Le championnat asphalte ne change rien



Comme en 2018, le championnat de France des rallyes asphalte 2019 comportera neuf manches et avec un ordre inchangé.

Après l’intégration du rallye des Vosges cette année, et du Coeur de France en 2017, cette saison 2019 sera donc plus calme avec des débuts attendus au Touquet et une fin au Var.

Calendrier Championnat de France des rallyes Asphalte 2019

DateRallyeVille hôte
14-16 marsLe Touquet Pas-de-Calais (Junior)Le Touquet
18-20 avrilLyon Charbonnières RhôneCharbonnières-les-Bains
17-19 maiAntibes Côte d’AzurAntibes
14-16 juinVosges Grand EstGérardmer
4-6 juilletAveyron Rouergue OccitanieRodez
5-7 septembreMont-Blanc Morzine Morzine
27-29 septembre Coeur de France (Junior)Vendôme
24-26 octobreCritérium des CévennesMontpellier
22-24 novembreVarSainte-Maxime




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Maxime 69 dit :

    Bonjour Rallye Sport,
    Merci de votre annonce concernant le calendrier du CDF Asphalte 2019.
    Concernant le CDF Junior, vous notifiez seulement entre parenthèses l’épreuve du Touquet et du Coeur de Francs. Avez-vous plus d’informations à ce sujet? Pouvez-nous les communiquer? Prévoyez-vous de publier prochainement le calendrier junior 2019?
    Merci d’avance pour vos réponses

  2. philou dit :

    les pilotes qui font ce championnat depuis des années n’ont plus besoin de faire des reconnaissances, c’est un peu lassant, je suis de la region grenobloise et j’aimerai qu’un rallye soit organisé dans ma région pour le championnat de france, c’est pas demain la veille……..

    • Rallye-Sport.fr dit :

      Je vous rassure ou non, mais dans tous les championnats internationaux, c’est la même chose. Peu d’organisation sont capables d’accueillir une manche du championnat, sans compter celles qui ne le désirent pas car les coûts sont bien différents de ceux d’un national, et une mauvaise année pourrait mettre en péril tout le rallye.

    • free dit :

      il est vrai que Lyon et le Mont Blanc sont très très loin de Grenoble… 🙂

      oui c’est bien dommage de voir certains (toujours les mêmes) rallyes qui trustent le championnat. Mais il s’agit notamment de gros bassins économiques, et donc…. c’est un tout
      par exemple, le coeur de France, très bon rallye n’attire pas, le limousin attirait de moins en moins…
      concernant les rallyes et leurs spéciales, certains ne changent jamais, d’autres trouvent de nouveaux coins ou d’anciennes spéciales, mais à un moment donné (comme diraient les rugbymens grenoblois 🙂 ) il faut des autorisations, (ho et puis j’ai perdu ce que je voulais écrire, à force d’écrire des pavés aussi lol )

      il y a d’autres solutions mais la fédé ne veut pas se bouger, pourtant il y a de quoi faire.