La Suède sur la sellette ?



C'est en effet ce que vient d'admettre, Glenn Olsson, directeur du rallye de Suède, au site d'information scandinave nwt.se.

Après plusieurs réunions avec le promoteur du WRC, Oliver Cielsa, Olsson annonce que l’organisation du rallye de Suède va devoir s’acquitter d’une augmentation de 2 millions d’euros par an, pour conserver sa place au calendrier jusqu’en 2019.

« La nouvelle convention pour 2017-2019 va imposer une forte hausse des tarifs. À l’heure actuelle, je ne sais pas si nous pourrons supporter cette augmentation. Nous sommes constamment en train de chercher de nouveaux revenus. En parallèle des discussions avec Cielsa, nous négocions également avec nos bailleurs de fonds. La fin de la route est proche… » a témoigné Olsson.

L’organisation, qui ne bénéficie pas du soutien du gouvernement (pour réunir les 5 millions d’euros nécessaires pour le moment) , va devoir faire face, en plus de ses problèmes financiers, à l’arrivée d’une concurrence où le budget ne semble poser aucun problème.

En effet, Olsson a également précisé que le Japon et le Canada (soutenus par leur gouvernement), sont sur les rangs pour remplacer la Suède en guise de rallye hivernale. Le budget des deux concurrents avoisinerait les 50 millions de dollars.





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Ced dit :

    Il faut commencer à faire le trie dans les federations ont les engraisse(trop de personnes qui ce bran le )
    Et nous les petits licenciés ont paye déjà dans les rallye nationaux et régionaux il vaut viré les r5 et s2000
    C’est voituresn’ont riens à faire à ce nivaux refaire des vrais classe comme à l’époque car des grn de 330 ch on rêve

  2. Kivala dit :

    Ou comment gâcher la fête ! Je croyais que Bernie Ecclestone ne s’occupait que de la F1… Un rallye hivernal au Québec, le « pays » du Pentathlon des Neiges et du Red Bull Crashed Ice ? Tabernacle, en voilà une idée qu’elle est bonne, le Québec c’est un paradis des disciplines hivernales ! OK, mais en plus de la Suède, pas à la place de la Suède. De plus, avec plusieurs rallyes sur neige, comme sur terre et sur asphalte, le WRC pourrait faire comme l’ERC : désigner un Ice Master, un Gravel Master et un Tarmac Master, c’est toujours bon à prendre pour animer la discipline et offrir des occasions de se mettre en valeur aux participants, qu’ils soient pilotes, constructeurs ou sponsors…

  3. ERIC dit :

    10 rallyes terre sur 14 il faudrait peut etre revoir le championnat messieurs de la fia ce n est pas representatif au championnat du monde il y a des routes goudronnees dans tout les pays donc rallye mixte .pourquoi faire deux passages dans des pistes defoncees au ralenti a detruire les voitures POSER VOUS DES QUESTIONS OU C EST TROP DUR POUR VOS PETITS CERVEAUX A PART DE DEMANDER DES MILLIONS D EURO POUR TUER DES RALLYES

  4. DELAUNEY dit :

    Trop d’argent tue le sport et ses valeurs

  5. rallyeplaisir dit :

    Ce serait une bien triste nouvelle si elle venait à être confirmer. Et c’est un euphémisme. Dommage que l’argent ait tant de place en rallye. Le rallye de Suède fait partie intégrante de la culture du rallye. Ce n’est pas le rallye de Suède qui doit disparaître mais le promoteur qui l’y conduit.

  6. RP14 dit :

    La Suède reste un monument du championnat du monde depuis plus de 40 ans, il ne faudrait pas que ça disparaisse. Et un autre rallye sur neige à la place d’un rallye terre dans le calendrier, je suis pour à 100%.

  7. Hubert Gaudreau dit :

    Pour ceux qui se demande comment ça se passe le rallye au Canada, je suis président d’un club au Québec. Effectivement, c’est pas l’achalandage monstre (20 à 30 inscrit par événement), mais le gouvernement et les villes sont prêt à investir puisqu’il veulent que Québec devienne une destination hivernale par excellence. On a le Grand Prix de F1 à Montréal, une manche du Championnat de Rallyecross à Trois-Rivière, manque plus qu’un rallye hivernale à Québec. De plus le dollar canadien favorise énormément les américains à venir rouler au Canada et pour tous les team Européen il y aura un peu d’économie à faire à cause du taux de change. On à déjà des rallyes qui roule en Hiver, dont un cette année où on roulera des pneus à crampon WRC2. Rallye Perce-Neige : https://www.youtube.com/watch?v=r_8aqCRfP6w et Rallye Ville LaTuque : https://www.youtube.com/watch?v=ivgK1gQgVlo . Si vous voulez en savoir plus n’hésitez pas.

