ES1- Marty largement (Rouergue)




En slicks comme Maurin et Gilbert notamment, Olivier Marty signe largement le scratch de ce premier chrono. L’an passé, le pilote Ford roulait en Opel Adam R2 sur cette épreuve !

br /> C’est une spéciale assez rapide, assez bosselée avec trois parties. Sur la première, c’est large en montée avec de nombreuses plaques de groudrons noirs. Ensuite, on attaque une partie poussiéreuse plus étroite dans les fermes alors que la fin de spéciale se termine sur une partie plus large avec plus de grip.

FAITS MARQUANTS
Routes humides et sales pour débuter la journée mais pas de pluie en prévision aujourd’hui. Un kilomètre après le départ du parc, Jonathan Hirschi (207 S2000) doit déjà renoncer avec un problème de pompe à eau.

En slicks comme Maurin et Gilbert notamment, Olivier Marty signe largement le scratch de ce premier chrono. L’an passé, le pilote Ford roulait en Opel Adam R2 sur cette épreuve !

Pour une première sur asphalte en Fiesta R5, le champion de France en titre signe le deuxième temps devant les trois autres WRC malgré une petite sortie.

En S2000, Roger Feghali démarre fort face à Pierre Ragues et Franck Lions. Dans le trophée Michelin, Patrick Rouillard domine devant le pilote libanais et Gilles Nantet.

Du côté des Clio R3, François Pelamourgues est forcément à l’aise à domicile et mène la « Coupe Clio R3 ».

Dans le groupe N, les 4 roues motrices sont devant la Mégane RS de Manu Guigou avec Fabrice Morel et Jean-Nicolas Hot.

En Opel Adam Cup, le scratch pour Rémi Jouines alors que Florian Bernardi second du championnat est « seulement » septième.

En championnat, Laurent Laskowski signe le meilleur départ devant Laurent Pellier à sept dixièmes. Candidat à la victoire, Damien Defert perd une vingtaine de secondes.

REACTIONS DES PILOTES (FFSA)
1. Julien Maurin : « Je suis sorti dans un champ de blé, j’ai perdu trois secondes mais sinon ça va. »
2. Pierre Roché : « Je n’ai pas rencontré de problème particulier, c’est moins glissant que je pensais. »
3. Quentin Gilbert : « On n’était pas très bien en choix de pneus. »
5. Jean-Michel Da Cunha : « Je suis content de ce début de rallye. »
6. Olivier Marty : « On a eu quelques soucis de radio, j’entendais mal les notes mais, sinon, pas de souci. »
7. Fabrice Bect : « Pas trop mal. Mais c’était glissant. »
8. Franck Lions : « C’était piégeux mais on n’a pris de risque. »
9. Pierre Ragues : « Je suis plutôt content pour une remise en route. »
10. Roger Feghali : « J’ai été surpris par des endroits glissants mais je me suis bien amusé. »
12. Jean-Charles Beaubelique : « J’ai beaucoup trop hésité par moments. »
14. Gilles Nantet : « Mon auto était réglé beaucoup trop souple, c’est beaucoup moins humide que prévu. »

PROCHAINE SPECIALE : ES2- Campouriez – Le Nayrac (35,5 km) à partir de 13h51 (Vendredi 11 Juillet 2014)


Classement ES1/Classement après ES1 (provisoire)

Classement mobile





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Arnaud dit :

    Quelqu’un sait ce qu’il s’est passé pour C. Dalmasso ?

  2. beber dit :

    problème informatique!!!!Guigou va vita mais quand meme 😉

  3. panet dit :

    Scratch de Guigou dévant hot ???

  4. panet dit :

    Marty és pu dans le classement ?

  5. cedric dit :

    abandon de jonathan hirshi sur 207 S2000 seulement 1 km après le départ