ES4- Un doublé Loeb/Neuville (Monte-Carlo)



ES4- Roussieux / Laborel 1 (24,05 km) à partir de 10h33 (Vendredi 25 Janvier 2019)

↓ Voir le classement

Le classement d’hier soir n’a pas évolué puisque la première spéciale du jour, normalement programmée à 09h11, a été annulée.

INFORMATIONS DE LA SPÉCIALE

Cette spéciale reprend quelques portions déjà connues et traverse notamment le village mythique de Laborel. Ce chrono est en grande majorité sec.

FAITS MARQUANTS

Ralenti par une crevaison en fin de spéciale, Sébastien Loeb signe néanmoins le scratch, une demi-seconde seulement devant Thierry Neuville, auteur d’un excellent chrono malgré une monte pneumatique moins adaptée à ces conditions.

Avec deux pneus cloutés sur son auto (contre 1 pour Neuville et 0 pour Loeb), Sébastien Ogier limite bien les dégâts, lâchant finalement 11s1. Pour Ott Tänak, l’addition est plus salée (+19.7) alors que le pilote estonien est le seul du top 5 à ne pas rouler avec des pneus tendres.

Au général, les trois hommes confirment leur position avec Neuville passant en tête pour seulement quatre secondes face à Tänak et cinq face à Ogier ! 

Huitième ce matin, Sébastien Loeb gagne quatre places d’un coup mais reste à bonne distance du podium avant une spéciale 5 qui devrait encore lui être favorable.

Derrière l’alsacien, on semble déjà se battre pour les places d’honner avec pas moins de cinq pilotes regroupés en moins de dix secondes ! Parmi ceux là, Kris Meeke et Jari-Matti Latvala sont repartis sur un petit rythme avec des pneus super-tendres et non tendres, comme la majorité de leurs adversaires. 

Avec des pneus plus adaptés, Andreas Mikkelsen s’est montré par contre beaucoup plus performant et grimpe de deux positions par rapport à ce matin.

En WRC-2, Yoann Bonato est bien parti pour signer un nouveau scratch mais Adrien Fourmaux étonne, ne lâchant que 2s8 face au double champion de France en titre. Intéressant aux intermédiaires, Nicolas Ciamin perd finalement trois minutes à cause d’une crevaison et chute largement au classement.

Hors championnat, Stéphane Sarrazin s’offre un joli scratch devant les WRC-2 Pro de Kalle Rovanperä et Gus Greensmith. Avec ce meilleur temps, le français grimpe à la quatrième place provisoire des R5.

En RC4, Nicolas Latil démarre parfaitement sa journée et consolide sa première place devant Yohan Rossel.

RÉACTIONS DES PILOTES

Suninen (15:39.2)« C’était plus facile qu’hier mais les conditions restent délicates. Les pneus ont surchauffé très vite. L’objectif est de prendre le maximum d’expérience.
Ogier (14:53.2)« L’annulation de la première était vraiment dommage pour nous. Ce n’était pas idéal avec les pneus cloutés. »
Neuville (14.42.6)« C’était ok, ce n’était pas super sur la fin mais c’était conduisible. J’ai fait une spéciale propre et on va voir si on peut reprendre un peu de temps. »
Tänak (15.01.8)« Evidemment, la spéciale précédente était la plus importante, c’est sûr. Nous n’avions pas le choix optimal pour celle-ci. Je pense que la prochaine spéciale sera OK. »
Latvala (15:15.2)« Nous avons fait le choix de pneus pour la première spéciale de la matinée. Maintenant, nous avons des pneus très tendres et je pense qu’ils ont surchauffé, c’est pourquoi je perds du temps. C’était une belle spéciale mais je n’avais pas un super feeling parce-que je devais faire très attention avec les pneus. »
Lappi (15.07.5)« Je pense que le choix aurait été bon, nous sommes beaucoup dans cette position, que pouvons-nous faire ? »
Mikkelsen (14:55.9)« C’était ok, la voiture était vraiment nerveux dans ces conditions, la voiture est peut-être un peu trop basse. C’était une spéciale correcte pour nous. »
Loeb (14:42.1)« Nous avons crevé à l’arrière-gauche mais c’était proche de l’arrivée. Il y a de la terre qui commence à venir sur la route. Nous avions les bons pneus mais nous n’avons pas réussi à faire une vraie différence. »
Meeke (15.07.6)« La route était vraiment boueuse pour moi avec le nombre de voitures qui passent avant et les pneus cloutés qui arrachent les bords. »
Rovanperä« Ce n’était pas facile de reprendre le rythme après la journée d’hier. Au début de la spéciale, c’était compliqué mais sur la fin, cela a commencé à être mieux. »
Greensmith« La pédale de freins est devenue molle après une dizaine de kilomètres. Le pilotage me semblait bien, mais nous avons perdu du temps avec les freins, c’est certain. »

PROCHAINE SPÉCIALE : ES5- Curbans / Piégut 1 (18,47 km) à partir de 11h56 (Vendredi 25 Janvier 2019)

Classement ES4 / Après ES4 (24,05 km)


Classement en cours de chargement...





S’abonner
Notifier de
guest
133 Commentaires
le plus récent
le plus ancien le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
dr no
dr no
1 année il y a

Mention très bien à nico latil, devant tout le gratin des r2, et notamment rossel! Il n’a rien perdu de l’époque !

Bruno
Bruno
1 année il y a

Et le reste du classement ???