ES5- Ancian encore (Valais 2013)




On retrouve la même hiérarchie que dans l’ES4 avec un scratch de Jérémi Ancian qui devance Esapekka Lappi et Andreas Ainger.

/a>

FAITS MARQUANTS
On retrouve la même hiérarchie que dans l’ES4 avec un scratch de Jérémi Ancian qui devance Esapekka Lappi et Andreas Ainger.

Au général, le finlandais est toujours devant l’autrichien pour 5s5 alors que Craig Breen connaît encore des problèmes de direction assistée.

REACTIONS DES PILOTES
Orsak : « Nous avons fait un mauvais choix de pneus aujourd’hui comme hier. Aujourd’hui, nous avons les pneus tendres et c’est seulement mouillé. »
Gryazin : « Tout va bien, cette spéciale était très bonne, pas de soucis. »
Carron : « La spéciale était compliquée, pas de glace mais sinueux. J’ai du mal avec le feeling de la voiture. »
Burri : « C’est très difficile. Il n’y a pas de grip, c’est très dur pour le pilote, on a toujours peur de sortir, donc j’y suis allé cool. »
Lappi : « Pas de problèmes sur cette spéciale. C’est très rapide, vous pouvez vraiment aller très très vote. Il y a des endroits humides. »
Aigner : « C’est assez sympa, j’essaye d’attaquer assez fort pour être aussi proche que possible des S2000, dont Lappi. »
Ancian : « C’est très glissant avec quelques aprties humides. Ce n’est pas facile avec mon choix de pneus. »
Breen : « Nous avons roulé sans direction assisté sur cette spéciale, c’est un désastre. Il y avait tant d’épingles en plus. »

PROCHAINE SPECIALE : ES6-Nendaz 1 (12,08 km) à partir de 11h15 (Vendredi 8 novembre 2013)


Classement ES5/après ES5

Classement pour mobile





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *