Ogier champion en Grande-Bretagne si …




À deux rallyes du terme de la saison, Sébastien Ogier est désormais en excellente position pour décrocher son cinquième titre mondial consécutif.

En effet, avec respectivement 37 et 38 points d’avance sur Ott Tanak et Thierry Neuville, seuls pilotes encore en course pour le titre, le pilote français n’a jamais été aussi proche cette année de conserver sa couronne mondiale.

Mathématiquement l’équation est simple puisqu’il devra compter au minimum 31 points d’avance sur son plus proche poursuivant (un point de plus qu’une victoire bonifiée avec le meilleur temps de la Power Stage) dimanche soir au terme du rallye du Grande-Bretagne.

Sur un terrain qu’il apprécie tout particulièrement pour s’y être imposé lors des quatre dernières éditions, le gapençais aura à coeur de rééditer cette performance qui lui assurerait automatiquement le titre quelque soit le résultat de ses adversaires. Une autre position finale où il devancerait l’estonien et le belge serait également synonyme de titre.

En cas de résultat différent (où il serait devancé par au moins un de ses deux adversaires), le calcul prendrait une nouvelle tournure et la Power Stage pourrait une fois de plus avoir un rôle déterminant.

Une chose est sûre néanmoins, si Ott Tanak ou Thierry Neuville veulent conserver toutes leurs chances, une victoire agrémentée des cinq points de la Power Stage repousserait obligatoirement le dénouement sur les spéciales australiennes.

Ogier champion en Grande Bretagne si :

  • Il remporte le rallye, 
  • Quelque soit sa position, il termine devant Ott Tanak et Thierry Neuville,
  • Quelque soit sa position, il ne concède pas plus de 6 points à l’estonien et 7 au belge.

Le dénouement repoussé en Australie si :

  • Ott Tanak ou Thierry Neuville remporte le rallye et la Power Stage, quelque soit la position finale du français,
  • L’estonien marque 7 points de plus que le français,
  • Le belge marque 8 points de plus que le français.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Arsandeau Théo dit :

    Il faudra faire attention à Evans avec les pneus D-mack qui peuvent joués des tours aux Michelins

  2. Le vieux, qui sait ? dit :

    Neuneuville va nous arracher une roue avec toute cette pression….

  3. mik dit :

    Le dénouement repoussé en Australie si :

    Ogier abandonne aussi

  4. Fab dit :

    Le gars est quadruple champion du monde. Il arrive sur un rallye qu’il a également remporté ces 4 dernières années. Sa Ford est vraisemblablement au niveau des autres voitures. Si avec ça, il ne vient pas pour gagner le rallye, je comprends pas!
    Évidemment, la 1ere journée va lui donner une idée de comment se comporter par la suite mais être dans le calcul dès l’ES1, c’est le meilleur moyen de foirer son rallye.
    Enfin bon, je ne suis pas trop inquiet, il le sait tout ça… 🙂

    • Sylvain dit :

      Attention, le gars n’est pas quadruple champion du monde, il veut devenir QUINTUPLE champion du monte, pas gagner le RAC… gagner le RAC c’est accessoire pour lui tandis que c’est primordial pour d’autres.

      Ogier, mais pas uniquement lui, est en calcul permanent, ces nouvelles voitures ne sont pas simples!

      Quand en interview de sortie d’ES, il te dit « on va pas assez vite c’est tout », il ne te dit pas ‘ma Ford n’avance pas’, ‘les autres ont des avions’ ou ‘on a un set-up pourri’; il dit qu’il a ‘mal évalué le rythme’… idem quand Mikkelsen dit que c’est plus facile de trouver la limite sur la terre que sur l’asphalte, il dit qu’il a choisi un rythme et que sans le savoir/vouloir il était encore trop loin des limites.

      Ogier va partir sur chaque boucle en roulant à son rythme et il s’adaptera aux conditions de course (piste/météo/adversaires)… il a très peu foiré de rallye dans sa carrière, mais on a plus d’exemples comme le MC sur la Skoda, le Catalogne alors qu’il était en tête avec la VW, que de rallye où il arrive 10ème sans soucis.

