ES5- Bonato conquérant, Ciamin époustouflant (Lyon-Charbonnières)



ES5- Ternand-St Just d’Avray (13.11 km) à partir de 18h00 (Vendredi 19 Avril 2019)

Avant cette cinquième spéciale du jour, Yoann Bonato compte une avance intéressante de 14s sur Quentin Giordano et 16 sur Quentin Gilbert.

PROFIL PAR MANU GUIGOU

Après un départ en montée, on arrive sur un petit VO, rapide et étroit avec parfois du gravier et de belles cordes. Au croisement (6e km), on prend à droite, au lieu de la gauche habituellement, et on récupère une grande route avec une cuvette. On termine par une route forestière relativement rapide à flan de coteaux.

FAITS MARQUANTS

Déjà intouchable dans cette spéciale ce midi, Yoann Bonato récidive et s’échappe en tête de course, plus de vingt secondes devant un superbe trio Giordano/Gilbert/Rossel.

Après cette cinquième spéciale, les trois hommes sont regroupés en seulement 1s7 !

Auteur d’un monstrueux deuxième temps, Nicolas Ciamin conforte sa cinquième place au scratch et reste devant Sylvain Michel, bien décevant depuis le départ.

En R3, Cédric Robert reste le plus rapide et devance largement Boris Carminati, le leader du trophée Clio R3T France. 

En VHC, Benoît Chavet signe largement le scratch comme ce matin au volant de sa Lancia 037. Le pilote Lancia en profite pour prendre la tête du rallye, 10s1 devant Pascal Eouzan (BMW M3) et 28s3 sur Philip Giordanengo (Ford Escort).

REACTIONS DES PILOTES (FR-MediaLive)

Ciamin« Il n’y a pas beaucoup de pollution sur la route, je m’attendais à bien pire. Je me suis fait une petite chaleur sur la freinage. On a changé un petit truc entre les deux spéciales et il a fallu s’adapter un petit peu, mais c’est mieux. »
Gilbert« Ciamin a fait un gros chrono. On a bien roulé sur la première partie en gagnant du temps par rapport à ce matin, et sur la deuxième on fait jeu égal. Ça glisse beaucoup, j’ai essayé de tout donner. »
Bonato« J’ai fait attention aux crevaisons car il y a beaucoup de pierres et mon afficheur est réparé donc ça va. »
Michel« Ce n’est pas évident. Par moments c’est mieux d’autres non, il faut trouver des solutions. »
Giordano« Je pensais avoir crevé et je me suis méfié, surtout après ce qu’il a pu se passer au Touquet. »
Rossel« C’est moyen. J’ai du mal à trouver le rythme. Je ne voulais pas crever et faire une erreur. »
Mauffrey« J’ai un problème avec mon bras qui me fait mal. C’est gênant. On a amélioré notre temps donc ça va. »
Astier« Il fallait faire gaffe car la spéciale était vraiment dégradée. »
Berfa« On se fait plaisir, on se régale. Devant ça va super vite. Les spéciales sont très belles. »

PROCHAINE SPECIALE : ES6- Chamelet-Oingt ( 13.26 km) à partir de 18h33 (Vendredi 19 Avril 2019)

Classement ES5 / Après ES5 (13.11 km)


Classement en cours de chargement...





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. macoy dit :

    Philip Giordanengo (R5 Turbo) : il a une ford escort

  2. Enzo dit :

    Ciamin avec une Polo cintre bonato!
    On voit les limites du championnat

  3. Romain39 dit :

    Ciamin est impressionnant qu’on lui fil un budget pour roulé en R5 il le mérite réellement !!

    • Iza dit :

      Et dire qu’il n’a que 21 ans et roule très peut faute de moyen !
      Imaginez s’il pouvait rouler autant que Bonato !

  4. DAVID Yvon dit :

    peut-on dire que Ciamin est un TOUT BON ? Je valide !!!!

  5. ae18 dit :

    Ciamin notre futur champion de france et du monde ?
    Quel panache pour ce pilote