La perf’ du week-end : Romain Pierre



Pour cette perf’ du week-end, le choix était vaste avec sept rallyes nationaux sans oublier un régional, celui de la Coutellerie en milieu de semaine....

Photo : Franck Simonin
;est finalement porté sur le rallye national de Luronne où Romain Pierre a emmené sa Renault Clio Ragnotti A7 dans le top 6 au scratch.

Déjà auteur d’une très belle performance au rallye Ajolais (8e scratch), le pilote vosgien a en plus remporté le groupe A le week-end dernier, toujours aux côtés de Victor Galmiche. Avec ce gros résultat, Romain ambitionne désormais de disputer une première finale de la Coupe de France des rallyes.

Dans cet entretien, le pilote vosgien est revenu sur ses débuts en rallye, tout en évoquant son week-end à la Luronne après avoir signé une performance remarquable.

Peux-tu te présenter et nous parler un peu plus de tes débuts en rallye ?

« Bonjour. Pour commencer je vous remercie pour cette interview et de m’avoir nommé perf du week-end. Je me présente, je m’appelle PIERRE Romain, j’ai 27 ans, je suis carrossier et je vis dans les Vosges au Val d’Ajol .

Mes débuts en rallye ont commencé en 2011 comme copilote. Puis en 2012, je rachète la 106 N1 de mon frère et je dispute 3 saisons, j’en garde de magnifiques souvenirs (la N1 est une très bonne école pour commencer dans le monde du rallye). Je l’ai fait ensuite évolué en f2000/12 avec laquelle j’ai fait deux saisons. Et je fais le rallye Vosgien en 2014 avec la Clio de Clara COUVAL que je remercie encore de me l’avoir prêtée, et j’ai trouvé cette voiture extraordinaire ! Il me fallait la même. Après la vente de ma 106, je me suis lancé dans le montage de ma Clio pendant de longs mois que j’ai préparé de A à Z , maintenant j’en suis fier et ravi. »

Pourquoi as-tu choisi de faire du rallye ?

« J’ai choisi ce sport car depuis tout petit, nous allions avec mes parents sur les bords des spéciales, et j’ai toujours été passionné par les voitures. Il fallait que mon rêve se réalise. C’est un sport, qui donne des montées d’ adrénaline et des sensations inexplicables. »

Pour ton troisième rallye de l’année, tu étais engagé au rallye de la Luronne. Quel était ton objectif au départ ?

« Mon objectif au rallye de la Luronne était déjà de rallier l arrivée, car c’est un rallye très compliqué (il faut être au bout), c’était magique quand nous passions devant la maison de mon copilote ou une bonne partie de nos supporters s’étaient rassemblés. »

Dès le début de course, tu joues une place dans le top 10. A l’arrivée, tu remportes même le groupe A avec une grosse 6e place au scratch. Satisfait j’imagine ?

« Une satisfaction énorme, c’est juste incroyable. Un week-end parfait avec une belle performance et sans soucis mécanique le top !! »

Quelles sont les caractéristiques de ta voiture ?

« La voiture c’est une Clio ragnotti groupe N améliorée au niveau moteur avec une petite préparation qui développe 200 cv, une boîte crabot et 4 amortisseurs R-Tec, le reste est d’origine. »

Quel est ton programme à venir maintenant ?

« Ma prochaine course sera le rallye Ruppéen , ensuite le rallye du 14 juillet et selon les points marqués, pourquoi pas continuer dans cette lancée et se qualifier pour la finale des rallyes. Mais là tout dépend des résultats et du budget. »

Et pour finir, si tu avais un budget conséquent pour rouler en France, quelle auto et quel programme choisirais-tu ?

« Si j’avais vraiment les moyens, ce serait de rouler en R5 et de disputer le championnat de France , mais c’est juste un rêve. »





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *