Y.Bonato : « Être à son volant est un énorme plaisir »



Pour cette rentrée, Yoann Bonato a rendu une copie parfaite au rallye du Mont-Blanc, remportant très solidement cette épreuve pour la quatrième fois de sa carrière.

Au retour de ce week-end évidemment très positif, le pilote des 2 Alpes revient sur cette épreuve dans sa chronique habituelle. 

Pour ce retour tant attendu, tu pouvais difficilement rêver mieux avec une victoire très solide dans des conditions parfaites.

« Nous sommes vraiment très contents de ce retour à la compétition, l’équipe a fait du super boulot, nous avons bien préparé notre course en réalisant 3 journées de test du côté des 2 Alpes. Avant cela, nous avons participé au rallye du Trièves afin de se remettre dans le bain de la compétition. De ce fait, dès le SD, nous avions le sentiment d’avoir tout fait pour réaliser une belle course. »

Pourquoi le Mont-Blanc te réussit tout particulièrement ? Pour information, avec 4 victoires sur cette épreuve, tu reviens à une longueur de Philippe Bugalski, recordman de ce rallye.

« Je n’ai pas d’explication, probablement parce que c’est le profil de route sur lequel je circule depuis tout petit pour aller à l’école. Pour descendre des 2 Alpes au collège du Bourg d’Oisans je passais plus de temps dans le bus à recopier les devoirs de mes amis qu’à regarder la route, mais les sensations ont du commencer à prendre place d’un point de vue kinesthésique (perception des déplacements des différentes parties du corps) ! J’avais la chance de ne pas être malade, j’en ai donc profité toute ma scolarité !!

C’est très sympa ce clin d’oeil à Bug, c’est un pilote qui a marqué notre génération, qui plus est, très sympathique ! J’ai du mal à réaliser que l’on se rapproche de son record mais cela veut dire qu’il faudrait le gagner encore 2 fois !!! »

Est-ce qu’après cette énorme pause causée par une situation sanitaire inédite, tu estimes que cette victoire a quelque chose de particulier ? Pour ton équipe peut-être ?

« Cette course de reprise était importante pour tout le monde, pour nous bien sûr, mais plus généralement pour tous les acteurs du championnat, équipes, organisateurs, bénévoles… Notre équipe s’est préparée du mieux possible dans le contexte actuel. Ils ont fait un super travail et ont pris les devants sur beaucoup de choses par rapport à la situation. Je connaissais leur motivation et leur travail mais je ne savais pas comment allait être leur état d’esprit après cette longue pause. La seule chose qui a changé est que certains ont maigri ! Mais ils sont toujours autant barbus ! »

De l’extérieur, tout semble s’être parfaitement déroulé pour toi et Benjamin ce week-end. Avez-vous toutefois connu des alertes ou des inquiétudes ?

« Tout s’est bien déroulé de l’intérieur aussi, il me manquait simplement la marche arrière dans la 2 et 3, j’ai donc fait attention à ne pas faire de tête-à-queue !! »

Est-ce que ta C3 R5 comportait des évolutions par rapport à celle alignée au Touquet ?

« Des évolutions sont à venir sur la C3 mais pas encore homologuées à ce jour. Nous n’avons donc pas de nouvelles pièces sur la voiture. Cela dit, suite à l’expérience de l’an dernier, nous avons un peu changé la philosophie de la voiture dans son comportement. C’est incroyable comme cette année la voiture pouvait tourner autour de son train avant ! Elle me permettait d’accélérer très tôt en virage et d’en sortir très vite ! Être à son volant est un énorme plaisir… »

Quel est ton avis sur les différentes mesures sanitaires mises en place sur ce Mont-Blanc ? Est-ce finalement « seulement » un réflexe à prendre pour les concurrents ?

« Les mesures sanitaires sont telles qu’elles sont, pas toujours pleines de bons sens… Dans tous les cas, si nous voulons que les rallyes continuent, il est important de respecter les consignes gouvernementales. A ce titre j’ai trouvé que les gens sur Morzine avaient bien joué le jeu !! Tant que nous serons dans cette situation, il faudra que cela devienne un réflexe, j’espère simplement que nous reviendrons à la normale le plus tôt possible. »

Enfin, es-tu surpris des performances globales de l’Alpine RGT ?

« Je ne suis pas surpris, pour avoir roulé avec, je savais qu’elle serait performante, le profil du Mont Blanc lui correspondait bien. Je pensais qu’il serait devant dans Joux Plane, un peu moins dans la Cote d’Arbroz qui reste assez bosselée. Après le chrono de l’Alpine dans l’ES1, on s’est dit avec Benj que s’ils renouvelaient ça dans l’ES2 ce serait dur pour nous ! Heureusement, ce ne fut pas le cas !! L’équipe Signatech a vécu un moment magique, montrer un résultat tel que le leur après tant de kilomètres de développement est une énorme satisfaction pour les ingénieurs ! Alors bravo !! »




S’abonner
Notifier de
guest
6 Commentaires
le plus récent
le plus ancien le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
saxonic
saxonic
2 mois il y a

encore une victoire pour une citroen, on est habitués…

dav333
dav333
2 mois il y a

bravo yohan clairement au dessus du lot derrière ces pas des manches non plus leurs jours de gloire viendra