Budar : « Le WRC doit garder une âme »



En marge du rallye du Pays de Galles, Pierre Budar a échangé avec nous sur différents sujets, et plus principalement sur le calendrier 2020 où l’avis du français est évidemment bon à entendre.

Pour le directeur de Citroën Racing, l’arrivée du Japon, grand marché automobile en progression, est une excellente nouvelle pour la marque aux chevrons.

« Il y a des choses positives et d’autre qui le sont moins. C’est toujours compliqué d’avoir un calendrier qui satisfait tout le monde. Par exemple, nous sommes très contents d’aller au Japon, c’est une destination tout à fait pertinente et un marché où nous nous développons de façon importante d’un point de vue marketing et vente.

Il y a plusieurs choses importantes dans ce calendrier. Il faut que le WRC garde une âme, c’est historique, ce n’est pas une nouvelle compétition comme la Formula E par exemple qui doit partir de zéro. On a les racines en WRC, et il est important de ne pas les oublier. Il faut tenir compte de ça. Ce qui est important est de ne pas jeter d’un coup, de faire une feuille blanche et de tout remettre à zéro. »

L’arrivée de nouvelles épreuves est forcément intéressante mais Pierre Budar ne souhaite pas que les WRC perdent ses racines pour autant.

« Que les choses évoluent, c’est la survie de tous qui en dépend en sachant s’adapter. D’une année sur l’autre, les racines peuvent être différentes mais il faut qu’on garde notre présence dans des pays où ces gens ont cette culture. Mais pourquoi pas l’ouvrir également sur de nouveaux pays où des choses sont à créer si les moyens médiatiques sont intéressants. Si on veut continuer de parler de rallye comme on le connaît, il faut garder nos racines. Quand on parle de rallye, on pense bêtement à Monte-Carlo, Finlande, 1000 Lacs, le RAC bien sûr aussi. C’est important. Il y a un fil commun qui doit continuer. »

Avec la disparition du Tour de Corse, Citroën et Pierre Budar perdent évidemment la manche française du calendrier et le directeur tricolore ne serait pas un contre un retour du rallye de France dans l’hexagone. 

« Nous ne nous sommes jamais plaints de la logistique pour la Corse, ce n’est pas nous. Mais effectivement, il y a quelque chose à constater, c’est que si nous nous débrouillons pour y venir assez bien, c’est plus difficile pour les spectateurs. La culture du rallye en France est très forte, en Italie aussi, et il est clair que de nombreux spectateurs ont plus de mal à se rendre sur les îles que dans l’intérieur du pays comme l’Alsace avant, ou la Toscane en Italie. »

Concernant le fameux aileron arrière de la Yaris, Pierre Budar est toujours aussi frustré par la situation, encore énervé de s’être fait lésé pendant de longs mois. En Espagne cette semaine, Citroën a d’ailleurs aligné un nouveau kit aéro expérimental sur sa C3 WRC.

« On ne peut pas être satisfaits car on s’est fait planté toute l’année avec cette histoire. On a été pénalisé à double titre. D’abord car nos adversaires ont bénéficié d’un avantage plus longtemps que prévu, et que de notre côté, nous avons mis été en retard dans le développement à cause de ce problème et faute de réponse. Maintenant que les choses sont claires, on avance à marche forcé, on verra quand il sera prêt. »

Et en terme d’homologation pour cette fin d’année, Citroën n’a pas été aidé par la FIA, devant repousser certaines pièces pour la saison prochaine, comme Sébastien Ogier l’avait déjà déclaré après l’arrivée.

« En terme de pièces physiques, on a essayé des nouvelles choses, mais sur le point de l’homologation, ça devient insupportable, et on a pas réussi à les rentrer comme on veut. Donc essentiellement, pour des questions de timing on y arrive pas. Mais on a identifié un bon potentiel pour la suite. On a fait des choses intéressantes sur le setup avec une approche un peu différente. »





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Sylvain dit :

    Une belle interview, son point de vue, et éventuellement ses poncifs, oui…mais ce Team Manager, comme les autres, comme les pilotes aussi, sera jugé pour ses résultats.

