Julien Maurin vise plus haut en Sardaigne




Mis en confiance par une convaincante prestation lors du dernier Rallye du Portugal, avec une quatrième place dans la très concurrentielle catégorie WRC2, Julien Maurin...

daigne. Copiloté par Nicolas Klinger, le pilote ORECA Store tentera de confirmer au cours d’une épreuve italienne annoncée comme particulièrement difficile. Il faudra poursuivre la mise en régime à bord de la Ford Fiesta en configuration RRC afin de glaner de nouveaux points importants dans l’optique du classement final.

« Continuer à augmenter le rythme… »
Julien Maurin est passé proche du podium au Rallye du Portugal. Mais s’il n’est pas monté sur la troisième marche, le Savoyard n’avait pas moins le sourire au soir d’une manche qui a causé de nombreuses chutes. Être à l’arrivée était une performance en soit. Finir dans le Top 5 en était une autre. Moins de trois semaines après, Julien est donc bien décidé à capitaliser sur ce résultat probant.

« Notre approche sera similaire à celle du Portugal » confie le double Champion de France. « Nous sommes ambitieux, mais nous ne voulons pas brûler les étapes pour autant. C’est un rallye qui sera long, difficile. Nous serons mis à rude épreuve, tout comme notre voiture. Il faudra la préserver, déjouer les nombreux pièges et rallier l’arrivée sans connaître de problème. Cela ne veut pas dire que nous pouvons nous permettre de gérer. Nous devrons être des attaquants sages. Tout est une histoire de compromis ! Honnêtement, nous voulons continuer à augmenter le rythme. On veut toujours faire mieux et l’objectif est de progresser dans la hiérarchie après la quatrième place du Portugal. Tout en sachant que le Top 5 représente une mission de taille compte tenu du niveau du WRC2. »

Si Julien Maurin a déjà participé au Rallye de Sardaigne, il espère connaître un meilleur sort que l’an dernier. Pour sa première apparition avec la Ford Fiesta R5, il avait dû faire face à plusieurs casses mécaniques qui l’avaient finalement contraint à l’abandon. « Le parcours a semble-t-il bien évolué par rapport à l’an dernier, mais l’expérience de la saison passée sera utile. Les routes seront toujours aussi dures » poursuit Julien. « Il faudra aussi composer avec la chaleur. Tous les éléments sont réunis pour vivre un rallye difficile. Nous comptons sur notre connaissance de la Ford Fiesta en configuration RRC. Nous avons bien travaillé sur les réglages avant et pendant le Rallye du Portugal. Cela devrait nous être bénéfique en Sardaigne. Nous avons de bonnes cartes en mains. A nous de les utiliser à bon escient. »

Après avoir ouvert leur compteur en WRC2 lors du Rallye du Portugal, Julien Maurin et Nicolas Klinger visent à nouveau de gros points pour remonter au classement général. Après les rallyes de Sardaigne et Pologne en juillet, le duo évoluera ensuite en Allemagne en août, puis France et Espagne en octobre.





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *