Résumé Etape 1 Citroën Racing – Rallye de Suède 2010




Rythmée par une formidable bataille à coups de secondes, la première journée du Rallye de Suède a permis aux équipages du Citroën Total World Rally...

eurs prétentions en ce début de saison. Sébastien Loeb et Daniel Elena occupent la deuxième place du classement général, à 6’’2 du leader. Egalement en bagarre pour la première place, Dani Sordo et Marc Marti sont troisièmes, à 4’’4 de leurs équipiers.

Le rallye débutait dès jeudi soir, avec un premier passage dans la super spéciale tracée sur l’hippodrome de Karlstad. Très motivé, Dani Sordo ravissait le public suédois en signant le premier ‘scratch’ de la saison 2010. Après une courte nuit, les concurrents quittaient le chef-lieu du comté de Värmland bien avant le lever du soleil. Cap au nord, pour rejoindre le parc d’assistance installé sur l’aéroport d’Hagfors.
Le premier passage dans la spéciale de Likenäs marquait le véritable coup d’envoi de la saison. Contre toute attente, Sébastien Loeb profitait de sa position d’ouvreur pour signer le meilleur temps : « Les organisateurs ont fait un super travail en passant la lame après les reconnaissances. Nous avons pu profiter d’une belle couche de glace. » Le sextuple Champion du Monde confirmait dans l’ES3, emmenant dans son sillage un Dani Sordo impressionnant d’aisance sur ce terrain.
Seb manquait le scratch de l’ES4 pour quatre petits dixièmes de seconde, mais il regagnait l’assistance de mi-journée en leader, avec 4’’1 d’avance sur Mikko Hirvonen : « J’apprécie ces conditions, quand l’adhérence est constante et que l’on choisir ses trajectoires en utilisant toute la route. Les écarts sont très serrés et je m’attends à une deuxième boucle plus difficile. Nous risquons d’être confrontés à un terrain creusé par le passage de l’ensemble des concurrents. »
Troisième à 6’’ du leader, Dani Sordo tirait lui aussi un bilan positif de la matinée : « Mis à part l’ES4 où je n’étais pas à l’aise, cette première boucle s’est bien passée pour nous. Nous sommes plus en confiance que jamais, mais il ne faut pas se relâcher et rester concentré. »
Comme il le redoutait, Sébastien Loeb était handicapé par sa position d’ouvreur lors du second passage dans les spéciales. En concédant une dizaine de secondes à Mikko Hirvonen dans Likenäs 2, le pilote de la C4 WRC perdait le commandement du rallye. Dans les deux secteurs suivants, il limitait les écarts et regagnait le parc d’assistance avec 8’’4 de retard sur son rival. « Je n’aime pas quand je dois subir la voiture », reconnaissait-il. « Il n’y avait pas beaucoup de grip et je ne pouvais pas sortir des rails remplis de neige molle et de terre. Tout reste jouable et nous verrons demain comment Mikko gère la position d’ouvreur. En tous cas, s’il faut balayer au deuxième tour, ce ne sera pas à moi de le faire ! »
Auteur d’une journée parfaite, Dani Sordo affichait toujours un large sourire : « J’avais dit avant le départ que j’ambitionnais une place sur le podium, mais je ne pensais pas être aussi proche de Mikko et Seb ! Nous allons essayer de poursuivre sur le même rythme demain. »
Cette longue journée s’achevait par un second passage dans la super spéciale de Karlstad. Cet exercice n’apportait pas de bouleversement dans le classement : en signant les deux meilleurs temps, Seb et Dani bouclaient la première journée en deuxième et troisième positions, à respectivement 6’’2 et 10’’6 du leader.
Rythmée par une formidable bataille à coups de secondes, la première journée du Rallye de Suède a permis aux équipages du Citroën Total World Rally Team d’affirmer leurs prétentions en ce début de saison. Sébastien Loeb et Daniel Elena occupent la deuxième place du classement général, à 6’’2 du leader. Egalement en bagarre pour la première place, Dani Sordo et Marc Marti sont troisièmes, à 4’’4 de leurs équipiers.

Le rallye débutait dès jeudi soir, avec un premier passage dans la super spéciale tracée sur l’hippodrome de Karlstad. Très motivé, Dani Sordo ravissait le public suédois en signant le premier ‘scratch’ de la saison 2010. Après une courte nuit, les concurrents quittaient le chef-lieu du comté de Värmland bien avant le lever du soleil. Cap au nord, pour rejoindre le parc d’assistance installé sur l’aéroport d’Hagfors.

Le premier passage dans la spéciale de Likenäs marquait le véritable coup d’envoi de la saison. Contre toute attente, Sébastien Loeb profitait de sa position d’ouvreur pour signer le meilleur temps : « Les organisateurs ont fait un super travail en passant la lame après les reconnaissances. Nous avons pu profiter d’une belle couche de glace. » Le sextuple Champion du Monde confirmait dans l’ES3, emmenant dans son sillage un Dani Sordo impressionnant d’aisance sur ce terrain.

Seb manquait le scratch de l’ES4 pour quatre petits dixièmes de seconde, mais il regagnait l’assistance de mi-journée en leader, avec 4’’1 d’avance sur Mikko Hirvonen : « J’apprécie ces conditions, quand l’adhérence est constante et que l’on choisir ses trajectoires en utilisant toute la route. Les écarts sont très serrés et je m’attends à une deuxième boucle plus difficile. Nous risquons d’être confrontés à un terrain creusé par le passage de l’ensemble des concurrents. »

Troisième à 6’’ du leader, Dani Sordo tirait lui aussi un bilan positif de la matinée : « Mis à part l’ES4 où je n’étais pas à l’aise, cette première boucle s’est bien passée pour nous. Nous sommes plus en confiance que jamais, mais il ne faut pas se relâcher et rester concentré. »

Comme il le redoutait, Sébastien Loeb était handicapé par sa position d’ouvreur lors du second passage dans les spéciales. En concédant une dizaine de secondes à Mikko Hirvonen dans Likenäs 2, le pilote de la C4 WRC perdait le commandement du rallye. Dans les deux secteurs suivants, il limitait les écarts et regagnait le parc d’assistance avec 8’’4 de retard sur son rival. « Je n’aime pas quand je dois subir la voiture », reconnaissait-il. « Il n’y avait pas beaucoup de grip et je ne pouvais pas sortir des rails remplis de neige molle et de terre. Tout reste jouable et nous verrons demain comment Mikko gère la position d’ouvreur. En tous cas, s’il faut balayer au deuxième tour, ce ne sera pas à moi de le faire ! »

Auteur d’une journée parfaite, Dani Sordo affichait toujours un large sourire : « J’avais dit avant le départ que j’ambitionnais une place sur le podium, mais je ne pensais pas être aussi proche de Mikko et Seb ! Nous allons essayer de poursuivre sur le même rythme demain. »

Cette longue journée s’achevait par un second passage dans la super spéciale de Karlstad. Cet exercice n’apportait pas de bouleversement dans le classement : en signant les deux meilleurs temps, Seb et Dani bouclaient la première journée en deuxième et troisième positions, à respectivement 6’’2 et 10’’6 du leader.

Communiqué de presse Citroën Racing
Site Internet : citroen-wrc.com





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *