Florian Bernardi file en Europe



Titré en France l’an passé dans le Clio R3T Trophy, Florian Bernardi veut désormais se mesurer au championnat d’Europe des rallyes, toujours au volant d’une Renault Clio R3T.

Si le championnat change, les bases restent les mêmes pour le pilote vauclusien : la Renault Clio R3T, Victor Belotto son copilote, et Fred Anne Compétition, son équipe.

« Nous avons comme ambition de partir en ERC depuis plusieurs années, nous y avons gouté l’année dernière et à force de persévérance et grâce à mon club des partenaires, cette année sera la bonne ! Nous avons déjà deux saisons à son volant (la Clio R3T) et nous connaissons le potentiel de cette voiture. On ne change pas une équipe qui gagne ! Même voiture et même copilote, Victor Bellotto m’apportera cette année encore ses compétences dans le baquet de droite et également en terme de logistique. Coté technique, la Renault Clio R3T sera exploitée par l’équipe Fred Anne Compétition et nous continuerons de collaborer avec Rtec Suspensions, nous nous connaissons bien et minimiser les inconnus est primordial dans ce genre d’aventure. » a commenté le pilote vauclusien.

Engagé en championnat ERC3, le pilote Renault affrontera notamment Yohan Rossel, vainqueur de la 208 Rally Cup la saison dernière et ancien champion de France des rallyes Junior.Le début de saison est programmé au rallye des Iles Canaries début mai, puis sur les sept manches restantes au championnat : Lettonie, Pologne, Italie, République Tchèque, Chypre et enfin Hongrie.

L’an passé, le pilote vauclusien avait disputé deux épreuves en ERC : les Iles Canaries et le Roma Capitale en Italie.

Avec ce programme de sept épreuves, Florian compte bien viser le titre cette saison : « Même si nous découvrirons cinq manches sur sept, notre victoire l’année dernière sur le Rally Islas Canarias et notre performance au Rally di Roma Capitale nous tend à penser que nous pouvons prétendre au titre, ce qui est clairement l’objectif. »

Cette saison, nous suivrons tout particulièrement les aventures du duo Bernardi/Bellotto avec les chroniques de ce dernier à travers les « Carnets de Victor ». 





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Luccio dit :

    Sympa de voir Bernardi ce pilote émérite s’engager en championnat européen. Je crois savoir qu’en dehors de la course, il est viticulteur. Ce serait bien qu’il nous fasse une cuvée Bernardi ERC . De bonnes bouteilles collector. C’est peut être déjà prévu, alors qu’il nous le fasse savoir!..