K.Meeke : “Ce sera un grand défi”



Lancé vers son premier Dakar sans la moindre expérience de rallye-raid en compétition, Kris Meeke s’attend évidemment à un énorme défi.

Comme Carlos Sainz ou Sébastien Loeb avant lui, le britannique a avoué avoir cherché un volant dans la catégorie T1 pour faire ses débuts, mais le budget demandé était trop important. 

“J’ai essayé de chercher des options pour y aller avec une voiture T1, peut-être une Toyota ou une MINI. Mais cette année, tout est devenu un peu plus serré pour trouver un budget et tout ça, c’était tellement difficile.

Mon cœur dit peut-être que ce serait bien de le faire en T1, mais honnêtement, dans ma tête, l’histoire a montré que quelqu’un venant du WRC à Dakar, la seule chose que nous apportons est le contrôle de la voiture. La vitesse n’a pas d’importance et peut être votre plus gros problème pour un pilote WRC. Avec un T3, la vitesse est plus faible, cela me laisse peut-être plus de temps pour apprendre. Dans un 4×4 fermé, léger avec suspension illimitée, cela peut être un moyen plus facile d’apprendre le Dakar.  Nous avons vu Sébastien Loeb et Carlos Sainz, au début de leur carrière sur le Dakar, ils ont un peu bataillé. Pour un pilote de rallye, je pense que vous avez du mal à trouver le rythme, mais le faire dans un véhicule plus lent comme le T3 est peut-être une meilleure façon d’apprendre.” a commenté l’ancien pilote Citroën et Toyota au magazine Autosport.

L’an passé déjà, le pilote PH Sport avait pu vivre le Dakar de l’intérieur, roulant peu de temps après avec le Zephyr T3, sa monture pour ce Dakar 2021. Sans l’annulation d’épreuves à cause de la crise sanitaire liée au COVID-19, le britannique aurait même pu participer à deux rallyes au printemps…

“J’ai toujours été passionné par le Dakar et je l’ai suivi. L’année dernière quand je suis allé en Arabie Saoudite j’ai voyagé avec le bivouac de course et ça m’a vraiment épaté. Je n’avais pas imaginé que l’aventure était aussi forte ; vous partez tôt dans la journée, vous avez ces étapes de 500-600km et vous partez quasiment toujours dans l’inconnu.

C’est une toile complètement blanche ; c’est incroyable. Ça a toujours été mon idée quand ma carrière de rallye a peut-être pris fin, j’ai toujours voulu le faire. De retour du Dakar, avant le confinement, je suis allé en février à Dubaï et j’ai conduit le Zephyr T3 pendant trois jours dans les dunes.”




S’abonner
Notification pour
guest
13 Commentaires
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
jmb17
jmb17
1 année il y a

Le Kris ne s’est pas perdu. Vainqueur de sa catégorie pour la 1ère étape !

jmb17
jmb17
1 année il y a

Kris s’est perdu dans le désert !
Il parle à un bédouin de passage : L’Arabie Saoudite !
Le bédouin répond : C’est par la Mecque !