Résultat Finale des Rallyes 2009 Dunkerque




Finale des Rallyes Dunkerque 30 et 31 Octobre 2009 Vidéos du rallye Photos du rallye Classement provisoire final Scratchs : Deraedt (7), Gautier (4), Beaubelique...

/a>
  • Photos du rallye
  • Classement provisoire final

    Scratchs : Deraedt (7), Gautier (4), Beaubelique (1), Nantet (1), Taffoneau (1)
    Leaders : ES1-ES3:Deraedt, ES4-Es5 : Gautier, ES6 : Deraedt, ES7 : Gautier, ES8-ES10: Deraedt, ES11:Gautier, ES12-ES13 : Deraedt, ES14 : Gautier

    1GautierLancer Evo IXA81h9min56s
    2TaffonneauCelica GT FourA8+9s5
    3NantetPorsche GT3GT10+40s9
    4PezzuttiEscort CosworthA8+1min19s
    5BourgeoisLancer Evo VIIIN4+2min53s
    6Lixon306 MaxiA7K+3min19s
    7Beaubelique306 MaxiA7K+3min27s
    8BezinaudBMW M3A8+3min35s
    9PaternotImpreza WRXN4+3min54s
    10AmourettteC2 R2 MaxR2+5min3s

    Classement complet

    Résumé Etape 2

    ES14 :Alors que Deraedt filait vers la victoire, il sort malheureusement  de la route et percute un arbre (la voiture prend immédiatement feu). Derrière Gautier se serait arrêté pour venir en aide à Deraedt mais est finalement reparti. En groupe R, Amourette remporte la victoire, en F2000 Longé, et en groupe N Bourgeois.
    Cette spéciale est finalement annulé et aucun temps n’est pris en compte, d’où le classement basé sur l’arrivée de l’ES13 mais en prenant en compte la sortie de Deraedt.

    ES13 : Deraedt se dirige vers la victoire en devançant une nouvelle fois ses principaux concurrents. Il reste une spéciale et le pilote du Nord compte désormais 17s d’avance sur Gautier et 26s sur Taffoneau. Gilles Nantet signe son 1er scratch du rallye.

    ES12 : Deraedt réagit tout de suite puisqu’il repasse en tête du rallye grâce à un nouveau scratch et devance Gautier de plus de 10s. Il compte désormais 8s1 d’avance sur Gautier alors que Taffonneau a fait le trou sur Nantet et revient même à 14s de Gautier.

    ES11 : Premier scratch du rallye pour Taffonneau qui signe un superbe temps puisque le 2e, Pezzutti est à plus de 13s.  Deraedt en signant le 6e temps concède 15s et perd la tête du rallye pour  2s7. En groupe N, Bourgeois reprend ses distances avec Paternot puisqu’il compte 24s d’avance. En groupe R et en F2000, Amourette et Longé mènent facilement.

    ES10 : Deraedt signe le scratch peut-être le plus important de sa carrière de pilote, car dans ce chrono Gautier concède plus de 9s au pilote Toyota. Deraedt mène ainsi le rallye avec près de 12s d’avance. Pour la bataille pour la 3e place, Taffonneau reprend 2s d’avance sur Nantet. En groupe N, Paternot grapille encore du temps et pointe à 13s de Bourgeois alors qu’il reste 4 spéciales.

    ES9 : La lutte est tellement serrée que Deraedt et Gautier signent le même temps dans cette spéciale. Deraedt garde donc toujours 2s6 d’avance sur Gautier alors qu’il reste 5 spéciales à disputer. Beaubelique et Nantet en profitent pour les devancer. Le pilote de la Porschet revient à 3s de Taffonneau et de la 3e place. Paternot signe le meilleur temps du groupe N et revient à 16s de Bourgeois.

    ES8 : Deraedt réagit tout de suite et signe un nouveau scratch et reprend la tête avec 2s6 d’avance sur Gautier. Derrière à la régulière il sera impossible de revenir sur les 2 premiers puisque Taffonneau est déjà à 27s et Nantet à 37s. Paternot réalise un très mauvais temps (du à une grosse averse qui est venue après le passage de Bourgeois…) dans cette spéciale et laisse le leadership du groupe N à Bourgeois avec 20s d’avance. Longtemps leader du F2000, Michel a abandonné dans cette spéciale et laisse Longé en tête du groupe qui « colle » 15s à Morel et se retrouve donc avec 21s d’avance.

