Ogier fait le break (Sardaigne)




Avant même de prendre le départ de l’ES1, Sébastien Ogier savait que sa première journée serait difficile.

Balayant la route devant son rival, le français pointait à 22s de Latvala vendredi soir.

>FAITS MARQUANTS
Avant même de prendre le départ de l’ES1, Sébastien Ogier savait que sa première journée serait difficile. Balayant la route devant son rival, le français pointait à 22s de Jari-Matti Latvala vendredi soir.

Samedi matin, le finlandais connaissait une première alerte dans Monte Lerno avec un capteur de température défaillant. Avec Sébastien Ogier revenu à 12s, Latvala craquait dans le deuxième passage de Monte Lerno en sortant large. Il doit finalement se contenter de la troisième place entre Ostberg et Mikkelsen.

Après cette erreur, le français a pu tranquillement rejoindre l’arrivée pour remporter un quatrième succès en six rallyes cette saison.

Comme souvent cette année, Mads Ostberg fut le seul homme capable de jouer avec les Polo, tandis que Mikko Hirvonen a vu sa Fiesta partir en fumée vendredi matin.

Derrière Ostberg et les Polo, on retrouve un quadruplé Fiesta à plus de quatre minutes : un Evans régulier mais lent, un Prokop surprise vendredi, un Solberg décevant et un Kubica qui retombe dans ses travers.

Le polonais a avoué avoir pris du plaisir pour la première fois sur terre cette année.

Du côté de Hyundai, les évolutions arrivent et il est temps. Après avoir fait illusion en début de rallye, les voiture coréennes ont encore montré de gros problèmes de fiabilité.

Auteur d’une dernière étape très sage, Lorenzo Bertelli remporte le WRC-2. Le pilote italien a su profiter des déboires de Tänak, Al-Rajhi, Al-Attiyah ou encore Kruuda pour s’imposer une première fois à ce niveau.

Après un rallye solide, Sébastien Chardonnet lance parfaitement sa saison avec la DS3 R5 en décrochant une belle deuxième place.

Troisième au chrono, Bernardo Sousa reçoit une pénalité de cinq minutes pour avoir dépassé le nombre de pneus autorisés (24) et recule au cinquième rang.

Passé par la case Rally2 vendredi, Quentin Gilbert sixième marque ses premiers points en WRC-2.

REACTIONS DES PILOTES
Bertelli : « Ca ne pouvait pas être mieux, nous avons montré notre rythme hier. Terminer premier, c’est incroyable. »
Meeke : « C’est toujours assez glissant. C’était un rallye difficile pour nous après le problème d’alternateur vendredi, ce n’est pas le résultat que je voulais. »
Neuville : « Il y a beaucoup à apprendre encore, nous avons du boulot. »
Paddon : « C’était un week-end très compliqué. Venir ici pour la première fois était définitivement difficile. C’était assez sympa, je ne peux pas être déçu, j’ai piloté une Hyundai WRC. »
Al-Qassimi : « J’ai fait un tête-à-queue et nous avons tapé un mur. J’ai du faire demi-tour, je suis un peu chanceux. »
Kubica : « 90% du rallye est positif. J’ai vraiment eu des sensations positives sur la terre. J’ai pris du plaisir avec la voiture et j’attend la Pologne. »
Solberg : « Ok, je suis content, j’ai essayé de faire de mon mieux. Je suis à l’arrivée, c’est bien. »
Prokop : « Ok, j’avais juste à rejoindre l’arrivée, je suis content de notre progression. »
Evans : « Je suis très content de notre progression, nous avons réalisé un rallye très solide. »
Mikkelsen : « C’était ok, mais pas parfait. J’ai fait plusieurs rallyes, c’est un bon rallye pour démarrer avec Ola. »
Latvala : « Le samedi, nous avons eu deux problèmes : un avec un capteur et l’autre quand j’ai tapé une pierre. »
Ostberg : « C’était un très bon week-end. C’est fantastique d’être second à l’arrivée, je suis vraiment très content de ce résultat. »
Ogier : « J’avais un très bon feeling, j’ai du attaquer fort pour être honnête, c’était très difficile d’ouvrir la route vendredi. C’est bien pour le championnat, nous devons continuer comme ça, Jari est très fort en ce moment. »



Classement ES17 / Classement Final (provisoire)

Classement mobile





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. gaëtan dit :

    Je préfère me réjouir de l’excellente interview de Camilli que de revenir en détail sur Chardonnet. C’est beaucoup plus réjouissant !