      NB Ogier a fait toute la saison dernière (2 jours de balayage) en calcul dès la première ES !!!

      • Fab dit :

        Y a une part de vérité dans ce que tu dis. Tu oublies juste un élément primordial. Ces mecs restent des compétiteurs.
        Ogier calculera s’il se rend compte que le fameux rythme adopté ne lui permet pas d’être devant. En attendant, il partira dans l’ES1 pour gagner j’en reste persuadé, mais en sachant qu’il est possible (probable?) qu’il revoit rapidement ses ambitions.
        Quant au calcul d’ogier à chaque fois qu’il balaie, on doit pas parler de la même chose. Il est justement obligé d’attaquer au max pour perdre le moins de temps possible. C’est il me semble toujours l’état d’esprit du gars qui balaie. Certes il calcule ce qu’il va perdre mais en sachant qu’il va falloir limiter la casse donc être à la limite.

        • Sylvain dit :

          Tous les compétiteurs ne sont pas égaux… et pas uniquement dans leur palmarès, dans leur approche des courses aussi.

          Neuville a fait des déclarations « ratées » tout au long de l’année, en basant beaucoup de choses sur la parole « malchance », genre lui n’en aurait pas… comment tu fais pour corriger une erreur si tu ne la reconnais pas?

          Ogier n’a pas mis les fesses dans le baquet de la Fiesta pour faire voir qu’il allait plus vite que Tanäk, mais pour être champion du monde… et au RAC je pense que la logique sera la même, le championnat d’abord, le scratch ensuite. L’objectif c’est d?éviter l’erreur humaine, ce qui dépend du pilote, et ensuite voir venir.

  5. lolo dit :

    Comme tous les autres pilotes, Ogier part pour gagner ce Rallye. S’il voit que c’est très (trop) compliqué, il gérera pour faire le meilleur résultat possible (et pour ça il est également très fort). Si tout le monde passe la ligne d’arrivée, il sera temps de compter les points. C’est pas plus compliqué que ça…
    Dans quelles dispositions est-il avant cette course ? Il est en plein pour-parlé pour la saison prochaine : Matton l’a mis comme priorité pour Citroën, M-Sport encore dans le coup ? quid de Huyndai ?

  6. Kaizer Sauzée dit :

    Les comptes d’apothicaires commencent…
    Pouvez-pas (autant RS que les footeux qui vont s’égorger pour savoir qui a raison) simplement profiter du spectacle de ces derniers rallyes et laisser la magie du sport opérer ???

    • p106 dit :

      +1 ! t as entierement raison ! en esperant que tout le monde alle au bout pour le sport .

      • RP14 dit :

        Ogier devrait avoir un avantage le 1er jour sur ce terrain généralement assez humide, ensuite au fil des passages la trajectoire est pommadée rendant le grip plus aléatoire, donc en roulant aux notes il devrait être dans les 2 ou 3 premiers. Pour une fois que sur la terre il n’est pas désavantagé par le balayage je ne pense pas qu’il va commencer le rallye en cherchant à courir pour une 4ème-5èmpe place. Il va rouler comme il sait faire, sans chercher à en rajouter et il devrait être dans les 3 premiers le vendredi soir, après il sera temps de penser à la stratégie par rapport au championnat et par rapport à où se situeront Neuville et Tänak dans le classement.

    • Sylvain dit :

      La magie du sport s’opérer… 😀

      Avec la fée?

      • Kaizer Sauzée dit :

        la fée lation !

        • Sylvain dit :

          Ben voilà! tu vois que tu peux aussi sourire quand tu veux… 😉

          C’est quand même plus intelligent de parler « sérieusement » de sport, que de dire les mêmes âneries sur des sujets bien plus complexes et importants sur lesquels nous sommes encore moins compétents.

