Le Chili promu, le Japon débarqué …



Ce vendredi, la FIA a publié une première version du calendrier WRC 2019 avec quatorze manches au programme.

Comme chaque année, la saison débutera par le trio bien connu Monte-Carlo/Suède/Mexique. Longtemps menacé, le Tour de Corse est finalement maintenu en 2019 avec une date avancée d’une semaine.

Nouveau venu au calendrier, le rallye du Chili va prendre place en mai et suivra ainsi de deux semaines l’Argentine.

La deuxième partie de saison sera finalement beaucoup plus classique. En effet, le rallye du Japon qui semblait pourtant avoir fait le plus dur, a finalement été écarté ces dernières heures pour des raisons principalement budgétaires, suite à une décision commune de la FIA et du promoteur.

Sur la sellette au même titre que la Corse, l’Allemagne conserve sa date estivale. Parmi les changements attendus, la date du rallye de Grande Bretagne reste finalement en octobre et permet à l’Australie de clôturer une nouvelle fois le championnat. 

Calendrier WRC 2019

DateRallye
22-27 JanvierMonte-Carlo 
14-17 FévrierSuède
7-10 MarsMexique
28-31 MarsTour de Corse
25-28 AvrilArgentine
9-12 MaiChili
30 Mai – 2 Juin Portugal
13-16 JuinSardaigne
1-4 AoûtFinlande
22-25 AoûtAllemagne*
11-15 SeptembreTurquie
2-6 OctobrePays de Galles*
23-27 OctobreCatalogne*
14-17 NovembreAustralie*

*Dates en attente de confirmation par la FIA





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Ben 07 dit :

    Argentine et Chili qui se suivent, géographiquement, ça a du sens. Mais techniquement, faudra voir si les caisses qui sortiront de l’Argentine seront (suffisamment) reconditionnables ( sur place ?!) pour attaquer le Chili ?
    Autre question que je me pose, est que ce nouveau rallye terre est du type Sardaigne ou Turquie ? Dans les second cas les concurrents vont p-ê devoir envisager une voiture spécifique eien que pour les 2 manches « ultra cassantes »…

  2. renard442 dit :

    le tour de corse fin mars entre l’argentine et le mexique ne me semble pas judicieux

  3. Xarena dit :

    L’ERC me semble bien plus équilibré que le WRC… Et voir passer 30 R5 a fond les ballons sur le Barum ou à Ypres ou 7-8 WRC et autant de R5 en Espagne ou en Allemagne, mon coeur balance… Honnêtement, je ne suis pas convaincu que monter en WRC soit l’affaire du siècle pour une épreuve de notoriété européenne, surtout d’un point de vue financier.

  4. riri73 dit :

    Au classement de victoires par pays, on a dans l’ordre des 11 premiers = France, Finlande, Suède, Royaume Uni, Italie, Espagne, Allemagne, Norvège, Estonie, Belgique et Kenya.
    Il serait peut-être grand temps d’intégrer la Belgique ? (à part la Norvège de temps à autre , l’Estonie sur quelques spéciales via la Pologne, et le Kenya qui revient bientôt tous les autres grands pays de rallye ont droit régulièrement à leur épreuve)

    • rh74 dit :

      Je me faisais également cette reflexion concernant la Belgique. Il y a de la ferveur au bord des spéciales dans ce pays! Est ce que ça suffit? Pour moi oui 😉

      • roland59 dit :

        s’il fallait ne tenir compte que des masse et ferveur au bord des ES, il y a longtemps que la Belgique serait en WRC… et possiblement parmi les meilleurs…
        maintenant, quand on voit la réorientation du Rallye d’Ypres, épreuve phare et très réputée, s’étant vue décernée le « titre » de meilleure organisation européenne, on peut se demander si les organisateurs n’aurait pas compris avant tout le monde quel était le bon chemin à emprunter pour leur avenir et celui de la discipline..

    • Joël G dit :

      Il y aurait de quoi faire en Belgique, pour un rallye asphalte (c’est peut être cela le problème), en passant, éventuellement les frontières avec la France, la Hollande, l’Allemagne et le Grand Duché de Luxembourg. Et puis, pour compenser les ES autour de Gap, il y a de superbes parcours autour de Saint Vith 😉

      • rh74 dit :

        Une sorte de rallye « européen ». Sur plusieurs pays l’idée est vraiment sympa! Vous en pensez quoi?!

        • Joël G dit :

          Au début, la Belgique étant un petit pays, j’avais pensé Benelux, mais c’est vrai qu’en y ajoutant la France et l’Allemagne, cela fait un rallye européen, auquel je n’avais pas pensé, mais qui pourrait être porteur.