    Par contre, qu’on s’en prenne à un constructeur comme Citroën (comme l’avait déjà fait Tiziano) et qu’on remette presque en cause sa capacité à construire des voitures de course, fiables et performantes (d’autant que, dans le même temps, la T16, qui partage de nombreuses pièces communes, se révèle très performante) pour défendre Chardonnet, cela pose quand même question. Il y aurait comme un vice dans le raisonnement…tout comme le fait de considérer que de bénéficier de plusieurs jours d’essai n’est pas important.

    Mais on arrive au summum sur le manque de financement. Si l’on peut souhaiter quelque-chose à tous les pilotes de talent et en particulier à Eric Camilli, c’est de bénéficier des moyens financiers, techniques et rallystiques dont Chardonnet dispose depuis plusieurs années maintenant. Il ne sont pas nombreux les pilotes pouvant s’inscrire en Citroën top driver 2013 avec une voiture pour la terre et une autre voiture pour l’asphalte, de disposer des conseils d’Elena sur le futur programme de Citroën (ce qui a permis à Chardonnet de reconnaître et de faire en 2012 les futures épreuves du Citroën top driver contrairement à tous ses autres futurs adversaires) etc.

    Que Chardonnet ait du talent pour gérer ses courses, c’est sûr et indéniable, que Chardonnet ait le talent et la réelle vitesse pour devenir champion du monde, c’est une toute autre histoire. Il lui manque de vrais faits d’armes (à condition de route égale, j’entends) comme ceux qu’ont pu faire les 2 Séb (Séb Loeb hallucinant au Charlemagne 1997 devant Mannessier et aux Cévennes 1997 avec plein de meilleurs temps devant Montagne en coupe 106 avec un train arrière plié ! puis en Saxo devant Bérenguer (à 1sec au kil) sur son propre terrain à la ronde cévenole, Séb Ogier avec des 2ème et 3ème temps scratchs pour le premier rallye de sa vie au Terre d’Auxerre en volant 206) pour sa première saison à leurs débuts, comme ont pu le faire aussi Neuville et Duval (en gagnant dès leur premier rallye la manche de leur formule de promo), comme ceux qu’a fait Camilli au Var, au terre de Causse, au Limousin et à l’Antibes (à un peu plus de 5 secondes de Bouffier sur les 27 kms du Mas Aiglun avec une S2000 qu’il découvrait). Ca avec tout l’argent du monde et avec un nom même aussi prestigieux que celui de Chardonnet, ça ne s’achète pas.

  2. olivier dit :

    Bonjour à tous,
    pour Chardonnet, je ne suis pas sûr qu’une journée d’essai en tout et pour tout 10 jours avant le rallye et une autre séance lors des tests de la DS3R5 au début du printemps puissent être considérés comme un entrainement intensif… C’est Bengué qui avait le rôle.
    Ce qui parle aussi pour lui, c’est que depuis qu’il a commencé le rallyes, il n’a encore jamais fait une « boite », ce qui laisse dire à certains que c’est peut-être parce qu’il ne va pas chercher le dernier dixième???
    A suivre car tous ceux qui ont suivi la gestation de la DS3R5 savent que l’accouchement s’est fait dans la douleur et que beaucoup ne pariait pas sur sa tenue sur un rallye complet…
    Bon je n’ai pas de partie pris, par contre ne faire que 6 rallye dans la saison en sachant que le suivant n’est pas financé est forcément un peu compliqué.

