Les jeunes en DS3 WRC




Profitant de la pause entre l’Australie et la France, Citroën Racing a organisé une séance d’essais presse sur le circuit d’Issoire en Auvergne.

En présence de Mads Ostberg, Kris Meeke ou encore Yves Matton, de jeunes pilotes se sont échangés les volants de toute la gamme rallye Citroën : DS3 R1, DS3 R3 Max, DS3 R5 et DS3 WRC.

Parmi les heureux élus, on peut citer Sébastien Chardonnet, Stéphane Lefebvre (leader JWRC), Martin Koci (2e JWRC), Laurent Laskowski ou encore Yohan Rossel leader du championnat de France de Junior.

Pour Sébastien Chardonnet, la découverte n’était pas totale : « Je ne peux m’empêcher de comparer mon ressenti à celui que j’éprouve lorsque je pilote la DS3 R5. Quelle puissance ! C’est vraiment génial d’avoir eu la chance de reprendre le volant de la DS3 WRC. C’est une voiture très aboutie. Même sur une route aussi glissante que celle de notre base d’essais, j’ai vite trouvé mes marques. Je pense que l’on peut très rapidement être à l’aise au volant. Un grand merci à l’équipe et à Yves Matton de m’avoir donné cette opportunité. »

Du côté de Stéphane Lefebvre, c’était l’occasion de tester la DS3 R5, auto qu’il devrait logiquement piloter l’an prochain en WRC-2 : « Ces essais sont toujours trop courts ! Je me suis senti dans le coup tout de suite. Même si je ne connais pas mes temps et qu’il n’est pas question de les comparer avec les autres pilotes, je peux dire que j’avais de bonnes sensations. C’est une expérience fantastique. Maintenant, il faut tout faire pour que ça se reproduise ! »

Second du championnat Junior au milieu des français (Lefebvre et Giordano), Martin Koci était épaté : « C’est la meilleure voiture du monde ! Tout fonctionne à la perfection, le moteur, la transmission, les liaisons au sol… Je n’avais jamais eu l’opportunité de piloter une auto aussi performante. Je me suis vite senti comme à la maison dans l’habitacle de la DS3 WRC. »

Après une belle année rallye Jeunes en 2013, Laurent Laskowski peine en championnat Junior cette saison et a pu profiter de cette séance pour s’amuser : « C’est une expérience vraiment incroyable. J’aurais voulu que ça ne s’arrête jamais. Cette voiture est d’une redoutable efficacité en termes d’accélération, d’adhérence, de freinage, d’amortissement… Tout est parfait !  »

Pour Yohan Rossel, son expérience sera prochainement décrite sur notre site via une interview…





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. arnaudm3 14 dit :

    Camilli à la place de Laskowski

  2. FranceWRC dit :

    Citroën récompense les bons pilotes qui méritent cette expérience et ont le potentiel pour aller loin (même si j’ai des gros doutes sur Laskowski, et aussi un peu sur Chardo)

    • Laurent dit :

      Ta de gros doute sur un type qui a assez de vitesse de pointe pour être devant un certain Cédric Robert en DS3 R3 sur un rallye de la saison dernière ?
      moarf 🙂 la blague

      Malheureusement pour lui, sans argent, le talent n’est rien,

      Entre nous, je pense que les personnes à qui il devait faire taire les doutes étaient tous sur place à Issoire 😉 , les autres, les gens uniquement capable d’écrire, sur facebook ou ailleurs qu’un tel ou un tel mérite plus que l’autre ou que machin passe plus fort que truc much alors qu’il ne mettent jamais les pieds sur une spéciale et ne se fie qu’au net n’ont que peu d’importance pour lui comme pour Chardonnet d’ailleurs.

      C’est pas toi ni moi qui étions en train d’étaler notre talent au volant d’une WRC devant le big boss 😉

      Et si éric Camilli n’était pas présent, c’est simplement parce qu’il à choisis la 208 Rallye cup.

      Sportivement.