  8. eric dit :

    L a FIA confond tout la formule 1 et le rallye .Les voitures de rallye sont de verritable protos rien a voir avec l esprit rallye voiture derivees de l origine revenons au groupe N et A accessible a tout le monde et avec plus d engages sur les epreuves le monte carlo avec 88 engages c est pauvre avant il y avait 200 voir plus d inscrits .Les parcs d assistances c est une enorme connerie .Les Rallyes devraient ce derouler sur trois voir quatre etapes a vec un parc d assistance d une heurre voir plus le soir .A vec un passage par speciale et quatre voir cinq par jour avec une zone pneus plus essence entre les spéciales ce serait plus de securite pour les pilotes et les spectateurs et de casser des voitures a 500 milles euro voir plus .Arretons les wrc les r5 les r3 les r2 des voitures hors de prix accessible a une certaine elite messieurs sauvons notre sport ou bien il est mort dans quelques annees

    • philou038 dit :

      Je suis bien d’accord je suis un grand nostalgique des rallyes monte carlo des années 80 90, sans revenir à la formule des années 70 ou dans le parcours commun les concurrents roulaient un jour et une nuit entière de suite en enchainant les spéciales mais là maintenant on a atteint le ridicule, les reconnaissances et parcs d’assistance trop cadrés, un parcours réduit en peau de chagrin, c’est le championnat du monde bordel, il devrait y avoir plus de 20 spéciales chronométrées, l’Ardèche la drome l’isere les hautes alpes les alpes de haute provence et les alpes maritimes. en plus moi en ce moment je n’aime pas du tout les spéciales situées entre Gap et Grenoble…. vivement le retour des épreuves mythiques :burzet, moulinon, st bonnet le froid, perty, col des roustans, arzelier stmichel les portes, rosans, col de bleine, ascros toudon, corobin, garcinets…… en plus de Sisteron, turini et savournon, voilà un monte carlo qui aurait de la gueule !!!!

  9. Kaizer sauzée dit :

    Certains doivent très bien vivre sur le dos des organisateurs et VIP doivent être bien traités…
    La question est : où vont ces 2 millions demandés en plus par épreuve ?
    Parce que le « promoteur » du WRC on se demande bien ce qu’il fait en promotion. Rajoutez à çà les revenus des chaînes qui diffusent les images… C’est plutôt lui qui devrait payer les épreuves pour les diffuser, non ?
    Pour le coup les footeux sont moins cons, ils se font payer pour passer à la télé, eux !

  10. puyol67 dit :

    Il y a un double problème : le WRC porte mal son nom, puisque principalement couru en Europe (plus de 2/3 du championnat). Donc oui, il faudrait s’ouvrir vers d’autres manches hors-Europe. Mais la Suède, au même titre que la Finlande, le Monte Carlo ou la Corse représentent le coeur même des épreuves du championnat. D’autres rallye pourraient être substituer par les nouveaux arrivants, comme la Sardaigne que je n’ai jamais apprécié (point de vue personnel, je ne dis pas qu’il est « merdique » comme certains pourraient le faire).
    Malheureusement, on en revient toujours à l’aspect financier, pourtant je pense que les retombées en Suède peuvent être plus importante qu’au Canada (je ne connais pas l’engouement pour le WRC là-bas) ??

  11. enriche dit :

    Le « fric » pourrit tous les sports…, alors recommençons à zéro… par des épreuves dites « sauvages »…, en attendant ce sont les licenciés(es) qui trinquent.

    • Denis dit :

      … Et les « sportifs » aussi, tuant leur discipline !
      De nombreux « champions » se gavent de façon déraisonnable et au final, les partenaires ne suivent plus, au risque de voir sombrer la discipline sportive qui les a élevés et, restent les tristes spectateurs…
      Combien de fédérations, de clubs, de sports, d’organisations, de médias sont « sous perfusion » ?
      Les « champions » ont leur part de responsabilités.

      • Kaizer sauzée dit :

        Les pilotes ne tuent pas leur discipline vu qu’ils sont rémunérés par les marques ou les sponsors qui les emploient pour promouvoir leurs produits…
        Cela na absolument rien à voir avec l’organisation des épreuves.
        Faut pas tout mélanger non plus.

    • Kaizer sauzée dit :

      Dans le genre commentaire intelligent…