    Par contre l’univers des commentaires internet, c’est TROP SOUVENT le royaume du bashing, on y contribue tous, qui plus ou moins, et c’est dommage. Evidemment c’est plus intéressant de lire qui écrit une critique argumenté que qui dit « t’as été champion du monde? non? alors tais-toi… »

    Budar semble disponible pour parler, comme Adamo. Mais comme Adamo, à la fin, sa collaboration avec son employeur sera évaluée sur sa capacité à mettre en accord les faits avec les paroles. Ce qu’on lui demande c’est AVANT TOUT une C3 plus compétitive. Vice versa, est-ce que quelqu’un sait ce qu’a dit un team manager « perdant » sur le TdC? non parce que tout le monde oublie qui a perdu…

    J’étais jeune en 1994 quand Jean-Claude Killy nous avait dit : « les gars, si la France fait des médailles d’Or, personne ne nous reprochera rien sur l’organisation, sinon on se fera massacrer… » et à l’époque un gars nommé Edgar Grospiron avait répondu à ça en disant « pas de problème, il y aura déjà la mienne… » on aurait pu dire quel frimeur, patin couffin… à la fin, si ça gagne, on oublie TOUT (ndlr Edgar avait gagné).

    Bien évidemment, le TdC pour le goudron, c’est unique ET incomparable sportivement avec l’intérêt des vignes allemandes… mais bon pour l’automobile, l’Allemagne, c’est l’Allemagne!!! Là-dessus il ne dit certainement pas ce qu’il pense, tout comme sur le Japon : l’importance du Japon pour Citroën 😀 😀 😀

    Non, pardon 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀

    Article de 2017 : « Renault, Peugeot, Citroën et DS ne représentent que 0,42 % des ventes totales de l’Archipel. » Dommage qu’on ne puisse pas souligner en GRAS ahahahahah….

    Sauf que le Japon est un pays important pour les constructeurs asiatiques ET DONC tu leur dis oui super pour que eux ne fassent pas trop d’obstruction sur tes intérêts à toi, ailleurs… mais sinon, j’imagine que le voyage au Japon en soi n’en vaut vraiment pas la chandelle : tous les constructeurs français avec 0,5 % du marché?!? ben c’est pas un marché pour eux, voilà tout.

  2. Pied gauche dit :

    Hello
    Je sais il roulais en 309 à l’epoque ,Je me suis peut-être mal exprimé j’aurais peut-être dû écrire fraîchement acquise au dernière réunion de la FIA .

  3. Gaetan dit :

    Il a fallu plus de 6 mois à la FIA pour répondre à Citroën sur la conformite de l’aileron arrière de la Toyota qui a bénéficié d’un avantage non négligeable surtout sur les talles rapides tels que Suède, Chili, Portugal et Finlande. Dans le même temps, Citroën a pris près de 6 mois de retard pour pouvoir développer son nouveau kit aérodynamique. Dans le même temps alors que la FIA accordait un délai conséquent et 2 rallyes à Toyota pour mettre sa voiture en conformite, tous les elements du train avant soumis par Citroën à la FIA étaient rétoques. Bref, la FIA ne se préoccupe pas d’équité sportive, ni de justice. Un tel comportement ne peut que jeter l’opprobre sur la crédibilité du WRC et des possibles titres 2019.

    • Sl1te dit :

      On peut aussi voir cette histoire du point de vue suivant :
      Citroën en copiant point par point la partieaarrière de la Yaris s’est rendu compte que le point de mesure n’était pas le même que sur les autres voitures. Et que cela a été homologué. Plutôt que de copier cela et tenir ses délais de conception (dont ils ont que peu faire, ayant déjà utilisé tous leurs jetons de l’année), ils choisissent de lancé le discrédit (et une polémique de plus au passage) sur Toyota.

      Car au début de l’histoire, la FIA était dans la panade d’avoir un flou dans son règlement et que Toyota l’ai pas interprété comme les autres. Bref la Toyota est homologué et les autres qui auraient calculé de la même manière l’aurait été aussi.

      Citroën se plaint de cela a la FIA et le mediatise beaucoup (dans le but de ralentir les Finlande-japonais ?). La FIA tranche en faveur de Citroën et impose à Toyota une modification (que Toyota réalise en un temps très court, comparé aux 6 mois de Citroën).

      De ce point de vue, les grands perdant sont Toyota (qui avait mieux travaillé son aérodynamique que les autres, légalement et en la faisant homologuée). On rajoute les petits coups de pression sur des détails (roadbook, ordre de passage,…) visant Toyota, plus on peut se dire qu’ils ont accepté les punitions et que la FIA ne tranche jamais en leurs faveur sans broncher ni sans altéré leurs avantage mental (n’était ce pas le but cherché, un peu pareil que quand Ogier attaque frontalement Adamo en Sardaigne).
      La Mentalité Citroën cette année n’est pas a l’apaisement et a la bonne entente entre constructeur. Mais çà marche car Ogier les maintien a flots.

      • Rom dit :

        je partage en partie ton avis… mais de là à dire que citroen n’a pas été floué… citroen a fait le boulot de la fia et leur a ouvert les yeux sur un problème. Il pensait que l’aileron très inspiré de toyota allait être accepté et non… donc 1) toyota a eu surement un avantga einfime et 2) ils ont perdu du temps en développement sur une homologation qui ne serait pas passé.

        Donc ouais je comprends un peu pourquoi ils ont un peu de mal à digérer toute cette histoire.
        C’est un championnat du monde et quand tu es constructeur tu peux pas tout accepter. Tu marques ton territoire!
        Et puis pour la vitesse de développement… c’est bien connu aujourd’hui que toyota a plus de moyen ce qui leur permet d’avancer plus vite et tant mieux pour eux. Et également, la fia ne leur a pas demandé de jeter leur aileron mais de le remettre en conformité…. ça prend moins de temps de baisser l’aileron de 3cm que d’en développer un nouveau.

  4. Pied gauche dit :

    – Mr Budar dit < Quand on parle de rallye, on pense bêtement à Monte-Carlo, Finlande, 1000 Lacs, le RAC bien sûr aussi. C’est important. Il y a un fil commun qui doit continuer. »
    Le Tour de Corse fait Partie des Piliers du Championnat, Mr Budar votre culture du Rallye acquise fraîchement vous fait OUBLIEZ que le Tour de Corse a fait les belles années de ce sport et des constructeurs Français ..
    Et aujourd’hui Citroen en tant que constructeur FRANÇAIS ce fait mettre à L’AMENDE la manche national en donnant du crédit au connerie qu’il a entendu à des réunions de la FIA où il n’y a plus que des Buisness Man !
    – Mr Budar dit qu’il est difficile de se rendre en Corse pour les spectateurs .. alors qu’aujourd’Hui le tour de Corse a trouvé un équilibre entre pas trop de spectateurs pour une sécurité optimale et un terrain de jeu fabuleux pour les pilotes,sans compter qu’avec WRC+ Et Canal+ la manche devient accessible à tous ou presque .. alors Mr Budar si vous voulez nous faire croire au Ânerie que vous racontez faudra repasser argumenter mieux que ça ….

    • Buz dit :

      Entièrement d accord avec toi pied droit sauf sur un point. Budar participait aux formules de promotion PEUGEOT debut 90, donc sa culture du rallye n est pas fraiche. Il fait du politiquement correct, comme tous, comme son employeur lui demande de le faire, tout simplement. Pour moi aussi la corse est essentiel a la discipline, mais le pognon toujours le pognon.

  5. Pied gauche dit :

    Le kit aéro de Citroen est purement un copier coller de celui de Toyota .

  6. roland59 dit :

    je trouve son explication sur le développement différé de l’aileron un peu légère voire limite.. qu’est ce qui empêchait de le faire avant la dite affaire…?? qu’est ce qui empêchait de le soumettre à l’homologation…??
    il est vrai qu’il est toujours aisé de dire que c’est de la faute à l’autre…
    et, puisque le WRC 2 pro n’est pas reconduit, semble t il, une 3ième voiture en WRC 1 serait une bonne idée pour s’engager pleinement dans la compétition… Ostberg serait peut-être même volontaire sans être désigné…

    • gregos dit :

      faute de réponse sur la validité de l »aileron toyota, citroen ne pouvait pas commencer le développement car ils ne connaissaient pas la direction a prendre, si oui ils peuvent copier le concept toy ou non et développer un autre concept autorisé par la fia.