  3. gaëtan dit :

    Tout à fait d’accord pour juger sur une et même plusieurs saisons. Et bien entendu, vous avez aussi raison Go! sur la nécessité de voir comment va évoluer Chardonnet. Le problème est toujours le temps et la nécessité de repérer dans une optique d’investissement qui a le potentiel (c’est la même chose pour le recrutement des dirigeants que ce soit dans les administrations ou les grandes entreprises). Alors, il faut bien se risquer à un pronostic. Et de ce qu’on a vu de Camilli sur peu des rallyes, c’est exceptionnel et ça laisse augurer d’un futur champion. Mais je peux bien sur complètement me tromper. Le rôle de l’oracle n’étant jamais facile. C’est tout le travail que doit faire la FFSA depuis de nombreuses années maintenant.
    Après il faut signaler quand même que Neuville est issu comme Ogier et Loeb d’une opération publique de détection de talents (organisée par le RACB belge, soit l’équivalent de la FFSA). Le talent, Neuville l’avait car dès sa première saison il a gagné la formule de promo à laquelle (en Fiest R2) il a participé en mettant parfois 1 secau kil à son plus proche concurrent comme l’avait fait aussi d’ailleurs un certain François Duval.
    Ma réaction n’avait pour finalité que de mettre en garde contre un phénomène médiatique qui tend à faire de certains pilotes des champions du monde WRC qu’ils ne seront jamais. Ce qui provoque un certain agacement que l’histoire médiatique se répète puis se répète sans tier les leçons de l’histoire…

  4. Go ! dit :

    Oui, nous sommes sur la même longueur d’onde gaëtan 🙂
    Ce n’est pas parce qu’un pilote est Français qu’il est forcément bon à mon avis, mais ce n’est pas la peine de polémiquer, seuls les chronos nous diront ce que vaut vraiment Chardonnet 😉 Encore une fois, il ne faut pas juger un pilote sur 1 ou 2 rallyes, il faut du temps pour gravir les étapes, la preuve avec Ogier, Neuville, Mikkelsen, etc etc… Ces gars ont fait plusieurs saisons, (plus ou moins difficiles c’est vrai, mais ils n’ont pas suivi le même chemin), et souvenez vous de Neuville en 2012, relativement peu fiable sur sa DS3 privée, et surtout connu pour ses cascades… Personne n’avait prédit qu’il se révèlerait ainsi en 2013 ! Il faut laisser Chardonnet faire 5, 6 voire 10 rallyes avec sa nouvelle monture, avant de pouvoir le juger, car trop de paramètres entrent en ligne de compte… si au bout de ces 10 rallyes il reste à 5 minutes de la tête, là on pourra juger de son talent…

  5. tisario dit :

    Chardonnet, une construction médiatique…
    C’est consternant de lire de telles inepties…
    Allez je vous laisse à vos délires de faux experts, inutile de polémiquer, l’histoire dira qui a raison.

  6. gaëtan dit :

    Merci rallye Go! Vos analyses sont extrêmement pertinentes et On est exactement sur la même longueur d’ondes 🙂 Tout à fait d’accord aussi pour considérer que la Hyundai devrait être effectivement mieux sur un rallye rapide (en raison des problèmes de traction dont elle souffre encore) et très peu cassant. L’écart kilomètrique devrait être beaucoup plus réduit d’autant qu’on connait l’aisance de Neuville sur des terrains très rapides, le seul bémol étant qu’il n’a jamais fait la Pologne au contraire de ses principaux concurrents (Ogier y avait fait un podium ou une 4ème place il me semble). Bref, on devrait avoir du suspense d’autant que les nordiques seront très à l’aise comme Hirvonen qui avait remporté ce rallye, Latvala, Otsberg et Hanninen. Cela sera peut-être encore plus le cas en Finlande avec l’évolution moteur et les données d’exploitation récoltées en Pologne par Hyundai.

