Bonato : « Je ne réalise pas encore complètement »



A l’image de sa saison, Yoann Bonato a remporté avec brio le rallye Coeur de France le week-end dernier, raflant du même coup un premier titre de champion de France des rallyes asphalte.

A cette occasion, nous vous avons confié les commandes de cette chronique en vous proposant de poser vos questions au champion de France des rallyes 2017. Dans cette chronique forcément spéciale, Yoann revient évidemment sur son titre, mais également sur son avenir, tant en fin de saison qu’en 2018, ou encore sur son travail de développement avec la C3 R5.

Notre question
En 2013, tu as « redémarré » ta carrière au volant d’une Opel Adam FR2. Quatre ans plus tard, tu n’as jamais semblé aussi fort. Est-ce que ce titre apparaît comme un aboutissement pour toi ? As-tu d’autres objectifs à long terme désormais ?

« En réalité, ce n’est pas vraiment moi qui est décidé de repartir, c’est avant tout mes ouvreurs (présents au coeur de France notamment) Cédric Chalvin et Thierry Michaud qui m’ont poussé à reprendre la compétition. Presque à chaque fois que je les voyais, ils me poussaient pour repartir. Habitant tous aux 2 Alpes, autant vous dire que l’on se voit souvent !! Lorsque la coupe Opel a fait son apparition, j’ai dit : « ok vous m’avez convaincu, mais Benj étant indisponible, est-ce que Tyty se sentirait de monter avec moi ? » Il n’avait fait que quelques rallyes comme co-pilote de Cédric et n’y connaissait rien du tout ! ils ont sauté de joie et sont repartie dans l’aventure avec moi ! Je leur dois beaucoup dans ce titre, car sans leur motivation, je n’aurais jamais rattaqué ! Restait plus qu’a trouver un budget et une voiture. Je me suis d’abord tourné vers Auriol Compétition avant de faire la rencontre du team Bonneton représenté par Alain et Régine. La suite de l’aventure est connu, nous gagnons avec ce team la coupe puis le volant opel en 2014. C’est à ce moment là qu’Alain me fait rencontrer Christophe Lecureux responsable de chez CHL. Nous commençons notre collaboration en 2015 et ce fut certainement l’une des plus belles pages de ma carrière écrite ces 3 dernières années !

Ce titre n’est bien entendu pas un aboutissement et j’espère pouvoir le défendre l’an prochain. L’important pour nous est surtout de continuer à rouler en championnat du monde et se montrer le plus performant possible avec la DS. Aujourd’hui je vis ma passion à 100 %, avec tout les gens que j’aime. Ma famille, ma femme et mon fils me soutiennent énormément, c’est certainement ici que je capte ma plus grande sérénité !! »

Question de Laurent Pesce
Découverte des routes, victoire et titre en poche le même week-end, de quoi être plus que satisfait. Quels sentiments à la fin du week-end ?

« Salut Laurent, en effet les routes sont vraiment très belles, avec leurs difficultés notamment les vitesses atteintes en courbe et non en ligne droite ! Nous sommes très content d’avoir remporté le titre sur une victoire, d’autant plus sur un rallye nouveau pour presque tout le monde. C’est un sentiment vraiment étrange que j’ai beaucoup de mal à exprimer ! Dieu sait pourtant que j’aime bien m’exprimer mais là c’est… juste incroyable et je crois que je ne réalise pas encore complètement ! En tout cas c’est un sentiment unique que j’aimerais faire partager au plus grand nombre de personne dans notre entourage. »

Question de Fabien Delaup
Salut Yoann et chapeau pour ce titre. Penses-tu que ta prestation en Catalogne conditionnera ta saison prochaine ? Un bon résultat te donnerais t’il l’opportunité d’un programme WRC 2 avec Citroën ?

« Merci Fabien, en effet la Catalogne pourrait jouer un rôle pour l’an prochain, mais chaque rallye compte dans une carrière et peut avoir un impact sur la suite. De mon côté je le prend comme les autres et ne me prend surtout pas la tête, on s’appliquera à faire du mieux possible, et nous verrons le résultat que nous serons capable d’accomplir. »

Question d’Alexandre Gelin
Quel est ton programme pour la fin de saison (vas-tu participer aux manches restantes) ?

« Bonjour Alexandre, notre fin de saison sera donc en wrc 2 pour 2 manches : Espagne et Angleterre et 1 manche en championnat de France : le var. Nous ne pouvons malheureusement pas être aux Cévennes car la date est la même que le RAC. J’en suis navré car c’est un rallye magnifique que nous avons gagné en 2015 avec Denis Giraudet. »

Question d’Anthony Lve
Salut Yoann, tout d’abord félicitations pour ce titre amplement mérité ! Qu’as tu pensé de la C3 R5 dont tu as eu l’opportunité de participer au développement récemment ?

« Merci Anthony, je ne peux malheureusement pas dévoiler grand chose sur le développement de la c3. La seule chose que je peux certifier est que l’équipe mise en place pour ce projet se donne corps et âme pour réaliser une auto au top ! Je commence à bien connaitre l’équipe de développement, et j’ai entière confiance en eux tant pour leur côté professionnel qu’humain. Je les remercie encore pour la confiance qu’ils m’accordent en me faisant intégrer ce projet. »

Question de Ludo Gn
Salut Yoann. D’abord félicitations pour ce titre. As-tu une idée de ton programme pour 2018 ( cdf, WRC 2…)? Où rien est encore défini ?

« Merci Ludo, nous n’avons pas encore défini de programme pour 2018, ce qui est sûr c’est que nous aimerions pouvoir défendre notre titre et continuer d’évoluer en WRC 2 afin de montrer notre pointe de vitesse. Il nous reste encore à faire nos preuves sur la terre, mais je suis convaincu qu’avec l’arrivée de la nouvelle C3, nous serons aussi performants que sur l’asphalte ! »

Question de BC Anthony
Salut Yoann, quelle était ton envie la première fois que tu as fait du rallye ? Est-ce que tu rêvais d’être champion du monde des rallyes ?

« Saut Anthony, la première fois que nous avons fait du rallye avec Benjamin, nous voulions tout gagner ! Et cela même avec notre bonne vieille 205 GTi. J’ai toujours aimé gagner, et comme dans le ski, c’est avant tout une victoire sur toi-même car il n’y a pas de confrontation directe avec les autres. Chose que l’on connait dans d’autres disciplines tel que le circuit.

Bien sûr que je rêvais d’être champion du monde, c’est certainement ce rêve de gosse qui me permet aujourd’hui d’avoir ce titre ! »




S’abonner
Notifier de
guest
4 Commentaires
le plus récent
le plus ancien le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Rallyeplaisir
Rallyeplaisir
3 années il y a

Yoann, accrochez-vous à votre rêve. Si vous étiez champion du monde vous feriez plus d’un heureux. En attendant, je vous souhaite un beau rallye d’Espagne. Comptez sur nous pour vous encourager sur les spéciales et avec un peu de chance au parc d’assistance. En tout cas, Faites-vous plaisir. Et encore merci pour votre super chronique.

CORSERALLYE
CORSERALLYE
3 années il y a

FORZA BONATO ,TRES GROSSE PERF
ESPERONS UN PROGRAMME WRC2 L’ANNEE PROCHAINE EN CPT DU MONDE OE ERC