E.Camilli : « Au moins trois rallyes en WRC2 »



Sans compétition depuis octobre dernier et le rallye de Sardaigne, Eric Camilli attaque cette nouvelle saison avec un programme officiel avec Citroën en WRC2.

À une semaine du lancement du rallye Monte-Carlo, le niçois a évoqué avec nous ses préparatifs et ses ambitions. Vainqueur l’an passé dans la catégorie R5, le français s’attend cette année encore à une sacrée bataille.

Samedi dernier, tu as annoncé avoir un programme en WRC2 avec Citroën. Comment se sont passées les « négociations » ?

« Je connais mon programme depuis près d’un mois maintenant. J’ai toujours été en contact avec Citroën et j’ai envie de montrer quelque chose en 2021, c’est vraiment l’objectif ! J’ai fait seulement 2 courses l’année dernière et j’ai donc peu de roulage. J’ai vraiment hâte de rouler avec Citroën et j’aime cette voiture !

On a travaillé dur pour monter ce programme après avoir discuté directement avec Citroën et le team portugais Sports & You. Il est géré par un très bon copain à moi, qui m’a notamment mis au coaching. C’est devenu un ami et il a toujours eu envie de me faire rouler. »

Quel sera ton calendrier ?

« Pour l’instant, je suis assuré d’avoir un programme de trois manches WRC2 avec le Monte-Carlo, le Portugal et l’Espagne ! J’espère faire également la Sardaigne. On vise logiquement les rallyes les plus faciles d’accès. Si nous sommes dans le coup au championnat, il pourrait peut-être se rajouter des épreuves comme Monza ou Ypres. »

Au Monte-Carlo, tu vas rouler avec une auto légèrement évoluée par rapport à la saison dernière. Quel est ton feeling avec cette C3 Rally2 ?

« La voiture est encore un peu plus performante, notamment au niveau des amortisseurs et de la boîte de vitesses. Il y a des améliorations à droite et à gauche. Il y aura plus d’évolutions à venir au mois de mars normalement. J’espère participer à quelques séances de développement prochainement.

Globalement, je suis très à l’aise dans la voiture. J’ai pu rouler sur 120 kilomètres en essais sur de la glace vive, et c’était très intéressant pour découvrir les pneus Pirelli. Il faut s’y habituer…mais je ne me suis pas vraiment poser de questions si c’était mieux ou moins bien qu’avant car nous allons tous avoir les mêmes pneumatiques. Il faudra bien régler la voiture et essayer de bien reprendre le rythme de la compétition. Je vais rouler aussi ce samedi, mais cette fois avec mon équipe portugaise et sur une base normalement sèche. »

Quel va être ton objectif sur ce Monte-Carlo ?

« Le Monte-Carlo est un sacré rallye. Je suis bien content que Citroën me fasse confiance pour cette épreuve et ce programme, et je les en remercie ! Cela va être très dur de gagner face à Mikkelsen, Fourmaux, Ciamin et bien d’autres. Il y a un gros niveau cette année en R5. C’est un rallye qui me tient à coeur. Si je termine 3e, ce ne sera pas un mauvais résultat car je sais bien que ce sera compliqué de gagner comme l’an passé. L’objectif n°1 reste d’être le plus rapide des R5. Cet hiver, j’ai essayé de compenser mon manque de roulage (par rapport à des gars comme Fourmaux et Mikkelsen) en faisant le maximum de sport. »

As-tu encore peur de voir ce rallye être annulé ?

« Je n’y pense plus trop. Je pense qu’il y a de bonnes chances que le rallye se déroule surtout avec la date qui approche. S’il ne doit pas se faire, on le saura demain ou mercredi, mais avec les reconnaissances qui démarrent lundi, on va vite être fixés ! »

Outre ce programme avec Citroën en tant que pilote, quels concurrents vas-tu suivre avec ton activité de coaching  cette année ?

« Je vais continuer mon travail avec des pilotes comme Alberto Heller, Sean Johnson, Erik Cais et des pilotes portugais notamment. J’essaie de les suivre au maximum. Dans le Cais, on a vu une très grosse amélioration entre le mois de juillet et le rallye de Rome, par rapport à sa fin d’année. J’ai vu qu’il avait tout de suite une grosse pointe de vitesse mais il fallait tout assembler. »




S’abonner
Notifier de
guest
7 Commentaires
le plus récent
le plus ancien le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Valentin
Valentin
13 jours il y a

Cette année le WRC2/3 va être tres intéressant à suivre : camilli, fourmaux, mikkelsen, solberg, suninen, et d’autres pilotes moins expérimenté en mondial comme ciamin ou rossel.
Chaque épreuve remporté aura une vraie valeur face à des pilotes de ce calibre.

Clem23
Clem23
13 jours il y a

Très content pour Éric qu’il annonce un programme avec Citroën, ça va envoyer ! #avanticamilli