Rallye de Finlande 2019



Une fois de plus, le rallye de Finlande aura l’allure d’un véritable sprint avec 23 spéciales réparties sur quatre jours de course.

Avec le même nombre de spéciales que l’an passé, et un kilométrage réduit de seulement sept unités, le parcours de l’édition 2019 reprend trait pour trait celui de 2018. La seule véritable nouveauté réside dans le retour, au programme du samedi, de la spéciale de Leustu. Le vendredi est un mélange des spéciales de 2018 dans un ordre différent, uniquement pour la boucle matinale, et le dimanche est une copie conforme de l’année dernière.

Après avoir proposé un parcours affolant les compteurs de vitesse en 2017 avec une moyenne supérieure à 126 km/h pour le vainqueur, les organisateurs ont, semble-t-il, trouvé une formule plus adéquate aux attentes de la FIA avec ce tracé « beaucoup » plus étroit et technique, offrant de nombreux changements de rythme. Et ils ne se sont donc pas privés de le réutiliser tout en y apportant de légères modifications.

Programme du rallye

*Heures françaises

Jeudi 1er Aout 2019 (2,31 km)
Shakedown08h00Vesala4,26 km
ES118h00Harju2,31 km
Vendredi 2 Aout 2019 (126,47 km)
 05h40Assistance (15 min) 
ES207h18Oittila19,34 km
ES308h21Moksi 120,04 km
ES409h24Urria 112,28 km
ES510h16Ässämäki 112,33 km
ES611h39Äänekoski 17,76 km
 12h56Assistance (40 min) 
ES714h24Moksi 220,04 km
ES815h27Urria 212,28 km
ES916h19Ässämäki 212,33 km
ES1017h42Äänekoski 27,76 km
ES1119h00Harju 22,31 km
 19h30Assistance 
Samedi 3 Aout 2019 (132,70 km)
 06h00Assistance (15 min) 
ES1207h05Pihlajakoski 114,37 km
ES1308h10Päijälä 122,68 km
ES1409h08Kakaristo 118,80 km
ES1510h34Leustu 110,50 km
 12h00Assistance (40 min) 
ES1614h08Pihlajakoski 214,37 km
ES1715h10Päijälä 222,68 km
ES1816h08Kakaristo 218,80 km
ES1917h34Leustu 210,50 km
 18h47Assistance (45 min) 
Dimanche 4 Aout 2019 (45,74 km)
 06h30Assistance (15 min) 
ES2007h38Laukaa 111,74 km
ES2108h38Ruuhimäki 111,12 km
ES2210h01Laukaa 211,74 km
ES2312h18Ruuhimäki 211,12 km

Palmarès récent du rallye

En 2018, Ott Tanak débutait parfaitement sa remontée fulgurante au championnat par une victoire de prestige sur l’épreuve Finlandaise. Au terme de quatre jours de course parfaitement maitrisés, l’Estonien s’imposait avec plus de 32 secondes de marge sur un excellent Mads Ostberg.

  • 2018 : Tanak (Toyota Yaris WRC), Ostberg, Latvala
  • 2017 : Lappi (Toyota Yaris WRC), Evans, Hänninen
  • 2016 : Meeke (Citroën DS3 WRC), Latvala, Breen 
  • 2015 : Latvala (Volkswagen Polo R WRC), Ogier, Ostberg
  • 2014 : Latvala (Polo R WRC), Ogier, Meeke
  • 2013 : Ogier (Polo R WRC)
  • 2012 : Loeb (DS3 WRC)
  • 2011 : Loeb (DS3 WRC)
  • 2010 : Latvala (Focus WRC)
  • 2009 : Hirvonen (Focus WRC)
  • 2008 : Loeb (C4 WRC)
  • 2007 : Grönholm (Focus WRC)




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Denis dit :

    Bon alors… Qui s’y colle chez les Coréens ? Neuville + Sordo + Mikkelsen.
    Et en Allemagne : Retour de Loeb, avec Neuville et ?

  2. Kaizer Sauzée dit :

    Ce qui me préoccupe c’est qu’un rallye de cette dimension ne propose que des ES de moins de 23 kms, à peine dignes d’un rallye national.

    • Vetika dit :

      Le mieux pour répondre à ce problème serait d’avoir Ouninpohja au programme.
      Cette spéciale reste la référence de ce rallye..

    • Kivala dit :

      Bien vrai ! Mais d’un autre côté c’est le seul rallye qui propose des spéciales « 3 D », plus exigeantes pour l’équipage au niveau concentration et impact physique. Si on attribuait un coefficient « 3D » en fonction du nombre de sauts, ça en « rallongerait » sensiblement quelques unes…

      • Vetika dit :

        En 3D la Suède n’est pas mal non plus, la Corse peut l’être également sur certains tronçons. Et comme par hasard, ces rallyes sont parmi les plus beaux de la saison.
        Pour revenir à la question des longueurs des ES, c’est malheureusement la politique de la FIA…

        • Kaizer Sauzée dit :

          Parce-que c’est la FIA qui impose la longueur des ES ???

          • Bouchon dit :

            Au monte carlo les spéciales ne faisaient pas plus de 30 kms.
            En Corse quand il les ont fait de plus de 40 kms les gens ont gueules donc pas facile de trouver le juste milieu

    • Ben 07 dit :

      Attendez de voir les pseudos spéciales du Mexique, aussi nombreuses que courtes ! sur 21 ES , 7 font moins de 2,5 KM , 2 font moins de 10 et 2 font à peine plus que 10 KM. On va pleurer !!!