    D’abord, pour le débat sur Chardonnet, je dois préciser que je n’ai pas d’intérêt dans l’histoire et que je ne connais pas Camilli personnellement contrairement à Tisario qui est un ami de Chardonnet. Que Chardonnet soit champion Wrc3, je le sais bien mais on peut pas dire que la concurrence y était très forte. Le WRC1 est un autre monde, tout le monde vous le dira et vous le savez certainement mieux que moi, y compris par Elena lui-même…pour rester dans vos références 🙂 Le problème de Chardonnet est qu’il n’est pas passé par rallye jeunes, par une opération de détection de jeunes talents qui lui aurait permis (s’il avait été sélectionné, cela reste à voir…et vous aurez compris que l’on peut en douter selon moi) de franchir peu à peu les étapes (au lien de faire 1 an en championnat junior et puis de passer directement au mondial) et d’avoir aussi une légitimité plus importante. Après, on peut expliquer de mille façons son manque de vitesse évident sur ce rallye, la voiture bénéficie largement du développement de sa cousine la T16, de nombreuses séances d’essai (avec Chardonnet au volant) et d’une homologation tardive qui lui a permis d’augmenter son niveau de perf’ en homologuant des pièces tardivement. Encore une fois, on est très loin du niveau de performance de Loeb et d’Ogier quand ils ont commencé en mondial sur une nouvelle voiture et eux n’avaient aucune expérience du mondial contrairement à Chardonnet qui est à mon sens en partie une construction médiatique et l’effet d’un lobby exercé par Elena.

    Concernant son CV, Camilli, 26 ans, a fait du kart lorsqu’il était plus jeune (est allé en Championnat du monde) et fait 4 rallyes en 2008 dont 3 an coupe 206 mais il n’avait tellement pas de moyens qu’il a abandonné à chaque dès la 1ère ou la 2ème ES sur des problèmes mécaniques. Puis il a gagné rallye jeunes fin 2012 et a comme lauréat pu participer à 5 manches en DS R1 (il a gagné 2 courses en R1 et aurait pu en gagner 2 autres s’il n’avait pas eu d’ennuis mécaniques). Puis il a fait 2 courses splendides en DS3 R3aux Cévennes (6 au scratch malgré des ennuis mécaniques sévères) et au Var où sans une crevaison, il battait Cédric Robert (7 meilleurs temps sur 11 en R3).
    Cette année il fait le volant 208 avec un certain succès puisqu’après des ennuis mécaniques alors qu’il était sur le podium, il a terminé 2ème du volant pour son premier rallye sur terre (c’est tout simplement exceptionnel !) puis 1er au Limousin en battant Lefèbvre (qui est sorti légèrement de la route le vendredi) et en surclassant tous ses autres adversaires avec des écarts impressionnants. Il a enfin participé récemment à l’Antibes avec 207S2000 qu’il découvrait (30 kms de roulage) avec laquelle il était 3 au scratch (derrière Bouffier et Maurin) avant de devoir abandonner sur des problèmes mécaniques. Dans l’ES2, il est à 6 sec de Bouffier en Hyundai sur une ES de plus de 20kms (malgré des soucies mécaniques). Ce n’est pas phénomènal, ça ? Vous pouvez aller voir son site (en le googlisant) qui retrace mieux que je ne le fais son palmarès. Et après, vous pourrez comparer avec le CV de Chardonnet qui n’est pas du même tonneau pour parler comme Elena 🙂

  7. tisario dit :

    Pas d’accord avec vos commentaires, Chardonnet réalise une très belle performance, même s’il faut reconnaître qu’il a bénéficié comme Gilbert et d’autre des abandons des premiers.
    Il faut prendre en compte le fait que la voiture n’avait aucun roulage en compétition, et qu’il a fallu adapter le set up sans aucune base de départ.
    Il faut aussi prendre en compte que Chardonnet, n’avait pas roulé depuis la saison dernière.
    Qu’il avait pour consigne de ramener la voiture à l’arrivée, afin de recueillir le maximum de données.(vs Hyunday/Neuville au Monté Carlo 2014)
    Que la voiture a été homologuée dans l’urgence et qu’elle manque de fiabilité.
    Et tout un tas de paramètres que je ne peux développer ici.
    Attendez que l’on puisse comparer ses temps avec des véhicules identiques, avant de le démonter.
    Petit rappel Chardonnet/De la Haye sont champions du monde et du top driver wrc3 2013.

  8. FranceWRC dit :

    @ gaëtan : mouais…on peut aussi voir les choses de ce point de vue-là. Mais qui est camilli ? quel âge ? il court dans quelle compèt ?