  7. Sylvain dit :

    Personnellement, je ne pense pas que Ogier cherchera la victoire à tout prix : il doit chercher le titre, c’est différent.

    Une course intelligente (entre la 4ème et la 6ème position), bonifiée à la Power Stage, c’est ça l’objectif.

    Et après il y a d’autres pilotes comme Meeke ou Latvala pour aller « embêter » Neuville et Tanäk dans leur course aux gros points.

    Ogier lui doit faire sa course sur les Breen, Paddon, Mikkelsen, Lappi, Hanninen, il faudra être devant un maximum de ces gars là le samedi soir, ce ne sera déjà pas si simple sachant qu’il doit assurer des points.

    • Sylvain dit :

      La certitude mathématique de Ogier c’est 60 – 37 = 23 pts en 2 rallyes.

      Après il est clair qu’il est assez improbable qu’1 pilote puisse faire 2 victoires + 2 Power Stage en 2 rallyes vu le niveau assez similaire des différents pilotes/voitures.

      Par exemple une 3ème victoire de Meeke, ou une seconde de Latvala, ferait descendre le nombre de points mathématiquement nécessaire, mais l’objectif n’est pas le titre en GB plutôt arriver en Australie sans impératif de podium.

    • riri73 dit :

      Tout à fait d’accord. Il conduira sa course, comme il les conduit depuis début 2017 (ne pas forcer le rythme pour ne surtout pas sortir, c’est vraiment pas le moment de faire le show). A partir de là, ça semble bien peu probable qu’il termine devant Tanak et Neuville, car ceux ci seront obligés de tout lâcher (face aux Latvala, Lappi, Meeke qui auront sans doute eux aussi le rythme pour être aux avants postes).
      A priori, je vois donc assez mal Ogier sacré au Pays de Galles. Si Ogier termine, il ne devrait y avoir que 2 pilotes en lice pour le titre à l’issue du Wales.

  8. natlin dit :

    ce week end , la totale, la victoire et le titre!

    • Sylvain dit :

      Je ne crois pas que cela soit possible (voir au-dessus).

    • riri73 dit :

      Ton scénario où y’aurait pas d’aspect épicerie est évidemment beaucoup plus séduisant.

      • Sylvain dit :

        Attention quand même, à ne pas mélanger des concepts qui peuvent venir par exemple du tarot (l’épicier est qui joue petit jeu) avec une analyse du sport automobile professionnel…

        L’objectif prioritaire est de finir dans les (bons) points, il parait évident qu’on a plus de chance d’y arriver en passant au milieu de la route sans chercher à tester ses pneus/suspensions sur toutes les pierres/souches/etc des ES, bref une stratégie visant à ne pas arriver en vrac partout est presque l’unique possible! On est à 2 rallyes de la fin du championnat, il ne fait pas laisser échapper un résultat qui est presque acquis, cela serait une faute professionnelle…

        Après, sachant cela, si Ogier devait être aux avant-postes cela ne peut signifier qu’une chose, c’est qu’il a de la marge… en a-t-il? peut-être, mais peut-être pas 😉

        Quelque part, pas mal d’adversaires sont dans un cas de figure totalement différent :
        – Latvala, il vient d’abandonner à répétition, une 5ème place ne représenterait rien pour lui (ce n’est pas Breen!)
        – Lappi, il faut se placer avant que Tanäk n’arrive
        – Meeke, si un top pilote devait arriver chez Citroën, souligner qu’il en est un aussi ne se fait pas en finissant à 3 minutes…
        – Tanäk, globalement je ne pense pas que l’appellatif de « vice-champion du monde » ait une quelconque importance pour lui… par contre gagner des rallyes, oui.
        – Mikkelsen si cela était possible pour lui aimerait sans doute montrer ce qu’il sait faire.

        Neuville pourrait être dans une situation similaire à celle d’Ogier : abandonner encore sur de la « malchance » ferait un peu désordre si Mikkelsen faisait un bon résultat : Neuville a comme objectif de finir devant Mikkelsen sur les 2 rallyes qui restent.