        • roland59 dit :

          pourquoi pas.. mais il ne faut pas se tromper d’objectif… qui est d’attirer des équipes et de densifier le peloton… avec des compétiteurs de hauts rangs sur des voitures du même « gabarit »… d’où la mesure sur le WRC2…
          nous n’avons encore que 11 WRC 1, aucun autre constructeur ne montrant le bout du nez… et rien ne dit qu’elles ne seront pas moins nombreuses à l’avenir… très proche…

          • Joël G dit :

            C’est ton dada, hein Roland? 😉
            On peut juste se poser la question (et y réfléchir): faire du WRC actuel à un championnat R5, ne détruirait-il pas la filière d’accès qu’est le WRC2, sans changer grand-chose?
            Hyundai mettra ses moyens dans son R5, MSport et Citroên aussi et il ne faudrait pas attendre bien longtemps pour avoir une Yaris R5, toujours en gardant leurs top pilotes qui taperont tous les p’tits jeunes montant en R5 (qui quitteront vite ce championnat ne pouvant suivre financièrement et technologiquement).
            Je n’ai pas de réponse; je pose juste des questions…

          • roland59 dit :

            oui des questions se posent…
            dont celle ci: le WRC a t il besoin du WRC1..?? quand l’ERC fait sans… et quand il a déjà (dû faire) fait sans les groupes B…
            et à mon avis, je ne suis pas le seul à me poser cette question…
            après, il y aura toujours des vainqueurs et des suivants… comme dans tous pelotons… mais pas forcément les pilotes « usines »…

          • Joël G dit :

            Vaste débat! A-t’on besoin de la F1 alors qu’il y a la F2, a-t’on besoin, en moto, des GP alors qu’il y a le GP2? En sports mécaniques, il y généralement une catégorie reine, qui fait rêver les pilotes et attire les foules. Pas nécessairement, tu vas me dire; en moto cross, c’est les mêmes catégories en national qu’en mondial (enfin, je crois, je ne suis pas spécialiste). La situation est-elle différente du WRC pour cela? N’est-ce pas les pilotes usines qui gagnent, est-ce que le budget pour courir en mondial, permet-il à un « petit » d’y participer avec des chances de gagner?

          • roland59 dit :

            à Joël bien sûr,
            pour moi c’est une évidence.. le WRC n’a pas besoin de WRC1… pour les raisons que je donne ci dessus.. ERC et Ypres(TER) vont très bien sans WRC1…
            maintenant aucun constructeur n’est tenu de garder ses tops pilotes dans cette éventuelle configuration nouvelle….et je pense qu’ils ont suffisamment beurré les tartines depuis des plombes pour une retombée largement discutable…

  5. 4wd dit :

    Rallye-sport…. Alors peut on parler de rallye est arrêter c’est gaminerie. Quand ce n’est pas ogier /tanak/Neuville ou la bagarre des pros Citroën Toyota… C’est la guerre du calendrier !!!! Paysage et spéciale magiques, pilotes grandiose c’est tout. Effectivement il manque de l’asphalte mais belle bagarre en perspective avec une fin d’année inédite . Pour le reste on verra l’année prochaine.

  6. Raphaël dit :

    Qu’est ce qu’on peut lire comme conneries !
    Pour dire qu’il n’y à pas de public au tour corse, et préférer l’Allemagne, il faut vraiment pas avoir de cerveau ! C’est les mêmes buzes qui doivent apprécier les autoroutes du catalogne avec des tours de rond point !

    • Pierre.F.13 dit :

      Personnellement, j’ai une préférence pour l’Allemagne par rapport aux autres rallyes asphaltes du calendrier (bien que j’apprécie les autres aussi), à cause probablement du fait que je préfère le type de routes qu’il emprunte qui me rappellent celles autour de chez moi et que j’apprécie, ou à cause peut-être du fait que la plupart de mes pilotes favoris y ont triomphé (à commencer par Loeb et Ogier).

      Mon avis est purement subjectif, mais je veux juste dire que les affirmations chez chacun qu’un rallye est mieux qu’un autre doivent venir de pensées subjectives comme les miennes.

