisent dans votre équipe.
    Manifestement, vous n’êtes pas à votre place !

  2. iceman dit :

    la VRAIE question est celle-ci : Huyndai va-t-il/elle se réveiller un jour … ?

  3. Moreau dit :

    C’est pas banal tout ça! je trouve même l’analyse rigolote!Mais bon, maintenant soyons sérieux. Vive la Sardaigne et que tous le team se crache une bonne fois dans les mains.

  4. iceman dit :

    Paddon : le roi du barbecue !

    Ok, je sors … (lui aussi ! )

    , je voulais écrire : je m’en vais …

  5. Denis dit :

    Face à l’armée VW, sur le papier, seule l’équipe coréenne Hyundai semblait en début d’année être en mesure de pouvoir rivaliser… Citroën étant en retrait et M-Sport sans l’engagement de Ford faisant au mieux.
    Mais, ce que je craignais et je m’étais exprimé là-dessus : Hyundai déçoit fortement.
    Elle fait preuve d' »amateurisme » serai-je tenté de dire, engagée dans un championnat qui est le meilleur du rallye.
    Beaucoup de choses sont à revoir, à commencer par le management. Une auto qui a du mal à voir le jour, en manque de performance, de fiabilité, avec laquelle les pilotes sont peu en confiance, les obligeant à sur-piloter pour suivre les références que sont les Polo. Ou « serrer les fesses » lors des rebonds en attendant de voir comment elle « atterrit »…
    Une gestion de l’humain et, de la technique discutable…
    Il ne suffit pas d’avoir de gros moyens, encore faut-il bien les utiliser.
    Un spectaculaire « garage » ne fait pas tout : la preuve. Le WRC se rapproche de plus en plus de la F1…
    On a déjà vu des équipes avec de gros moyens, des ambitions, du « spectaculaire », disparaître faute de résultats.
    Sportivement.

  6. iceman dit :

    Huyndai en WRC : ou comment faire pour avoir la pire des équipes au niveau management :
    un team manager très prompt à critiquer son pilote N° 1 en public, mais qui n’est pas capable d’assumer les erreurs de son équipe .. ;
    des installations/structure d’assistance/d’accueil sur les rallyes somptueuses (dignes de rivaliser avec celles des + prestigieux team de F1) mais le reste …

  7. enriche dit :

    Comment un constructeur Mondial investit dans le rallye WRC Mondial, accepte de garder une « bresle » Belge qui n’a autre talent que d’effectuer des craschs test pour l’homologation de nouveau modéle??? et sans aucun don de pilote…
    Mr Paddon vous êtes « pardonné » pour votre sortie… et Mr Sordo bravo… mais l’autre GRAND C.. OUST… avec une partie de la structure Coréenne…

    • pierre dit :

      va vite le remplacer ! apparament , tu es tres competent derriere un volant

    • Jo dit :

      Enriche, le roi du rallye, tu sais ce qu’ils te disent les « bresle » de belges? Non il vaut mieux pas car j’ai beaucoup de respect pour le site de RS et pour le rallye aussi… Tu dois être un champion du QI ZERO toi par contre…

    • un "bresle"belge dit :

      C est TOI , le grand c… enriche!! Sans aucun doute 😉

      • ralfan dit :

        je pense que monsieur enriche est un très grand pilote dans son fauteuil de salon ,quand on est aussi virulent a l’encontre d’un pilote qui plus est belge ,je me demande ou est vraiment votre sens du vrai supporter,car qu’il soit belge ou d’une autre nationalité en tant que vrai fan de rallye je ne juge jamais un pilote car ce sont de très grand a ce niveau ,au moins que vous n’avait que la simplicité de l’esprit envers certains d’eux ,a bon entendeur……

  8. vince dit :

    Sebenfer t lourd

    • John Deuff dit :

      Rappelez-moi le résultat de Neuville dans la spéciale n°2 ! Il ne balayait pas en partant 8ème sur la route, mais a perdu pourtant 32 sec sur Meeke… A la fin de la première journée, Neuville était à 1’12 » de Meeke. Sebenfer n’a pas exagéré en écrivant que Neuville n’a pas été transcendant pendant la première journée.

      • Joël G dit :

        Pour la 1° étape, il est le 1° à le reconnaître; trop prudent vu les nombreuses pierres… Mais peut on lui reprocher, vu la fiabilité de la Hyundai? Puis il remonte de la 11° place à la 5°. Mais malheureusement, à la 7° ES, l’équipage constate une valve défectueuse sur un des pneus, et ils n’ont pas le temps de changer la roue et terminent sur la jante, même si les temps restent intéressants avant de perdre toute pression dans les pneus. Chez Hyundai ont ne sait pas compter le nombre de pneus utilisés, on ne sait pas non plus les vérifier. Après, allez lui demander de ce battre pour des chronos… Et enfin l’épisode de la panne d’essence…

      • iceman dit :

        comme on vous l’a écrit + bas : il devait économiser de l’essence

  9. Mickael dit :

    la seule année ou hyundai peut etre championne du monde constructeur pour moi et c’est pas gagné l’année prochaine avec citroen et toyota en plus ça ca etre tres compliqué pour eux

  10. Boris STi dit :

    Pour Neuville,a mon avis c’est du sabotage,car ce n’est pas possible une telle erreur dans un team usine.En plus il était performant.