      • roland59 dit :

        je pose l’hypothèse, qui me paraît plutôt pertinente, qu’il n’y avait pas besoin d’attendre la dite affaire… d’ailleurs Hyundai avait travaillé et modifié légèrement le sien… et Ford avait fait un gros travail sur l’aéro encore bien, bien avant…
        et Toy a modifié en 2 mois…

        • Rom dit :

          toy a modifié en 2 mois… oui ils ont baissé un aileron de 3 cm pour le remettre en conformité et apporter quelques micro-changements… c’est surement moins long que d’en développer un autre.
          Pour ce qui est du timing, il faudrait en parler à l’ancienne équipe qui n’a jamais vraiment parler de l’aero pour faire avancer la voiture (Breen, Meeke, Loeb, Otsberg…) A l’époque on parlait plus d’un problème chassis (qui est toujours là d’ailleurs).
          Donc oui ils auraient pu le faire avant mais le problème est pas là… Ils l(ont fait cette année en se basant sur l’aileron de toyota qui est redoutable, et là pas de chance la fia se désapprouve… alors oui je pense qu’ils ont perdu un peu de temps cette année

  7. lionel rey dit :

    c’est tois qui délire crikeur! La bride de turbo trafiqué qu’est en1995 quand la fédé a modifié les grosseur de bride pour les écuries, la toyota a instaler un sisteme qui ouvre la bride en accélération pour palier au manque de puissance le la nouvelle célica lourde de1995 « bride de 34 mm. Du coup en 1994 toyota étais conforme c’est sur !!!!!!!!!!!!!!

  8. Gaetan dit :

    Si la FIA aimait le sport et l’équité, cela se saurait… Et oui, la politique s’en mêle comme d’habitude.

  9. olive dit :

    « ce qui est important est de ne pas jeter d’un coup,de faire une feuille blanche et de tout remettre a zero. »ben tiens MDR demande a lefebvre,breen est meeke ce qu’ils en pensent de cette phrase

  10. Vive le sport dit :

    La rigueur à l’égard de Citroën de la fia, n’est pas la même que pour Toyota, à moins que ça ne soit une conséquence de la mise en lumière de l’illégalité de la japonaise.

  11. minupinu17 dit :

     »
    c’est que si nous nous débrouillons pour y venir assez bien, c’est plus difficile pour les spectateurs
     »

    Jamais entendu une aussi grosse annerie. Ou sinon il n’a jamais regardé les bords de route durant le tour de corse

  12. jh74 dit :

    Que Citroen fasse ce qu’ils ont envie de faire on verra si la FIA ose les sanctionné alors qu’ils ont donné 2 rallyes à Toyota pour se mettre en conformité il y a 2 poids 2 mesures c’est insupportable ou est le sport dans tout ça.

  13. mariodajaccio dit :

    Petit rappel la Corse fait partie de la France « métropolitaine ».D’autre part le Tour de Corse a été inscrit au championnat du monde dès sa création en 1973, il me semble faire partie des « racines » autant que les autres. Enfin ça n’est pas si compliqué pour un vrai passionné de rallyes de se rendre en Corse même si cela a un coût.

  14. Crikeur dit :

    Toyota a une âme de tricheur … souvenez vous de la bride de turbo et du titre d’Auriol acquis de manière « illicite »

    • Charles Castelli dit :

      Faut pas s’en faire une généralité d’une situation remontant à prêt de 30 ans, ce ne sont plus le memes personnes qui œuvrent.
      Toyota a juste sut profiter de la nonchalance de la FIA, faut donc s’en prendre à la FIA.
      Si tu remues le passé, alors autant interdire à Mercedes de courir en F1 sous prétexte qu’ils ont battit leur fortune sur l’effort de guerre pour le nazisme……

    • Buz dit :

      Révise tes classiques crikeur. Auriol a ete sacré en 1994 et la triche et l exclusion de Toyota en 1995 et pas avec le même modèle de Celica. Alors au lieu de raconter des conneries faut s informer. Critiquer l un des plus doué de sa génération sans fondement ca me trou le c..

      • Crikeur dit :

        Tu délires Buz,
        Attrapé en 1995 et tu crois que le titre de 1994 l’a été avec une auto conforme ? Trop bon … Le moteur c’était pas le même, hein ?
        Rappelles toi juste comment le doute est apparu !

        • olive dit :

          il est apparu comment le doute au fait???

        • olive dit :

          moi,me rappel j’etais a st antonin et delecour qui dis je parle pas d’auriol mais de la toyota,il est plus vite là de nuit que de jour

        • Sl1te dit :

          Euh, les brides « sujet de la tricherie » sont une nouveauté du règlement 1995…donc 1992 Sainz, 1993 KKK ou 1994 Auriol ne pouvaient pas avec de triche sur la bride, comme ils en avaient pas.

          • Buz dit :

            C est exactement ce que je voulais dire Sl1te mais comme mon msg est passé aux oubliettes. L ancien modèle était une pompe a feu puisque pas concernée par la nouvelle règlementation. La Celica de 1995 a été conçu et développée avant que la FIA décide d instaurer la bride de 34 mm. L ingénieur de l’époque, disait justement que cette bride allait affecter la puissance et que une inquiétude concernait le turbo ( déjà, avant la mise ne place de la règlementation)!! Nous étions en Septembre 1994 en Australie pour la première apparition officielle de cette auto en championnat du monde et les faits en 1995 lui donneront raison. De quoi se plaindront les pilotes en 1995? D une voiture asthmatique. Et donc si nous suivons le raisonnement de certains, si dès qu’une voiture domine c’est grâce a la triche, quid de la domination de Lancia dans les années 70 et de 1987 a 1992? De Peugeot en 85 et 86 ( jupes entre autre) et de 2000 a 2003? De Citroën de 2003 a 2012? De Subaru de 1995 a 1997? De VW de 2013 a 2016? Tous des tricheurs puisqu’ils ont dominés, écrasés la discipline!!! J aimais bien Delecour et ses déclarations a l’emporte pièce, mais il faut arrêter au bout d un moment. D’après lui Toyota a triché au MC 1993, comme Panizzi a triché au San Remo 2000, comme Subaru a triché en Corse 1998, comme les autres pilotes connaissaient par cœur aux 1000 lacs 1992, justifiant ainsi ses performances. C’est toujours plus facile d’accuser les autres quand ca ne va pas. Au MC 1993, lors de la dernière nuit, Biasion sera quasi dans ses temps, alors qu’il assurait sa troisième place, que Sainz sera souvent devant lui et dans les temps d’Auriol avec sa moribonde Lancia. Tu te souviens Olive de sa déclaration, et moi aussi je me souviens d’un Delecour dépité, qui a un moment dira  » j’ai quelque chose de cassé a l’arrière, nous allons rentrer deuxième  » ( et je parle bien de 1993 et non de 1991 ) Et si c’est tout simplement le mentale qui avait pas suivi face a un Auriol déchainé et au sommet de son art? Le doute est permis pour la triche, mais comme il est permis de douter de la sincérité de Freinetard et que tout simplement admettre qu’ il est tombé sur plus fort que lui cette nuit la.

    • Sl1te dit :

      Si tu va dans l’âme des constructeurs… Citroën pourrait aussi avoir une « âme » de délateur intéressé… Demande a Toivonen père, pourquoi il n’a plus roulé pour eux après le monte 66.
      Bref en raisonant de cette manière on peut tout écrire, non ?

      Les situations ont bien évolué, et dans le cas de la Yaris on ne peut pas parler de triche mais d’erreur dans le contrôle d’homologation, Toyota n’ayant pas modifié son aileron sans le dire a la FIA.
      Et d’ailleurs, si Citroën avait utilisé ce mode de calcul pour la longueur de l’aileron, la FIA ne pouvait pas le leur refuser. Après les photos de la C3 avec l’aéro de la Yaris c’est super different qu’actuellement et c’est pas que les 3cm qui evoluent…