  9. Go ! dit :

    Merci gaëtan pour vos analyses interessantes et pertinentes 🙂
    Nous verrons bien en Pologne, il est vrai qu’après avoir vu quelques vidéos des essais, les routes sont similaires à la Finlande… tout dépendra de la météo à vrai dire …
    Concernant les Hyundai, moi je suis plutôt confiant … Sur un terrain fluide et lisse, il ne devrait pas y avoir de problemes de bris de suspension (cela semble être un probleme très récurrent sur la i20 cette année…), et je ne sais plus quel pilote (Neuville il me semble) se plaignait d’un manque de traction, comme vous dites, mais surtout dans les portions lentes et sinueuses… Neuville semblait dire que la voiture était bonne dans les parties rapides… nous verrons bien ! Et pour faire une parenthèse concernant Hanninen, il a été décevant cette année c’est vrai, mais à sa décharge, comment peut-on se concentrer et avoir confiance en sa voiture lorsqu’elle n’est pas fiable? Le WRC est une discpiline si exigeante, et si précise, tout doit être parfait… Laissons lui encore un peu de temps et voyons comment il se situe en Pologne et en Finlande, où de toute façon, Sordo n’aurait de toute façon pas été dans le rythme à mon avis, vu ses temps l’an dernier (il était dans les 7/8emes au début du rallye des 1000 lacs, avec une voiture officielle, bof bof..)
    Ensuite, je suis d’accord avec vous concernant Ogier, mais d’après moi il n’est pas certain que Ford aurait été une impasse pour le pilote Français… à mon humble avis, en pluss des conjonctures économiques difficiles pour la marque Américaine, l’année 2012 avec Petter Solberg et Latvala qui détruisaient au moins une voiture à chaque rallye n’a pas fait du bien à l’engagement officiel de la marque… Mais avec Ogier dans l’équipe, très performant, metteur au point, et surtout très fiable, le destin de la marque à l’Ovale Bleu aurait probablement connu un autre chemin… et Peut être que VW n’en serait pas là aujourd’hui! Bref, avec des  »si »…
    Entièrement d’accord sur votre dernier paragraphe, je suis révolté de voir le peu de couverture médiatique en WRC malgré l’interet des gens (on annonçait 40.000 personnes rien que pour la super-spéciale du rallye de Sardaigne!), et je ne suis pas du tout emballé par les résumés de 20 minutes sur Sport+, où 9 fois sur 10 les horaires ne sont pas respectés, et où le commentateur n’y connait rien puisqu’il écorche les noms des pilotes et n’est même pas au courant des dernieres infos… C’est triste, et je pensais que l’arrivée de Red Bull en promoteur officiel changerait quelque chose, mais perso je n’ai vu aucun changement…

  10. gaëtan dit :

    PS : et bravo encore à Rallyesport pour la qualité des infos, la rapidité et le forum qui permet de discuter et de trouver des vrais passionnés !

  11. gaëtan dit :

    A Go ! Oui, d’accord avec vous mais le climat continental (pour bien le connaître…) est plutôt très chaud en été (avec il est vrai des risques d’orage). Donc, le balayage devrait en principe encore être pénalisant mais c’est vrai dans une moindre mesure avec un terrain qui n’est cette fois pas rocailleux et beaucoup moins poussiéreux.

    Pour Hyundai, je le souhaite comme vous, mais rien n’est moins sûr. Il est vrai que Neuville est plus à l’aise sur les terrains rapides, mais sa voiture, c’est à voir. Une évolution moteur est prévue mais seulement pour la Finlande. Or ce qui manque à Hyundai pour l’instant (pour les avoir vues évoluer à plusieurs reprises), c’est essentiellement de la puissance, une boîte mieux étagée et de la traction.

    Après, même si j’ai toujours aimé Latvala pour son attaque, je reconnais avoir un faible pour Séb Ogier en raison de sa trajectoire, de son talent et de sa capacité aussi à ne pas s’écraser (preuve qu’il a de la personnalité, dixit Auriol). Il ne faut pas oublier que s’il n’y avait pas WW, il serait probablement au chômage…et il a eu un an de purgatoire où il a pu mettre au point sa nouvelle voiture. Il a été bien conseillé par Quesnel qui lui a recommandé de sacrifier une année pour être mieux ensuite. La piste Ford sur laquelle Loeb et Citroën voulaient l’aiguiller était une impasse…tellement Citroën était supérieur (mais cela n’était pas reconnu comme tel à l’époque contrairement à maintenant où tout le monde reconnaît la supériorité de la Polo).

    Mais pour l’intérêt du championnat, d’accord aussi avec vous, on espère un max de suspense pour ne pas tuer la discipline comme à l’époque des rouges (à part l’année 2007 où Gronholm a vraiment menacé Loeb), Hirvonen ne s’étant jamais montré réellement menaçant pour Loeb (sauf quand en 2009, Loeb est sorti 4 fois d’affilée, ce qui ne lui était jamais arrivé avant). Ce qu’il faut aussi, outre un artifice réglementaire qui n’est jamais qu’un artifice, c’est l’arrivée de nouvelles marques dans la discipline comme Toyota, Lancia, etc. et de pilotes issus de processus de sélection publique très larges (comme rallye jeunes) tels que Camilli, Rossel, Bux (en Belgique), etc. pour faire concurrence à terme à WW et à Ogier. Ca passe par une stabilité réglementaire et de meilleures retombées médiatiques et commerciales. Mais là on marche sur les plats de bande de la F1, hein…

  12. m dit :

    Je trouve que rallye sport ne parle vraiment pas assez du WRC-2 dans le compte rendu de chaque spéciale. On ne connait pas les problèmes qu’ont rencontrés certains pilotes (Gilbert, McCormack, Maurin, Gorban, etc).

  13. Go ! dit :

    gaëtan : Je ne sais pas si le phénomène de balayage sera aussi important en Pologne qu’en Sardaigne, je pense qu’il y aura moins de poussière… de plus, vu le climat de l’Europe centrale, il risque de pleuvoir, et le balayage serait alors inexistant… Le terrain sera en effet favorable à Latvala il n’y a aucun doute, mais souvenez vous l’an dernier en Finlande… Latvala avait largement déçu en sortant rapidement, et Ogier avait dominé… J’espère que ce ne sera pas le cas en Pologne, pour l’interêt du championnat…! Par contre, si les Hyundai sont fiables (ce devrait être moins cassant…), je pense qu’elles peuvent avoir une belle carte à jouer, surtout avec Neuville 😉
    Comme je l’ai déja dis, le nom du futur champion du monde m’importe peu personnellement, qu’il s’agisse de Ogier, Français très méritant, ou Latvala, sympathique Finlandais qui a souvent manqué de chance, je serai content. Pour moi l’important est juste que ça se joue jusqu’au bout, que ce soit sérré, qu’il y ait du suspens! Et non pas que le nom du champion du monde ne soit connu 4 rallyes avant la fin.. 😉

  14. gaëtan dit :

    Tout à fait d’accord avec l’ensemble de l’analyse de Go! La Pologne sera déterminante dans le duel. Ogier devra encore ouvrir et le terrain pas très éloigné de la Finlande sera favorable à JM Latvala. Mais si Ogier gagne là-bas, le championnat sera plié.

    Pour Chardonnet, pas du tout d’accord avec France WRC. Il suffit de regarder les écarts énormes avec Tanak, Kruuda et les autres…ainsi que les débuts en super 1600 de Séb Loeb et Séb Ogier. Alors qu’il n’avaient aucune expérience du mondial (sauf pour Loeb qui avait disputé 4 manches avec la Saxo, puis la Corolla), ce qui n’est pas le cas de Chardonnet qui roule depuis plus de 2 ans en mondial, ils avaient reporté leur première course avec une nouvelle voiture. Leur niveau n’est pas du tout le même. Ce qui me gêne c’est que nos impôts et pour certains, les licences, partent dans le soutien de la FFSA à Chardonnet et à d’autres « espoirs » qui ne le méritent pas. Il incombre à la FFSA de prendre ses responsabilités et de soutenir un véritable espoir comme elle l’a fait à l’époque avec Loeb, puis Ogier. Camilli semble être celui-là.