    ES7 : Grâce à un 4e scratch de Gautier, le pilote normand reprend la tête du rallye mais de très peu puisqu’il devance Deraedt de 4 dixièmes au général. En groupe R, Amourette est « débarrassé » de la menace Hinger qui abandonne (sortie) et laisse Fouteret 2e du groupe mais à 40s d’Amourette. En F2000, Longé prend la tête avec 5s d’avance sur Morel et 10s sur Michel.

    ES6 :  Deraedt réagit dans cette spéciale et signe son 3e scratch du rallye, et reprend du même coup la tête du rallye. Il compte désormais 1s3 d’avance sur Gautier. Derrière seul Taffonneau semble pouvoir viser encore la victoire dans cette finale mais il est déjà à 14s de Deraedt. En groupe R, Amourette reprend de la marge sur Hinger puisqu’il le devance de 3s6. Les 3 premiers du groupe F2000 sont regroupés en 4s.

    ES5 :  3e scratch consécutif de Gautier qui porte son avance sur Deraedt à 3s1. Taffoneau lâche peu à peu puisqu’il est désormais à plus de 10s du leader alors que Nantet est à 19s. En groupe N, Paternot compte désormais 10s d’avance sur Bourgeois. En groupe R, Hinger revient à 3 dixièmes de Amourette.

    ES4
    :  2e scratch de Gautier qui lui permet de passer en tête du rallye, il devance désormais Deraedt, l’ancien leader de 1s4. Taffonneau est toujours dans la course pour la victoire puisqu’il pointe à 7s alors que Nantet lâche prise puisqu’il est à 16s5 du scratch. En groupe R, la lutte est belle puisque dans cette spéciale, Amourette, Hinger et Fouteret se tiennent en moins d’1s. En F2000, la lutte est également très belle avec Michel (106), Longé (306) et Morel (Clio) qui sont regroupés en 8s.

    ES3 :  Gautier signe le scratch et revient à mois d’1s du leader Deraedt qui est également devancé dans cette spéciale par Nantet et Taffoneau. Les 4 premiers du général sont en 9s. Grâce à un bon 7e temps, Paternot passe en tête du groupe N alors que Amourette voit revenir Hinger à 4s pour le gain du groupe R.

    Résumé Etape 1

    ES2 :  Deraedt confirme dans cette 2e spéciale, alors que Taffoneau concéde 7s et Gautier 2s et en profite pour dépassee le pilote du Centre au général et se retrouve donc 2e. Seuls les 4 premiers pilotes semblent pouvoir jouer la victoire demain. En groupe N, Paternot revient à seulement 2s de Bourgeois. En groupe R, Amourette (qui signe un beau 9e temps dans cette spéciale) mène « facilement » devant Hinger et Fouteret.

    ES1 : Doublé Celica dans cette première spéciale avec Deraedt qui devance d’un peu plus d’1s TaffoneauBourgeois signe le meilleur temps du groupe N et Nantet le groupe GT avec un 4e temps scratch





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    1. jullien dit :

      mr taffoneau est declare vainqueur depuis le 23/12/2009 suite a l’appel devant la ffsa ceci est officiel

    2. patrigeat dit :

      Ce rallye ete fait pour vous mes quand il a plus barbara à mis les gomme mes sa n'a servie a rien.

      bonne chance pour le prochain rallye!!!!!!!!!!

    3. Julien dit :

      Bonjour franck !

      Si ce que vous dites est vrai , P Taffoneau est le vainqueur de cette finale !

      Pouvez vous prendre contact avec moi à : chtigardu49@hotmail.fr

      Cordialement

      Julien

    4. FRANCKE dit :

      ES 14 sortie de route du leader S DERAEDT. Sa voiture a percute un arbre et a pris feu immediatement etant temoin ,le pilote et son copilote sont sortis tres vite. aucun concurent ne s’est arreté : le second a fait une sortie de route 50 m plus loin au virage suivant il a pu repartir ;voila pourquoi il a perdu du temps. alors quand les journalistes, qui n’etaient pas sur place affirment que les concurents se sont arretes,c’est inadmissible