  7. jeanlouis dit :

    Y a toujours des cons pour critiquer le TOUR DE CORSE ! … et de dire qu’il n’y a personne sur le bord des routes. … mais bande de tocards c’est juste que chez nous on ne parque pas les gens comme on le fait ailleurs bande de moutons… çà vous plaît d’être derrière des banderoles …. le TOUR DE CORSE il vous fait chier parce qu’il y a de VRAIS VIRAGES et pas des bottes de pailles ou des longues lignes droites style autoroute ! Vous n’avez vraiment rien du rallye… allez jouer aux billes bande de gros nazes que vous êtes 🙁

    • bazire dit :

      Bon coup de gueule jeanlouis !…..

      • jeanlouis dit :

        Merci Bazire, non mais tu les entends ?….. SANS DÉCONNER. …. OUI JE SUIS CORSE….. ET LE TOUR DE CORSE C’EST « LE » RALLYE ASPHALTE ! Les plus grands pilotes internationaux s’y sont imposés … les meilleurs pilotes français s’y sont imposés. .. les DARNICHE, Auriol, Béguin tu crois qu’ils les connaissent tous les glands du clavier que l’on peut voir sur ce site ??

        • bazire dit :

          Salut jeanlouis , pour l’avoir fait 2 fois en spectateur en 78 et 79 , c’était le pied intégral !….
          Tout est jouissif pour un passionné de rallye ,l’ambiance ( le peuple corse est formidable ) , le paysage et bien sur le profil de la route et je me souviens qu’a cette époque les spéciales dépassées souvent les 50 bornes …..

          • Xarena dit :

            Même si je suis bien plus jeune que vous avec mes 34 piges, les versions modernes du TDC m’ont toujours fait rêver, c’est l’image parfaite que le fan français que je suis se fait d’une spéciale de rallye.
            Il devrait y avoir des épreuves sanctuarisé, pour que la légende du rallye perdure: le MC (le vrai, celui de l’Ardèche et du Turini nocturne), la neige de la Suède, l’Argentine et ses gués, les jumps de Finlande, le Catalogne (le vrai, 100%asphalte avec des vitesses de fous), la NZ, le GB dans la boue et le brouillard, l’Australie des eucalyptus, le Kenya des grands espaces, la Grèce de l’Acropole et des pierres sous la chaleur. C’est cette diversité qui fait la beauté de l’histoire ce cette displine. Le fan qui vous parle aimerais que tout soit fait pour éviter l’uniformité et le bling-bling de la F1.

  8. thierry cordovado dit :

    bonjour le rallye de corse car aujourd’hui en France aucun rallye ne peut prétendre monter en wrc et ainsi la France perdrait un rallye historique du championnat du monde te son pseudo rallye national.
    On a vu malheureusement l’exemple du rallye d’alsace qu aujourd’hui n’est même plus en championnat de france.
    POur ma part j’aimerais plus de rallye asphalte cela permettrait une émergence de pilote et peut être une relève française car derrière Ogier c’est un peu vide non

  9. roland59 dit :

    bien venu au Chili dans ce championnat 2019 qui finalement, ne change pas… avec la reconduite du Corse peu intéressant pour les constructeurs (et pas seulement) et de l’ADAC qui pourrait (vraiment) faire un effort sur son parcours…
    décidément, les décideurs ont quand même du mal à renouveler… heureusement que les organisateurs font quelque effort en ce sens…

  10. Loic dit :

    Bienvenue dans le championnat du monde des rallyes terre

  11. the gaetes dit :

    ils auraient pu regroupé le Mexique avec l’argentine et le chili…

  12. rh74 dit :

    L’allemagne et la corse sur la sellette?! S’il veulent faire un championnat uniquement terre qu’ils continuent.
    Je ne comprends pas la démarche…

  13. Si trop haine dit :

    Et Einstein pourra reconnaître en douce les spéciales vers Gap

  14. Go ! dit :

    Et on continue à aller visiter des îles où il n’y a pas un chat au bord des spéciales (Corse, Sardaigne, Australie … ). Grosse blague ! Heureusement l’Allemagne reste, j’irai le voir.

    • Romain39 dit :

      Totalement d’accord avec vous c’est dommage, vivement l’Allemagne oui!!!

    • Gtv6 dit :

      Je suisse désolé de te contredire, mais en corse et en Sardaigne, il y a du monde au bord des routes ! Pour avoir eu la chance de voir à plusieurs reprises toutes les épreuves du WRC en Europe ,( sauf la Pologne la Turquie et Chipre ) , il faut reconnaître que le spectacle est bien plus jolie sur la terre. Même si je suis d’accord que dans un championnat du monde, il faut de la diversité, et donc de l’asphalte. Cordialement.

    • gab rallye dit :

      Ça sent le chauvinisme à plein nez non ?

  15. Nicolas gibergues dit :

    Encore plus de rallye terre….