Charles Martin débute par une victoire avec Saintéloc Racing au Touquet




Charles Martin a parfaitement amorcé sa collaboration avec Saintéloc Racing lors du Rallye Le Touquet – Pas-de-Calais. Le vice-Champion de France des Rallyes Junior a...

tes ses qualités au volant de la Peugeot 208 R2. Il s’impose dans sa catégorie au terme d’un rallye aux conditions particulièrement difficiles et permet à Saintéloc Racing de marquer des points importants dans la course au Championnat Team. Cédric Robert a dû abandonner durant la première étape.

Le 53e Rallye Le Touquet – Pas-de-Calais a réservé bien des surprises aux équipages venus s’affronter lors de l’ouverture du Championnat de France. Après les fortes chutes de neige du début de semaine, les routes de la Côte d’Opale regorgeaient de pièges, de murs de neige tenaces et de coulées d’eau, sans compter l’état dégradé de l’asphalte.

Cédric Robert, vice-Champion de France en titre associé à Matthieu Duval, rentrait immédiatement dans le top 8, s’immisçant parmi les WRC et Groupe N à quatre roues motrices. Sur des routes difficiles à appréhender, la dextérité du Stéphanois faisait merveille, jusqu’à ce que la mécanique ne l’empêche de continuer.

Pour Charles Martin, copiloté par Romain Devos, le départ de l’épreuve se faisait plus prudemment. Vainqueur de ce rallye dans le cadre du Championnat de France Junior (en R1) la saison passée, le Francilien découvrait la catégorie supérieure, au volant d’une Peugeot 208 R2. Solidement installé au sein du top 3 de la classe, il grimpait d’une position à l’occasion de l’abandon de son coéquipier, avant de profiter du retrait du leader, Stéphane Lefebvre, pour prendre les rênes en R2. Dosant parfaitement attaque et prudence, il parvenait à rejoindre l’arrivée en ménageant sa monture. Charles remportait la victoire en R2 avec plus de deux minutes d’avance sur son plus proche poursuivant. Il offrait ainsi 20 points à Saintéloc Racing, tout en terminant à la onzième place du classement général.

« Nous sommes très heureux, nous ne pensions pas si bien débuter, commente-t-il. Nous étions d’abord venus pour découvrir l’auto et ne pas faire d’erreur. Nous avons su augmenter le rythme en même temps que nous prenions confiance. La voiture est très performante. Gagner le Groupe R et prendre la troisième place du Trophée Michelin est une belle récompense pour notre gestion de la course. Toute l’équipe Saintéloc a fait du bon travail et nous a permis de disputer cette épreuve dans de bonnes conditions. Et Romain [Devos] a été parfait de bout en bout. »

« Charles a fait une très belle course, confirme Vincent Ducher, coordinateur Rallye du Team Saintéloc Racing. Il a rapidement trouvé le bon rythme. Sa marge de progression reste importante. Il a eu l’intelligence de savoir lever le pied aux moments opportuns pour rester sur la route. Sa régularité lui apporte ce résultat, amplement mérité. Quant à Cédric, il a été impeccable dès le départ en étant le plus rapide de la catégorie. Malheureusement, la boite de vitesses de sa voiture a montré des signes de faiblesse et il était plus sage de s’arrêter pour ne pas risquer davantage de dégâts. C’est donc un résultat mitigé mais porteur d’espoirs pour cette saison, qui est encore longue. »





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *