ES6- Cuoq toujours là (Touquet)




Alors que ça va un peu mieux pour Eric Brunson, Jean-Marie Cuoq et Julien Maurin continuent de se livrer à un superbe duel en tête du rallye.

Cette fois, c’est la Citroën qui devance la Ford et l’écart redescend à 8s3.

de classique identique à 2010. Profil très rapide avec la particularité d’être en boucle, intéressant pour les spectateurs. Spéciale la plus rapide du rallye avec un peu de grip contrairement aux autres spéciales.

FAITS MARQUANTS
Alors que ça va un peu mieux pour Eric Brunson, Jean-Marie Cuoq et Julien Maurin continuent de se livrer à un superbe duel en tête du rallye. Cette fois, c’est la Citroën qui devance la Ford et l’écart redescend à 8s3.

Toujours handicapé par sa rampe de phares détruite, Quentin Gilbert devance une nouvelle fois Pierre Roche pour la troisième place.

Derrière les sept WRC de tête, on retrouve Gilles Nantet leader du trophée Michelin et Manu Guigou leader du groupe N.

En 208 Rally Cup, Stéphane Lefebvre domine toujours malgré le scratch de Charles Martin qui revient à moins de dix secondes.

Dans l’Opel Adam Cup, Romain Fostier confirme son leadership face à Pierre Marche grâce à un nouveau scratch. A la troisième place, Florian Bernardi a pris l’avantage sur ses anciens adversaires du Junior : Antoine Masse et Jean Jouines.

REACTIONS DES PILOTES (FFSA)
Julien Maurin : « Avec le brouillard, c’est compliqué, on voit les virages au dernier moment. C’est chaud dans le rapide. Ca ne tourne pas beaucoup mais quand tu arrives à 180 km/h dans un virage, il ne faut pas se louper. »
Jean-Marie Cuoq : « Jai pris un peu la poussière de la voiture devant mais sinon ça va. »
Eric Brunson – David Heulin : « Plus de frein à main ni de stratégie donc on perd un peu de temps au départ mais sinon ç’a été. »
Pierre Roché : « La route est très dégradée, ce n’est pas facile. J’ai pris pas mal de poussières de la voiture de devant. »
Lionel Baud : « Je suis toujours un peu pénalisé par mes problèmes moteur mais sinon ça va. »
Patrick Rouillard : « Ca va mais je n’y vois rien. »
Gilles Nantet : « Ca va, on commence à voir comment fonctionne la voiture mais on a toujours des problèmes avec l’antipatinage qui coupe et j’ai du mal à contrôler l’auto. »
Quentin Gilbert : « C’est compliqué, on n’y voit pas grand chose. C’est un peu chaud, on essaie de s’en sortir. »

PROCHAINE SPECIALE : ES7- Verton – Colline Beaumont (24,43 km) à partir de 19h48 (Vendredi 14 mars 2014)


Classement ES6 / Classement Après ES6 (provisoire)

Classement mobile





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. ichon dit :

    Bravo l’equipe Rallye sport…
    Cler , net .. et bien plus…