Le kit R4 officialisé en ERC2



Encore très discret, que ce soit en France ou à l’étranger, le nouveau kit R4 pourra s’exprimer idéalement dans le championnat d’Europe des rallyes la saison prochaine.

Ainsi, la FIA vient d’intégrer officiellement ce type de voitures en ERC2, catégorie réservée jusque là par les N4 et les anciennes R4. A noter que la classe RGT rejoint également cette catégorie.

Responsable commercial R4 chez Oreca, Carlos Pina Vaz se réjouit logiquement de cette nouvelle, attendue depuis plusieurs semaines : « Nous sommes heureux de la confirmation que les autos équipées du kit R4 feront partie de la catégorie ERC2 du Championnat d’Europe des Rallyes en 2019. La catégorie R4 correspond parfaitement à l’ERC, avec ses quatre roues motrices, ses capacités à évoluer sur la terre et l’asphalte, et son rapport coût/performance qui est bien en adéquation avec la philosophie des teams et pilotes évoluant en ERC. L’intérêt était déjà fort et cette annonce a créé un véritable enthousiasme, auprès des équipes déjà engagées en R4, mais aussi auprès des structures qui ont montré leur souhait de s’y aligner. »

En novembre dernier, le kit R4 est apparu pour la première fois en compétition dans les mains du britannique Osian Pryce. Pour 2019, cette nouvelle catégorie devrait être présente dans de nombreux pays européens comme en Finlande (Tahkomobili), Lituanie (Pro Racing), Autriche (Signed Streets Motorsport), France (Milano Racing) et l’Espagne (ASM Motorsport). Hors Europe, le kit R4 a également convaincu quelques structures comme RC Competicion en Argentine et Rally Technic en Afrique du Sud.

Parmi les projets cités ci-dessus, celui de la structure française, Milano Racing, prend peu à peu forme. Jeudi dernier, l’équipe a d’ailleurs publié une photo de sa Fiat MR500X en cours de montage.





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Boris dit :

    Ce kit est une reproduction à moindre échelle de ce qui se passe en WRC. Avec un châssis similaire basé sur un règlement très cadré et un moteur à peine moins cadré.
    La c’est clair… Tout le monde pareil juste la coque qui change. C’est une bonne idée.

    Ce qui me chagrine un peu c’est que ça ne mets pas en avant les avantage d’une voiture par rapport à une autre… (un peu comme les WRC). Ça ne ressemble pas du tout au voiture de la série si ce n’est la cosmétique.

    Et faire gagner un fiat ou une Toyota avec un moteur Peugeot… Tout le monde aura son avis.

  2. Michel dit :

    Ce peut être intéressant de voir de nouvelles autos apparaîtrent en rallye, regardez ce que l’Abarth 124 a apporté cette année en CDF, de la nouveauté au milieu des R5 c’etait super à voir passer !
    Quand est-ce que la Fiat 500X va rouler ?
    J’ai hâte de voir ce que ça va donner.

  3. Thity dit :

    L’avantage pour les constructeurs est de ne plus avoir à développer une auto « spécifique » comme le faisait avant Mitsu et subaru notamment, car c’était les seuls à être sur le créneau de la 4 roues motrices turbo 2L. à voir ce que cela coûte en développement et fiabilisation du produit. Pour moi, ce n’est pas un produit pour amateurs…ou alors ce ne seront que des loc comme beaucoup de R5.

  4. Gui’z dit :

    Y a t-il des différences avec les anciennes R4?

    • romain dit :

      ça n’a plus rien à voir.
      Les anciennes R4 étaient des N4 améliorées (poids, bv,…) là c’est un kit R4 adaptable motorisé par un moteur de Peugeot 308 gti de 270cv et une transmission 4 roues motrices, le tout, fourni par Oreca.

  5. guerard alain dit :

    ce kit m agace ou me deplait,mais,a voir les considerations de certains a vouloir en monter,,,,,,,,,,,,,,,,a reflechir si avenir serein et ecuries(francaises donc) se lance comme cette (qui sera) belle italienne,,,,,,,,,,,,,,,la pub fiat du V I ,,A ,,,,,,,,,,se retrouve dedans
    a suivre