Une journée d’essais pour Lappi



Aujourd’hui en Finlande, Esapekka Lappi a véritablement effectué sa première journée d’essais au volant de la Toyota Yaris WRC.

Etrangement absent de la présentation officielle du WRC au Monte-Carlo, contrairement à Martin Prokop ou encore Lorenzo Bertelli, l’ancien pilote Skoda apparaissait jusque là comme le parent pauvre de l’équipe Toyota Gazoo Racing. Ses débuts en WRC sont toujours attendus pour le prochain rallye du Portugal (18-21 mai 2017), mais Tommi Mäkinen, directeur de l’équipe, n’a jamais confirmé cette information.

Jusque là, le champion du monde WRC 2016 se contentera des reconnaissances, comme au dernier Monte-Carlo où il avait également joué le rôle « d’informateur météo ».





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Denis dit :

    A voir au plus tôt en effet au volant d’une WRC ! Mais quand ?
    Étrange…
    On ne nous dit pas tout. Maintenant, il faut bien constater que le plateau « officiel » est… Maigre : 10 Autos
    Comme en… F1.

    • riri73 dit :

      Sans le recasage de Latvala par Makinen (très bonne idée, jusqu’à présent Latvala est 2ème du championnat), Lappi serait déja au volant du bolide.

      Une idée très utopique = Pour qu’il y ait du mouvement et que les « vieux pilotes » laissent la place aux « jeunes loups » (en wrc, f1 ou toute catégorie en sport méca) il faudrait que la FIA mette en place une règle imposée aux constructeurs.

      Tous les ans, les 2 derniers pilotes classés du championnat A sont reversés d’office en championnat B et remplacés illico par les 2 premiers du championnat B. Certains pilotes feraient l’ascenseur, d’autres n’accéderaient jamais à la catégorie la plus haute, d’autres resteraient en division1 très très très longtemps..

      (PS ce n’est qu’un post et une proposition balancée comme ça, je sais bien qu’il y a tout un tas d’obstacles et de vraies bonnes raisons pour que ça demeure à jamais un rêve impossible)

      • roland59 dit :

        çà me semble difficilement réalisable du fait de la diversité des contrats, des employeurs et du « libre » choix qui est le leur d’engager un tel ou tel autre…
        et çà ne garantirait pas un rajeunissement de la « classe » A… si tant est que celui-ci soit souhaitable…
        je crois que le WRC se doit de proposer le meilleur plateau possible en « employeurs »… après charge à ces derniers d’avoir ou de dénicher les pilotes qu’ils souhaitent engager…
        si l’ensemble permet d’avoir tous les meilleurs pilotes de la discipline.. c’est un succès total…
        mais la perfection n’existant pas…il faut tendre vers…
        en résumé, il y a encore du boulot… 🙂

  2. riri73 dit :

    Si on se fie au régime moteur, il n’a pas l’air du tout impressionné par une WRC2017 ce jeune !! bon vent à lui.

  3. roland59 dit :

    1ère journée en Finlande sur la neige… original…
    je souhaite vivement qu’il soit confirmé 3ième pilote et le plus tôt possible, je pense qu’ il le mérite