Meeke : « La compétition va être intense »



Après avoir loupé des essais avec Toyota à cause de la météo en début de semaine, Kris Meeke est arrivé en Belgique ce mercredi pour participer au rallye du Condroz ce week-end.

Ce vendredi soir avant le départ, le pilote irlandais s’est exprimé sur cette participation où il sera logiquement attendu aux avants-postes et même sur la plus haute marche du podium.

« Nous sommes sur le point de participer au Rallye de Condroz en Belgique – ma première sortie en compétition depuis le Portugal au printemps.

Le sakedown a été un peu court aujourd’hui à cause d’une sortie de route pour l’un des derniers équipages, mais nous avons fait des bons passages plus tôt. Tout me semblait bien dans la voiture et la Skoda Fabia que je pilote ce week-end est agréable. Bien sûr, une R5 est très différente d’une WRC mais elle donne l’impression que nous avons une voiture très forte dans cette catégorie R5.

Je pense déjà que tout sera une question des pneus au Condroz. Les conditions vont être très difficiles. Il a fait très froid toute la semaine ici en Belgique et il y a eu beaucoup de pluie mercredi et jeudi. Les prévisions pour le week-end sont meilleures – ciel dégagé au moins – mais les bords de la route seront remplis de terre et de boue humides.

Vous utilisez tellement les bords des routes ici, donc c’est un peu près sûr que cela va devenir très boueux et gras sur l’asphalte lui-même, car tout le monde ramène de la terre à chaque virage.

C’est commun pour Condroz, bien sûr. Les conditions sont souvent les mêmes sur ce rallye – nous sommes début novembre, après tout -, mais c’est en partie pour cette raison que j’ai choisi de venir faire ce rallye.

La compétition va être intense, il y a plus de 25 voitures R5, je pense. Mais je suis impatient d’y être. Les spéciales commencent tôt demain matin, je suis avec des pneus Michelin, des pneus que je connais bien, le premier feeling est bon et cela se passe assez bien avec mon copilote pour ce week-end, Renaud Jamoul. Son anglais avec l’accent belge est assez clair pour les notes, alors voyons ce que nous pouvons faire ici ! »

Demain, dix spéciales seront au programme avec 116,60 km chronométrés.





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. roland59 dit :

    Meeke et Lefebvre font bien de revenir au Condroz… c’est un beau rallye…
    et beaucoup de noms célèbres dont Fréquelin (1985) Loeb (2013) mais aussi Ogier..si si (2008) en C2 R2…
    mais encore Mikkola, (Timo) Mäkinen, Torph, Aghini, Allen, (Peter) Solberg… et beaucoup d’autres…
    bah oui…
    on peut ne pas aimer Neuville, mais ils sont quand même bons ces belges… 🙂