Latvala : « Nous battre à nouveau pour le podium »



Reboosté mentalement après sa troisième place encourageante en Finlande, Jari-Matti Latvala aborde le rallye d’Allemagne avec un peu plus de sérénité, un élément qui lui a souvent manqué cette saison.

de grosses qualités, jouant le podium final et même la deuxième place finale avant de devoir renoncer à cause d’une Yaris récalcitrante.

Avec ce rallye d’Allemagne, Jari-Matti a forcément un goût d’inachevé, lui qui est passé tout proche de la victoire en 2013, mais surtout en 2014 avec une sortie mémorable le dimanche matin dans les vignes alors qu’il menait très largement l’épreuve.

S’il semble trop juste pour jouer la victoire cette année, notamment face à son coéquipier Ott Tänak, le finlandais peut toutefois raisonnablement viser le podium, et c’est d’ailleurs l’objectif qu’il se donne.

« C’était vraiment bien d’arriver sur le podium en Finlande et cela signifie que je me sens plus détendu en Allemagne. L’année dernière, nous étions à la deuxième place lorsque nous avons eu un problème le dernier jour et que nous avons dû renoncer, nous savons donc que nous pouvons être forts là-bas. Je suis vraiment excité de voir ce que nous pouvons faire et j’espère que nous pourrons nous battre à nouveau pour le podium. Le dernier rallye asphalté en Corse a été difficile pour moi, mais nous avions vraiment travaillé sur ce test en Allemagne avant le Rallye de Finlande: nous travaillions sur le freinage et les virages et je me sentais bien dans la voiture. »

Participations de Jari-Matti Latvala en Allemagne

  • 2018 : Abandon mécanique (Toyota Yaris WRC)
  • 2017 : 7e (Toyota Yaris WRC)
  • 2016 : 48e (Volkswagen Polo R WRC)
  • 2015 : 2e (Volkswagen Polo R WRC)
  • 2014 : Sortie de route (Volkswagen Polo R WRC)
  • 2013 : 7e (Volkswagen Polo R WRC)
  • 2012 : 2e (Ford Fiesta RS WRC)
  • 2011 : 14e (Ford Fiesta RS WRC)
  • 2010 : 4e (Ford Focus RS WRC)
  • 2008 : 9e (Ford Focus RS WRC)
  • 2007 : 8e (Ford Focus RS WRC)
  • 2006 : 34e (Ford Focus RS WRC)
  • 2005 : 21e, 2e N4 (Subaru Impreza WRX)
  • 2004 : 27e, 13e N4 (Subaru Impreza WRX)
  • 2003 : 17e (Ford Focus RS WRC)




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Denis dit :

    Toujours Jeune et combatif Latvala !
    Recordman des participations ?
    Oui, il peut viser un podium.

  2. jeanfrancois dit :

    Cette equipage peut être très compétitif.
    j espere un bon résultat
    y a moyen .

  3. riri73 dit :

    C’est ce qui s’appelle « couper les virages ». Il fait pas semblant sur la photo !

  4. Jean Dridéal dit :

    Faudra déjà ramener l’auto entière.

  5. saxonic dit :

    latvala peut profiter de sa place d outsider, lui qui n’a pas de velléité à être champion du monde depuis que tanak lui a chipé durablement la place de numéro 1 dans l équipe.
    ça ne peut que lui profiter, avec les points constructeur à défendre et makinen prêt à monter dans les tours contre ses pilotes en cas de grosses prises de risque, enfin discipliné le jari matti?

  6. Yvon dit :

    bjr, j’ai loupé le programme TV du Rallye d’Allemagne ou vous ne l’avez pas publié svp ?

    • Yvon dit :

      pas de réponse à ma demande ?

    • Rallye-Sport.fr dit :

      Le brouillon est prêt. Mais le programme était tellement faible que l’on préfère attendre une officialisation plutôt qu’un recoupement d’informations

      Football anglais + Moto GP => Mauvaise nouvelle pour le WRC

      • bazire dit :

        Font chier a canal avec ce foot,.on en bouffes a tous les étages !…..Et encore y’a pas la F1 ce WE ……la dernière fois c’était la totale avec les 2 GP moto et auto plus le rallye de Finlande , j’en pouvais plus de zapper !!!….N’importe quoi la FIA ……

  7. roland59 dit :

    chacun sait… on peut donc avancer sans gros risque d’erreurs que les pilotes toy sont en mesure de jouer le podium… cependant, après l’épisode Finlandais, peut-être va t il falloir modérer les ardeurs pour ne regarder que l’objectif points constructeurs tout en laissant Tänak à son affaire… car les 2 titres sont largement jouables.
    évidemment, Meeke est dans ce schéma.