Un week-end en Pologne




Animateur occasionnel de la Coupe de France, le pilote/copilote marseillais Christophe Note vient de participer à une manche du championnat de Pologne des Rallyes, rallye remporté par un certain Bryan Bouffier.

006 et j‘y ai habité deux ans en 2009 et 2010, ce qui correspond à la période où Bryan Bouffier commençait à être bien connu en Pologne avec trois titres de champion. J’ai bien sympathisé avec son copilote Xavier Panseri qui habite à Varsovie.

Je suis revenu en France après mais j’avais toujours en tête de disputer un rallye en Pologne un jour. Je voulais disputer ce rallye là en particulier car il est idéalement placé pendant les vacances et surtout car ma femme est originaire de cette région donc c’est le rallye qui me tenait le plus à coeur et toute sa famille a pu y assister. »

Si le désir d’une telle participation remonte à 2010, ce projet s’est finalement concrétisé l’an passé : « Ma femme m’a relancé en me proposant l’idée de faire le rallye juste après le mariage, comme un cadeau de mariage. »

A la base du projet, Xavier Panseri devait accompagner Christophe dans cette aventure mais le copilote officiel Mini a du déclarer forfait pour raison professionnelle. A deux semaines du rallye, un remplaçant devait donc rapidement être trouvé : « J’étais donc sans copilote et Xavier m’a trouvé un copilote polonais, Grzegorz Dachowski. Je parle et comprends le polonais mais je n’avais jamais roulé avec des notes en polonais et Grzegorz a rapidement accepté ce défi. »

« Il a donc fallu que je change mes habitudes et que j’apprenne à écouter les notes en plusieurs langues. En effet, le système en mélange 3 différentes ! La direction en français, les distances et angles de virage en polonais, la description de la route en français, anglais et polonais. Heureusement, nous avons pu bénéficier d’une séance d’essais, une semaine avant le rallye. »

043Au final, ce duo a rejoint l’arrivé en 29e position à bord de leur 208 R2 mais l’essentiel était ailleurs : « Le rallye en lui-même s’est super bien passé, j’avais deux impératifs. Le premier était de rendre la voiture intacte et le second de prendre du plaisir en améliorant les chronos sans faire de bêtises. La voiture a parfaitement fonctionné et l’équipe a fait du super boulot.« 

Pour Christophe, ce Rajd Rzeszowski présentait un profil particulièrement piégeux : « Le relief change tout le temps avec beaucoup de ciel et des parties terre, à un moment on traverse même une rivière.

C’est un profil difficile à comparer avec des rallyes en France mixant peut-être le Rouergue, le Mont-Blanc et même le Touquet. »

Pour finir, Christophe est revenu sur les différences principales de réglementation entre les rallyes polonais et les manches du championnat de France :

  • Vérifications administratives effectuées avant les reconnaissances dès la récupération du road-book
  • Engagement/Paiement entièrement sur Internet
  • Système de licence ascensionnel : début obligatoire en régional avant de monter les échelons en cumulant des points
  • Zone de chauffage de pneus après chaque assistance (1 kilomètre réservé avant le départ de la première spéciale d’une boucle)
  • Balise GPS qui permet au PC Course de suivre les voitures en temps réel. Un boîtier permet au copilote de communiquer avec le PC Course

Deux courtes vidéos pour découvrir ce système de notes unique !





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Ben&Mag dit :

    Superbe aventure, quel talent !
    Bravo