Grande première pour Cazaux (TDC Historique)



Après près de quatre heures de course, Serge Cazaux s’est imposé pour la première fois sur ce Tour de Corse Historique, devançant notamment Didier Auriol à l’arrivée.

Résumé Etape 4 (13 /10/18) :

Sur ces quatre dernières spéciales, Serge Cazaux a parfaitement géré son avance face à Didier Auriol, signant tout de même deux nouveaux scratchs pour assurer sa victoire face au championnat du monde 1994.

Au terme de ce Tour de Corse, marqué par des conditions de route très variées, Cazaux s’impose avec plus de deux minutes de marge sur Auriol. En VHC, la victoire revient largement au monégasque Pierre-Manuel Jenot, vainqueur de sa catégorie pour près de deux minutes.

Classement Final

PosEquipageVoitureChronoCatégorie
1er J2Cazaux-Vilmot Ford Sierra Cosworth 4×43:51.51J2
2eAuriol-GiraudetFord Sierra Cosworth 3:54.01J2
     
1er VHCJenot-Milosa VljevicFord Escort RS MKII3:56:33VHC
2Villa-SavignoniFord Escort RS 20003:58.30VHC
3Marchetti-BuresiFord Escort MKI4:00.30VHC
4Marcelli-AubeufFord Escort RS MKII4:08.15VHC
5Thome-TyranPorsche Carrera RS 3.04:09.34VHC

Résumé Etape 3 (12/10/18) :

Trois spéciales étaient au programme de cette avant-dernière journée du Tour de Corse, dont celle de Notre Dame de la Serra, longue de 43,04 km !

Dans chaque spéciale, Serge Cazaux a imposé sa loi, repoussant Didier Auriol a plus de cinquante secondes sur cette seule journée ! En VHC, le monégasque Pierre-Manuel Jenot domine toujours avec une avance confortable sur Jean-Paul Villa.

Résumé Etape 2 (11/10/18) :

Présente en fin de journée hier, la pluie s’est montrée discrète, mais a tout de même rendu les conditions de routes délicates. Leader depuis la première spéciale, Serge Cazaux a néanmoins profité des quatre roues motrices de sa Ford Sierra pour creuser encore plus l’écart en tête.

Grâce à trois nouveaux meilleurs temps signés ce jeudi (dont un ex-aequo avec Auriol), le pilote du Team RallySportClassic domine les débats ce soir à Calvi, avec désormais 57 secondes de marge sur Didier Auriol, dont la Ford Sierra ne dispose que de deux roues motrices.

En VHC, le top 5 ne change pas mais les écarts se creusent au fur et à mesure des spéciales. Pierre Manuel Jenot s’échappe au classement général.

Résumé Etape 1 (10/10/18) :

Au terme de la première étape composée de quatre secteurs chronométrés d’une longueur de 82,1 kilomètres, la course s’est résumée à une lutte aux avant-postes entre les Ford Sierra de Didier Auriol et Serge Cazaux, ce dernier ayant même pris la tête dès l’entame pour ne plus la lâcher.

Avec trois meilleurs temps, le sympathique pilote du team RallySportClassic s’est montré intraitable sur les routes corses aujourd’hui. Parti prudemment dans la première spéciale avec la cinquième référence, le champion du monde 1994 a ensuite rapidement retrouvé ses marques dans la suivante en signant le meilleur temps. Ce soir du côté de Bastia, Cazaux possède un net avantage de 40 secondes face à Auriol.

Dans le classement général réservé aux VHC (les Ford Sierra de la catégorie J2 ne font pas partie du classement), les Ford dominent également les débats avec trois Escort sur les trois marches du podium provisoire !

C’est Pierre Manuel Jenot qui mène au classement avec l’Escort RS MKII. À 21 secondes, Jean Paul Villa hisse son Escort RS 2000. Joel Marchetti complète le podium à 37 secondes du leader avec l’Escort MKI. Quatrième l’an passé, Christian Kelders occupe pour l’instant la même position et reste en embuscade avec sa Porsche au milieu de toutes ces Ford.





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Dav33 dit :

    Alors pour se qui critique pour les noms et pour être un proche de mr cazeau ces tout simplement de la deco perso avec tout les noms de légende je rigole quand je lis certains commentaires si il a besoin de quelque chose je vois pas quoi

  2. Jpbobal dit :

    1000 lacs 1988 Auriol fait 3 au général derrière 2 Lancia intégrale dont le célèbre Alen , mais devant plein d’autres Lancia !!
    Pourquoi ne pas simplement dire que Cazaux avance très fort !?

  3. Boris dit :

    Les voitures sont pas les mêmes du tout… Il y a 5 ou 6 ans d’écart entre les 2 ? Presque comme une xsara wrc et une ds3 wrc…

  4. fra88 dit :

    Il faudrait demander à Mr Cazaux pourquoi le nom de Todt est écrit en caractères plus gros que tous les autres noms ? Aurait-il besoin de quelque chose ?

    • Kaizer Sauzée dit :

      Peut-être un ami, tout simplement.
      Pourquoi toujours voir tout du mauvais côté ?

      • Gérard Simenel dit :

        ou peut-être tout simplement le graphiste a composé ainsi sa décoration fort bien réussie et originale ! n’en déplaise aux mauvais esprits !

    • RALLYE08 dit :

      Ou est le problème ??? Todt en gros caractère noir !!!! Kankkunen en rouge !!! il est libre de decorer sa voiture comme il le souhaite !! Je vois pas ou est le problème .

      • Guiguit42 dit :

        Il y a d autres noms écris plus gros que d autres, sortez les lunettes.
        Pour moi c est juste le graph devant sont ordi qui a fait de cette facon pour remplir l ensemble et surtout harmonieusement.
        Ps : arrêtez de mettre des !!! Pas besoin de ca pour ce faire entendre.c est pénible, un forum est aussi là pour avoir des avis contraires.

    • Slate dit :

      M. Told a un très très beau palmarès rallistique… (4 (ou 5 si on compte 71) titres de champion du monde + des titres en France),Je pense qu’il a sa place en gros quand même non ?

      • bernard dit :

        Et les trous dans le parechocs avant en lieu et place des anti-brouillard et qui semblent permettre le refroidissement ils ne devrait pas être bouchés ?

    • Dav33 dit :

      Fait lire tout les noms tu crois qui demande quelque chose à tout le monde ces de la déco avec des noms de légende ces tout