ES10- Snobeck résiste (Vins Mâcon 2012)




Comme dans l’ES9, Dany Snobeck devance Julien Maurin et creuse ainsi l’écart sur une spéciale « plus lente » que lors du premier passage.

IMG_3643
dans l’ES9, Dany Snobeck devance Julien Maurin et creuse ainsi l’écart sur une spéciale « plus lente » que lors du premier passage.

En plus de devancer le pilote Fiesta, Snobeck signe le scratch et reprend ainsi 2s4 face à un Jean-Marie Cuoq qui semblait intouchable aujourd’hui.

Leader du groupe GT+ et auteur d’un superbe début de rallye, Hervé Vericel doit renoncer après une sortie de route. Son coéquipier du team Yacco Gilles Nantet, récupère ainsi la tête du groupe et grimpe d’une place au général.

En catégorie S2000, Bryan Bouffier semble hors de portée de Cédric Robert qui perd encore un peu de temps.

Pas vraiment dans le coup depuis le départ, Freddy Loix remonte peu à peu sur les S2000 et peut viser la sixième place pour ce soir.

Dans le groupe R, Quentin Gilbert conserve 10s6 d’avance sur Mathieu Arzeno.

Réactions des pilotes
5. Dany Snobeck : « C’est de plus en plus difficile. Attaquer, pas attaquer. Je ne sais pas si j’ai trouvé le bon compromis. »
8. Julien Maurin : « C’est plus glissant. Il y a du goudron fondu. Ce n’est pas évident. Dany a bien roulé. »
17. Gilles Nantet : « C’est impressionnant, ça glisse beaucoup. Nous avons failli partir en tête-à-queue. Il y a beaucoup de goudron fondu. »
3. Eric Brunson : « Il y a beaucoup de goudron noir. Ce terrain est bizarre. Je n’ai pas l’habitude. »
9. Lionel Baud : « Nous sommes bien partis. Je vais essayer de garder ce rythme toute la journée. »
14. Cédric Robert : « Les routes sont tellement abrasives que les pneus ont été entamés. »
1. Jean-Marie Cuoq : « J’ai essayé de rouler. Ça glisse plus que ce matin. »
12. Bryan Bouffier : « Il y a des plaques glissantes. Il faut continuer comme ça. »
7. Jean-Charles Beaubelique : « Je suis en difficulté avec les pneus. Je n’arrive pas à les chauffer en début de spéciale. »
2. Freddy Loix : « J’ai calé, ça arrive. C’est très difficile. Nous avons beaucoup de sous-virage. »
6. Pierre Roché : « Je n’arrive pas. Je suis vraiment à la rue »
18. Patrick Rouillard : « Ça se dégrade beaucoup. Il y a des pièges partout. Il y a moyen de s’y mettre. »
20. Anthony Cosson : « Il n’y a rien à gagner pour l’instant. Ça ne sert à rien d’attaquer. »
87. Nicolas Roux : « Nous n’avons plus de puissance. C’est arrivé juste après le départ. »
50. Emmanuel Guigou : « C’est un peu chaud, surtout dans la descente. Parfois, il y a du grip, parfois, il n’y en a pas. Les pneus doivent recevoir. »
42. Quentin Gilbert : « J’avais l’impression de sous-virer. On n’a pas fait d’erreur. La route est bien dégradée par rapport à ce matin. »
41. Mathieu Arzeno : « Je ne comprends pas trop. Par rapport à ce matin, nous avons changé deux ou trois choses mais ce n’est pas mieux. »

Prochaine spéciale : ES11-Cortambert-Aze (21,08 km) à partir de 14h40 (Samedi 16 Juin 2012)

Classement ES10/après ES10





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Véronique dit :

    Quel dommage qu’Hervé VERICEL et Fred GUILLARME aient eu cet accident, plus de peur que de mal heureusement. L’équipe était si bien partie et quel combat avec G. NANTET. Ils doivent être très déçu, et mo aussi, surtout après une longue absence et avec un nouveau bolide.
    J’espère à très bientôt.

  2. Papillon dit :

    Tiens Hervé Véricel n’apparait plus dans le classement ?

  3. ti miche 14 dit :

    bon alors les filles on fait la sieste c est dur aprés manger vous etes pret pour ce deuxieme tour plein de rebondissement !!!