Le rallye de Chine bien annulé…



L’annulation d’un rallye mondial est un fait extrêmement rare*, encore plus à seulement trois semaines du déroulement de l’épreuve.

Touché par des pluies torrentielles en juillet dernier, le rallye de Chine a vu ses routes lourdement endommagées et ne pourront être réparées à temps pour le rallye. Ce mardi, l’officialisation de l’annulation est « enfin » arrivée par la voix du promoteur du WRC.

Largement demandé par les constructeurs, le rallye de Chine devait effectuer son retour en WRC après une première édition sur terre en 1999. En contrat avec le promoteur du WRC jusqu’en 2018, la Chine devrait vraisemblablement conserver sa place au calendrier de la saison prochaine.

Après l’Allemagne, le WRC prendra donc une longue pause de cinq semaines avant de retrouver l’asphalte du Tour de Corse. Le rallye de Chine ne sera pas remplacé et le calendrier 2016 du WRC comportera donc 13 manches.

*Il faut remonter à 1998 avec l’Indonésie pour voir une annulation en WRC, causée par une crise politique et économique.





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. sebenfer dit :

    La maFIA est heureuse. Elle pourrait encore annuler laCorse.

  2. César dit :

    À croire qu’ils aiment pas les voitures « des bridés »! A a a!

    • MrM dit :

      Tu crois que c’est eux qui ont voulu l’annulation, que c’est eux qui ont fait tomber la pluie et décidé d’annuler ???

  3. RP14 dit :

    Comme quoi il ne faut jamais désespérer la FIA est capable de faire marche arrière… Bon, le problème c’est qu’ils ne savent le faire que quand ils prennent conscience qu’ils vont droit dans le mur, comme pour la règle de l’ordre de départ!

  4. Thomas dit :

    Dégoûté pour Kris Meeke qui sans ça aurait pu courir en Allemagne ce week-end :0((

    • RP14 dit :

      C’est vrai, mais pour Citroën ce sont les avantages et les inconvénients d’un programme partiel… Avantage: l’ordre de départ très avantageux sur toutes les manches terre du fait que leurs pilotes ne peuvent pas viser le haut du classement du championnat en ne participant pas à toutes les manches. Inconvénient: l’ordre de départ sur les manches asphalte (certes beaucoup moins nombreuses que les manches terre) et dans ce cas précis, annulation d’une manche importante du point de vue marketing sur laquelle des autos avaient été engagées.

  5. PLI74 dit :

    C’est la 2eme fois que le rallye de Chine est annulé, En 2000 il a été annulé pour un soucis financier

  6. iceman dit :

    soyons clairs :

    En terme de business, cette nouvelle épreuve pouvait être considérée comme un « +  »
    Ce sont surtout les constructeurs qui , attirés par ce gros marché – potentiel – ont insisté pour qu’un rallye soit – à nouveau – organisé dans l’Empire du Milieu.

    Par contre au niveau sportif : qu’aurait-elle apporté ? Quelle était sa légitimité ? Qu’en en aurait-il été de la qualité de l’organisation , des structures mises en place , des installations, de l’intendance, de l’accueil/intérêt de la population locale, etc … ?

    Très franchement, à qui cela va-t-il manquer ?

    • MrM dit :

      La légitimité … qu’elle est la légitimité de la Corse, de l’Argentine, de l’Allemagne … Enfin qu’elle est la légitimité de chaque rallye … ????
      Qu’en aurait-été-t-il de la qualité d’organisation, de structure, installation, accueil/intérêt….
      Ben déjà la chine sa a organisé les JO. c’était pas le top, mais pas non plus mauvais. Et je pense que la chine est capable d’un bien meilleur accueil, installation que la Jordanie, la Pologne et j’en passe d’autre. Alors qu’en on parle de problème financier, oui cette épreuve va manquer.

      Il faut arrêter avec les Apriori. Ce sont pas des gens qui vivent au temps du moyen Age.

      • iceman dit :

        Voici les légitimités :
        Corse : depuis 1956 … ! (il y a donc 60 ans, je n’étais pas né, et vous ?) en WRC depuis 1973,
        Argentine : depuis 1979 , en WRC depuis 1980,
        Allemagne : depuis 1982 , en WRC depuis 2002

        Excusez du peu …

        On continue ? OK.

        Un célèbre magazine automobile hebdomadaire français a consacré un article dans son édition de la semaine passée à l’éventuel retour en WRC de 3 « monuments » du rallye mondial : l’Acropole, le San Remo et la Nouvelle Zélande, et à l’apport bénéfique que ces 3 épreuves apporteraient au WRC actuel …

        Enfin, pour terminer, il est vrai que si on était au Moyen Age , vous n’auriez pas droit à la parole (et moi non plus d’ailleurs…)

        Humour … !

  7. Briwan dit :

    C’est dommage,une manche asphalte qui aurait pu être intéressante vu qu’elle est inédite !! certain vont faire la tronche………

  8. achve dit :

    Oui et je regrette la façon d’évoluer des rallyes(cévennes etc,réglementation,ordre des départs)

  9. henri VITTEMER dit :

    La maFIA n’a pas fait son travail!en effet une épreuve préparatoire aurait du avoir lieu l’année précédente .Quelle somme en échange de ce passe-droit?

  10. Tutut dit :

    A priori il y a aussi et surtout un gros sponsor chinois qui s’est désisté…mais ça ils ne s’étendent pas sur le sujet : constructeurs, promoteur et fia veulent aller en Chine a tout prix – ils ne les vexeront pas….
    Alors effectivement les intempéries ont été violentes et ont endommagé les routes.

    Enfin… »les » routes… ce rallye de Chine était prévu pour emprunter dans les 2 sens les mêmes routes d’un jour sur l’autre.
    Donc déjà pour moi il y a quand même un problème : un rallye en wrc peut-il se limiter à 3 routes (avec quasi aucun acces spectateur ou autre) utilisées chaque jour?
    Et puis, ça veut aussi dire qu’en 2017 et 2018, ce seront toujours ces mêmes routes qui feront le rallye ? Pas de changements?
    Pas digne d’un wrc. Et on y revient encore une fois : la fia n’a pas fait son travail.
    En 2014/2015 il y aurait du y avoir au moins un rallye « test » là-bas : sécurité, infrastructures, programme sportif/qualité du parcours/ standards fia…tout ça aurait du être validé en grandeur nature.
    Pas l’impression que ça a été le cas – à part peut-être un rallye national.

  11. Nanou dit :

    … LA CRISE… LA CRISE… LA CRISE…

    « Y en a un qui fait pas sont boulot… « 

  12. mcfly_tdc dit :

    La Corse en Octobre Dernier avait dut annuler 2 Spéciale à cause de pluie torrentielles. Quand la météo, personne ne peut rien!

  13. henri VITTEMER dit :

    Inscrire une épreuve dans un pays « en voie de développement  » comporte toujours des risques!

    • flo dit :

      Le rapport avec les intempéries? y’en a pas hein… je voyage beaucoup et ça me fait bien rire de lire ça. croire qu’en Asie tout les pays sont en voie de développement.

      • Kivala dit :

        Oui, la Chine de Mao c’est fini et bien fini : juste pour info le N°1 mondial du BTP, CSCEC, est Chinois et devance très largement le N°2, le Français Vinci (chiffres 2013 : 66 milliards d’€ de CA annuel contre 39 milliards pour Vinci) ! Et le N° 5 mondial, Sinohydro, est encore Chinois, en sandwich entre 2 Français (derrière Bouygues, N°4, et devant Eiffage, N°6). En la matière les Chinois n’ont donc rien à nous envier et construisent vraiment de superbes routes (dans plus de 100 pays concernant CSCEC), c’est donc d’autant plus dommage que ce rallye sur asphalte soit annulé…

    • Sanderfan1 dit :

      Bonsoir,
      Vous êtes le Henri VITTEMER (ACHVE) qui courrait dans l’est de la France dans les années 80 sur une Kadett GT/E ?

    • Alexiaoshan dit :

      En voie de développement ? Trés drôle! JO de Paris ? Je dirais il vaut mieux un rally dans un pays en voie de développement que des jeux dans un pays en voie de régression. Ça sent bien le vieux français qui est jamais sorti de chez lui. Éteignez votre télé !

  14. Kilian Chamiot Maitral dit :

    Quel dommage, une nouvelle épreuve n’aurait pas fait de mal… :/ Et puis voir des épreuves ailleurs qu’en Europe (il faut l’avouer, la majorité du WRC est européen ^^) sur asphalte aurait été joli à voir!

  15. AMG63 dit :

    Il manqué plus que ça… !