  15. Kivala dit :

    D’accord avec sbgwrt pour faire preuve d’indulgence vis-à-vis de Henning : il semble que les Pirelli ne tiennent pas la distance par rapport aux Michelin. En effet et bien qu’il ne fasse pas tous les rallyes, Henning était souvent très rapide dans les premiers partiels, parfois dans les tout meilleurs, puis il reculait au fur et à mesure, or je ne pense pas que ce soit le pilote qui s’écroulait physiquement, il est généralement endurant (bien qu’on ait vu pas mal de photos de lui allongé à faire la sieste entre 2 ES…). Et en fin de rallye il était sans doute un peu désabusé…

  16. Go ! dit :

    Très beau rallye jusqu’à la fin, grâce à la règle du balayage qui peut faire polémique, au moins on aura eu un beau suspens et du spectacle jusqu’à la fin… De toute manière, si Ogier gagne le championnat avec cette règle, en ayant balayé toute l’année, il aura d’autant plus de mérite!
    Bravo à Seb Ogier qui continue de m’impressionner pour sa gestion quasi sans faille, pour son sang froid et sa maîtrise. Il a une voiture exceptionnelle, mais quand on regarde les vidéos, je pense qu’il mérite sa victoire, c’est lui qui prend le pluss de risques, il se donne au maximum…
    Bravo aussi à Latvala, il s’est battu, il a tenté, il a perdu, mais ça aurait pu passer. Peut être que s’il n’avait pas eu ses problemes de freins, le résultat aurait été différent, mais c’est la course…
    Bien aussi pour Ostberg, qui s’est lui aussi bien battu, d’abord face à Mikkelsen, puis à Latvala. Mais à en regarder les chronos, il n’a jamais pu réellement rivaliser face aux 2 Polos de tête…
    Je suis aussi impressionné par Mikkelsen, qui montre vraiment de belles choses cette année… Tout comme Neuville l’an dernier, il progresse rapidement et gagne en sagesse, je pense qu’il ira loin, surtout s’il parvient à conserver son volant chez VW!
    Déçu en revanche pour les autres…. Hirvonen n’a encore une fois pas eu de chance (3eme abandon sur probleme méca en 6 rallyes, 50%…), Kubica qui, après avoir vu la vidéo, n’a pas fait une grosse erreur en tapant hier… je pense que c’est plutot de la malchance… Et également déçu pour Maurin et Gilbert, et les temps de Chardonnet face a d’autres montre à quel point le niveau est relevé…
    Vivement la Pologne… si Latvala sortait, et si Ogier marquait le maximum de points, le championnat serait définitivement joué je pense…

  17. FranceWRC dit :

    Très beau rallye et merci à Rallye-sport pour le direct à la power stage. Ogier aura su rester calme et attendre l’ereur de latvala. bons débuts pour chardo. il faut pas oublier que c’était son 1er rallye avec la DS3 R5 et qu’il a eu de longs mois de pause à cause du retard de l’homologation de la DS3 R5.

  18. gaëtan dit :

    Bravo encore à Séb Ogier et à Julien Ingrassia pour cette très belle victoire malgré un règlement défavorable !
    La FIA et Elena n’ont pas encore trouvé le moyen de les empêcher de gagner…

    Quant à Chardonnet, je ne suis pas d’accord sur cette « belle deuxième place » qui n’est dûe qu’à une cascade d’abandons ou de soucis dont mécaniques (comme Tanak, Kruuda, etc.). Les chronos ne sont pas là. Et ce n’est pas parce qu’il s’appelle Séb et qu’il bénéficie du soutien commercial d’Elena qu’il partage les mêmes qualités de ses 2 prédécesseurs. Très très loin de là !

  19. sbgwrt dit :

    Un Solberg, décevant peut-être, mais ce n’est jamais évident de rouler dans sa situation, à savoir rouler avec ses propres sous, et ceux des quelques sponsors qui l’entourent sur un terrain aussi difficile que la sardaigne.

  20. cedric dit :

    rallye sport,pas d’accord avec toi pour kubica,il ne retombe pas dans ses travers,il a fait un bon rallye,il s’ameliore nettement,deception pour neuville,vraiment decevant hyundai

  21. king rallye dit :

    Et voila encore une belle 6eme place pour M.Prokop! Good job Ogier!