Pas d’essais pour les WRC hybrides avant février 2021



Initialement imaginés à la fin de cette saison 2020, les premiers essais des WRC hybrides devront attendre le début de la saison prochaine à cause des différentes incertitudes.

Une semaine après la réunion du Conseil Mondial du Sport Automobile qui avait principalement pour but d’officialiser le calendrier 2021, la FIA a publié un bulletin officiel évoquant divers développements pour l’avenir du championnat du monde des rallyes.

Au sujet du Rally1 (équivalent aux WRC), les retards dans les commandes des unités hybrides ont logiquement engendré un décalage pour les premiers essais des voitures jusqu’à février de l’année prochaine. 

Le mois dernier, le média américain DirtFish avait révélé que Compact Dynamics, fournisseur des blocs hybrides, faisait face à un retard de livraison. Comme les équipes WRC n’ont pas de calendrier 2022, ni de paramètres de fiabilités liés à de premier essais pour planifier des achats à long terme lors des saisons à venir, Kreisel Electric, sous-fournisseur des batteries de l’unité hybrides, avait anticipé que les essais seraient décalés.

« Les essais des prototypes de développement des voitures Rally1 devraient commencer en février 2021. Ils comporteront un système hybride de 100 kilowatts utilisable tout au long de la spéciale ou pour alimenter la voiture en liaisons.

Le règlement technique final du Rally1 approuvé par le Conseil Mondial du Sport Automobile de la FIA donne des détails sur d’autres dispositifs de sécurité qui seront incorporés dans les voitures concourant dans la catégorie supérieure du Championnat du Monde des Rallyes FIA à partir de 2022″

D’autre part, la FIA a annoncé que les cellules de sécurité auront un arceau secondaire et plus de matériau pour l’absorption en cas de chocs latéraux.

« Un arceau secondaire sera intégré dans la cellule de sécurité derrière le pilote et le copilote pour augmenter encore la résistance aux impacts, tandis que plus de matériau sera installé dans les barres de porte pour offrir une protection supplémentaire en cas de choc latéral. » précise le communiqué.

En outre, la réglementation des moteurs a été confirmée avec le retrait de la vanne d’air frais du système anti-décalage « dans le but de simplifier les règles et de réduire les coûts ».

Enfin, la FIA a également confirmé une restriction au niveau des moteurs, limité à trois par équipage la saison prochaine, mais à seulement deux pour 2022. Si le calendrier 2022 comporte autant d’épreuves qu’en 2021, chaque moteur devra donc effectuer deux rallyes de plus par pilote.




S’abonner
Notifier de
guest
8 Commentaires
le plus récent
le plus ancien le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
RacingRed
RacingRed
1 jour il y a

Le futur Rally1 c’est 380cv + 100kw?

contretous
contretous
1 jour il y a

Si un équipage explose les 2 moteurs en début de saison, ça veut dire que la saison est terminée pour eux ? ce serait un manque de chance , mais pas impossible !