ES4- Un joli top 6 (Australie)




Après son festival dans les trois premières spéciales, Dani Sordo connaît quelques problèmes de boîte et doit se contenter du sixième temps.

t quelques problèmes de boîte et doit se contenter du sixième temps. Comme son coéquipier Hayden Paddon, Sordo est largement dominé par Kris Meeke et les Volkswagen dans ce chrono.

En retrait lors des spéciales inaugurales, les voitures allemandes retrouvent des couleurs quand les pneus atteignent leurs limites .

Hors de forme depuis le départ, Elfyn Evans tape un talus et lâche une minute sur une crevaison.

Au général, c’est Kris Meeke qui s’empare de la tête du rallye pour trois secondes devant Sordo et sept sur Paddon. De la 4e à la 6e place, les Volkswagen sont en embuscade à seulement une dizaine de secondes .

Peu à l’aise avec ses pneus durs, Ott Tänak est décroché en septième position.

Sur une spéciale typique de l’Australie, Stéphane Lefebvre perd près d’une minute sur son coéquipier et continue son apprentissage sans prendre de risque.

En WRC-2, Nasser Al-Attiyah fait le trou avec près de trente secondes d’avance sur Yuriy Protasov alors que Yazeed Al-Rahi a été victime d’une crevaison.

RÉACTIONS DES PILOTES

Ogier« Il y a vraiment beaucoup de nettoyage, c’est difficile. J’espérais que les conditions soient meilleures, mais ce n’était pas le cas. J’attaque mais on ne peut rien faire pour l’instant. »
Latvala« C’était un nouveau début donc j’ai vraiment assuré dans la première partie et j’ai perdu du temps à cet endroit. »
Mikkelsen« Les pneus sont un peu partis sur la dernière partie. J’ai mal piloté en début de spéciale et je me suis amélioré ensuite. C’est une route magnifique mais ce n’est pas facile. »
Neuville« J’ai essayé de bien piloter mais j’ai eu du mal à placer la voiture correctement sur certains freinages. Sinon je peux être satisfait, mon pilotage n’était pas trop mauvais. »
Evans« Nous avons crevé à l’arrière-gauche. J’ai tapé un talus et j’ai fait un tête-à-queue assez important. C’est une matinée difficile, j’ai besoin de me remettre dedans pour cette après-midi. »
Meeke« J’ai eu un peu de poussière. J’ai vu le pneu déchiqueté d’Elfyn, il y en avait un peu partout sur la route. Je suis content de ma matinée. »
Tänak« C’est très poussiéreux, j’ai eu du mal à trouver le grip avec les pneus durs. Malheureusement nous avons calé dans la spéciale à un carrefour. »
Sordo« Nous avons un problème avec le rétrogradage. Nous avons calé dans une épingle et perdu du temps. Je suis content de finir cette spéciale. Ce n’était pas trop mal mais pas comme dans les autres spéciales. »
Lefebvre« Celle-ci était très difficile avec des surfaces différentes. Ce n’est pas parfait, je n’ai pas pris de risques. »
Paddon« Cette route n’a pas le même nettoyage que les autres. Ce n’est pas un désavantage aussi important d’ouvrir la route. C’est la spéciale que j’aime le moins sur ce rallye. Nous allons faire quelques changements sur le setup avant la prochaine boucle. »
Bertelli« La première spéciale n’était pas trop mal mais la voiture est vraiment inconduisible. »
Al-Attiyah« C’est bien, je n’ai pas pris de risque. Après plusieurs rallyes difficiles, nous avons besoin de continuer comme ça. »

PROCHAINE SPÉCIALE ES5- Utungun 2 (7,88 km) à partir de 06h00 (Vendredi 11 Septembre 2015)

Classement ES4 / Classement après ES4 (29,51 km)


Classement en cours de chargement...





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. gazafon_74 dit :

    en espérant que Meeke reste sur la route il le mérite

  2. Kivala dit :

    Eh oui, Meeke toujours et encore : le seul à taper Ogier, le seul à devancer les 3 VW sur cette longue ES. Mais ce n’est que le début du rallye, croisons les doigts pour qu’il tienne la distance cette fois, il en a sacrément besoin…

  3. greg43590 dit :

    C’est sur qu’avec si peux d’écart les vw devraient prendre la tete des le deuxième passage

  4. Kivala dit :

    Les VW maîtres en gestion des pneus : ils ont sacrément limité les dégâts dans cette longue et dernière ES. A l’inverse, en effet, Sordo n’a cessé de régresser de split en split : successivement 2 / 3 / 6 et sans doute 6 à l’arrivée…

  5. Kivala dit :

    Ils sont 5 en 1 sec au split 1 (Ogier-Sordo-Meeke-Paddon-Tänak) : sacrée baston !