Simon Lebiez remet ça ! (Cévennes 2013)




A l’image de leur saison, Simon et Julie Lebiez ont fini le 56e Critérium des Cévennes sur les chapeaux de roues avec un temps scratch...

gie dans le dernier secteur chronométré leur faisant gagner … deux places ! L’avant-dernière manche de la saison s’est donc ponctuée par un nouveau podium qui leur permet, par la même occasion, de conserver la troisième place du Championnat de France des Rallyes Junior avant l’ultime rendez-vous au Rallye du Var.

Avec encore une infime chance de remporter le titre, le Picard n’avait d’autres choix que d’attaquer et d’attendre un faux-pas de ses adversaires directs. Malheureusement, la première étape allait se dérouler sur un faux-rythme pour Simon, incapable de suivre les hommes de tête. Avec Julie, il pointait à la cinquième place après les huit premières spéciales. « Nous n’avons pas ‘mal’ roulé aujourd’hui mais c’est clairement insuffisant pour suivre le rythme des leaders. C’est dans ces moments là que l’on peut encore plus prendre conscience du niveau du Championnat Junior … Demain sera un autre jour ! » nous livrait le pilote du Team MSR by GBI.com Minerva Oil au soir de la première étape.

Composée de la plus longue spéciale du Championnat de France des Rallyes (Valleraugue – Notre Dame de la Rouvière et ses 37,41 kms), la seconde journée pouvait délivrer son lot de surprises, d’autant plus après la pluie tombée dans la nuit. Prenant le pari de partir en pneus ‘slicks’ (pour le sec, ndlr), Simon perdait tout d’abord encore un peu de terrain dans le premier chrono du jour avant de répliquer de la meilleure des manières dans l’impitoyable spéciale de Valleraugue avec un deuxième temps lui permettant de revenir à moins de quinze secondes du podium. A la mi-journée, il déclarait : « Le temps était incertain à l’assistance ce matin mais nous avons fait un choix offensif avec les ‘slicks’ et ça a payé ! Nous avons repris une grande partie de notre retard pour le podium. Nous allons tout tenté sur la deuxième boucle ».

Suite à une longue interruption de course, les derniers kilomètres du rallye se dérouleront de nuit. C’est à ce moment là que Simon et Julie décident de frapper un grand coup ! 30 minutes et 6 secondes pour boucler les 37 kilomètres de Valleraugue dans la pénombre … soit 48 secondes de mieux qu’Axel Garcia, le leader, et 1 minute 28 secondes d’avance sur Florian Bernardi, second au départ de la spéciale. Le verdict tombe, l’équipage de la Twingo N°49 décroche la troisième place au bout du suspense ! « J’adore vraiment cette spéciale. C’est sans doute la plus belle en plus d’être la plus longue. Mais de là à aller chercher ce temps de nuit, pour un ‘gars’ du nord comme moi, c’est magique ! » lâchait Simon, encore sous le coup de l’émotion.

Devancé par Axel Garcia et Laurent Pellier, le Picard réalisait une bonne opération au championnat avant le prochain Rallye du Var où la troisième place du classement final sera en jeu. « Nous venions dans les Cévennes pour faire un résultat mais cela s’est avéré plus compliqué que prévu. J’ai manqué de performance hier mais aujourd’hui, avec deux deuxièmes temps et un scratch, nous avons relevé la tête. La voiture a été, pour ma onzième course à son volant, parfaite. Le Team MSR fait un travail fabuleux. Je leur dois ce résultat tout comme à mes parents, mes partenaires et bien sûr à ma sœur, Julie, qui réalise un boulot irréprochable à chaque rallye. Maintenant, la course va continuer mais pour trouver du budget cette fois ci ! Nous pouvons encore décrocher le podium final du Trophée R1 France, ce serait dommage de ne pas pouvoir aller défendre nos chances à Sainte-Maxime … » conclut Simon.





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *