ES7- La pluie pour Loeb (Allemagne 2012)




Déjà largement en tête, Sébastien Loeb est chanceux puisque la pluie est arrivée en milieu de spéciale pour lui…

mg_5353
classement

Description par Jonathan Fritsch (n°63) : Départ entre les vignes avec des passages de cordes à haute vitesse dans les 5 premiers Kms. Après la spéciale devient etroite jusqu’à Fell ! La montée suivante se fait sur une route etroite avec un goudron lisse, il faudra etre très propre pour ne pas perdre de temps dans la montée ! Ensuite la montée typée « course de côte » est peu interessante. La partie en descente apres avoir passé le pont apres Thomm est très rapide en descente ! Sensations garanties coté spectateur ! La partie finale est très large et peu intéressante !

Faits marquants
Alors que tous les équipages de tête sont partis en pneus durs sans inquiétudes, la pluie arrive sur les routes allemandes.

Déjà largement en tête, Sébastien Loeb est chanceux puisque la pluie est arrivée en milieu de spéciale pour lui…
Pour les autres, c’était largement plus compliqué et les écarts se sont logiquement créés de plus en plus avec une pluie qui a augmenté en intensité.

Résultat, le français s’envole en tête avec désormais un gouffre de 41s8 d’avance sur Petter Solberg et 54s8 sur Jari-Matti Latvala.

Dans le top 5, Dani Sordo profite des conditions difficiles pour creuser l’écart sur Hirvonen mais aussi revenir à 8s de Neuville, auteur de trois tête-à-queue.

A la septième place, Ott Tänak voit Mads Ostberg revenir à seulement 4s4.

En S2000, Sébastien Ogier est toujours le roi mais c’est Mathieu Arzeno (en pneus tendres) qui signe le scratch, prouvant encore qu’il est particulièrement à l’aise dans des conditions difficiles.

Reparti en Rallye2 ce matin, Jonathan Fritsch signe le quatrième temps du groupe N et devance notamment Sébastien Chardonnet toujours 20e et leader du groupe R.

Réactions des pilotes
Loeb : « Nous avons eu beaucoup de pluie dans la spéciale. J’ai perdu moins que les autres et nous avons eu un meilleur temps. A certains endroits c’était très compliqué. Ce n’était pas prévu, c’était difficile avec les pneus durs. »
Solberg : « Incroyable, je n’avais aucune direction. »
Latvala : « Je suis sorti large à un endroit. Je n’avais aucune chance avec ce temps. »
Neuville : « Nous avons eu beaucoup de pluie. J’ai fait trois tête-à-queue. J’étais complètement perdu. C’était horrible. »
Sordo : « Très glissant, de pire en pire. »
Hirvonen : « Je ne m’attendai pas à la pluie, dans une épingle j’ai perdu 10 secondes. Ce n’est vraiment pas un bon week-end pour nous. »
Tänak : « Beaucoup de moments chauds, nous avions des pneus durs. Grosse pluie. »
Ostberg : « C’était très compliqué, 10s après le départ la pluie a commencé. »
Atkinson : « Nous avions des pneus durs… »
Van Merksteijn : « Oh mon dieu, c’était si glissant. Nous avons fait trois tête-à-queue. »
Nobre : « C’était comme au Monte-Carlo, c’était incroyablement glissant. Le sec est difficile mais le mouillé est terriblement difficile. »

Prochaine spéciale : ES8-Peterberg 1 (9,37 km) à partir de 09h01 (Samedi 25 Août 2012)


Classement ES7/Après ES7





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. phil dit :

    Veni loeb mouais l’annee derniere crevaison en allemagne casse moteur en alsace en plus d’avoir balayer toute la saison donc verni faut le dire vite alors.

  2. the gaetes dit :

    jolie performance de arzeno! continue comme sa!

  3. manolo dit :

    est-ce que les équipes ont embarqué des pneus tendres ?????

  4. André dit :

    Atomisation! du Kiser…

  5. titive dit :

    Loeb est certainement le plus fort et de plus,la chance est avec lui puisqu’il n’a eu la pluie que sur la fin de la spéciale alors que derrière lui,les autres ont dégusté. Bien dommage