ES1- Cuoq facile (Cévennes 2012)



Départ cauchemardesque pour Eric Rousset qui doit renoncer même avant le départ sur sa 206 WRC (mécanique). Comme attendu, Jean-Marie Cuoq signe le premier scratch de ce rallye avec une avance énorme sur la concurrence. Sur la 307 WRC du team 2C, Freddy Loix est à plus de 2s/km de l’ardéchois.

Pour la “deuxième place des WRC”, la lutte s’annonce intéressante avec quatre équipages en moins de trois secondes.

En S2000, Bryan Bouffier est déjà sur la liste des abandons alors que Germain Bonnefis est le premier leader de la catégorie.

iale
Spéciale mythique du rallye avec beaucoup de spectateurs placés sur les premiers kilomètres. Après un départ sur une route étroite, on monte le col pour prendre ensuite une portion plus rapide sur un plateau. La fin redevient technique avec une descente jusqu’au village de Sumène.

Faits marquants
Départ cauchemardesque pour Eric Rousset qui doit renoncer même avant le départ sur sa 206 WRC (mécanique). Comme attendu, Jean-Marie Cuoq signe le premier scratch de ce rallye avec une avance énorme sur la concurrence. Sur la 307 WRC du team 2C, Freddy Loix est à plus de 2s/km de l’ardéchois.

Pour la “deuxième place des WRC”, la lutte s’annonce intéressante avec quatre équipages en moins de trois secondes.

En S2000, Bryan Bouffier est déjà sur la liste des abandons (moteur) alors que Germain Bonnefis est le premier leader de la catégorie.

Scratch de Patrick Rouillard en GT+ qui peut déjà regretter sa pénalité de 1min10 pour un retard au premier CH du rallye.

Meilleur temps provisoire du groupe R pour Cédric Robert qui devance de peu Laurent Clutier qui signe un chrono incroyable sur sa petite Twingo R2.

En championnat de France Junior, Florian Bernardi signe un énorme chrono pour sa découverte des Cévennes. Son rival pour le championnat Charles Martin est troisième à 14s5.

Parti avec le n°81, Yannick Vivens signe le meilleur temps du groupe F2000 avec le neuvième temps. Douzième temps pour Jean-Nicolas Hot, meilleur chrono du groupe N devant Manu Guigou.

Prochaine spéciale : ES2- Taleyrac – Mandagout (9,35 km) à partir de 10h18 (Vendredi 26 Octobre 2012)

Réactions des pilotes
1. Jean-Marie Cuoq : « On y a été tranquillement. C’était compliqué car ça glissait beaucoup. Apparemment, le temps est bon par rapport à celui de Freddy. Il était très facile de faire une erreur. »
2. Freddy Loix : « Ce n’est pas facile du tout. Il y avait du brouillard dans la montée. J’étais perdu dans le reste de la spéciale. Je dois me libérer. »
3. Julien Maurin : « Nous n’avions jamais fait cette spéciale. Dans ces conditions, ce n’est pas facile. On voit que Cuoq l’avait déjà faite. C’est piégeux, il faut s’habituer. »
5. Lionel Baud : « J’ai été très prudent. Il y a beaucoup de coulées d’eau. Nous avons fait un départ prudent. Nous allons hausser le rythme. »
6. Jean-François Mourgues : « C’est dur. Nous avons roulé en essais, mais c’était sur le sec. »
9. Germain Bonnefis : « Je suis content d’être à l’arrivée de cette première spéciale. C’était l’objectif. Nous avons été prudents, il y a beaucoup de pièges. J’étais même un peu trop prudent. Je ne me suis jamais fait surprendre par l’auto. »

Classement ES1/Classement ES1





S’abonner
Notification pour
guest
16 Commentaires
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
nano
nano
10 années il y a

pas mal le temps de vivens!!!! ils auraient du le faire partir plus loin encore!!

TeamSanta
TeamSanta
10 années il y a

A fond derriere le 164!!!!!! SANTARELLI THOMAS FOU LES GAAAAAZ!!!!!!!!!!!!!!!!