La Hyundai i20 progresse




Alors que Dani Sordo a connu un rallye d’Argentine galère, Thierry Neuville a signé des chronos intéressants pendant trois jours.

id="more-40212">

Le pilote belge était régulièrement à une demi-seconde au kilomètre des meilleurs quand il était épargné par la mécanique.

Thierry Neuville : « Je n’étais pas trop en confiance dans la première spéciale dimanche matin donc j’ai été prudent pour éviter de faire des erreurs. Les conditions dans les spéciales suivantes étaient assez exigeantes et j’ai fait de mon mieux sur ce terrain boueux.

Le plus difficile était le manque de visibilité avec la boue qui recouvrait le pare-brise en permanence. La voiture a très bien marché avec une bonne traction, ce qui a permis de s’adapter aux conditions changeantes. L’équipe a signé un excellent résultat ce week-end et je pense que terminer dans le top cinq sur ce rallye est une grande réussite pour cette jeune équipe. Nous avons bien sûr beaucoup appris. »

Avant de recevoir une évolution moteur en Finlande, la Hyundai i20 WRC devrait progresser au niveau du chassis, des suspensions et des différentiels pour la Pologne fin juin. Pour l’instant, la voiture coréenne rivalise avec ses rivales dans les parties rapides mais manque encore de traction dans les parties sinueuses.

Michel Nandan : « C’était un rallye fait de hauts et de bas. Je dois admettre que venir en Argentine était un gros test pour l’équipe et les équipages. Nous avons beaucoup appris et l’équipe a réalisé un super boulot.  Nous savons que notre Hyundai i20 WRC peut être rapide et nous avons identifié des domaines où nous pouvons améliorer la fiabilité. Nous n’avons pas réussi à ramener les deux voitures à l’arrivée, mais les conditions étaient très difficiles et nous quittons l’Argentine comme une équipe plus forte. »





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Thomas dit :

    On verra avec Bouffier en fin de mois à l’Antibes ;0))