Résumé Etape 2 Citroën Racing – Rallye de Suède 2010




La seconde journée du Rallye de Suède a été à l’image de la première : intensément disputée et riche en rebondissements. Après 243 kilomètres chronométrés,...

bastien Loeb et Daniel Elena occupent toujours la deuxième place, à 16’’6 de Mikko Hirvonen. L’équipage du Citroën Total World Rally Team reste en lice pour la victoire, qui se jouera demain lors de la dernière étape. Ralentis pour diverses raisons, Dani Sordo et Marc Marti pointent désormais au quatrième rang.
Partis de Karlstad à 6h00, les concurrents du Rallye de Suède passaient par le parc d’assistance d’Hagfors avant de se lancer à l’assaut des spéciales. Le programme de la journée se composait de deux passages dans une boucle de quatre spéciales.
Dans Vargasen 1, Sébastien Loeb commençait par lâcher une poignée de seconde. Mais dans les trois spéciales suivantes, le sextuple Champion du Monde réalisait à chaque fois le meilleur temps. Cette attaque de tous les instants lui permettait de réduire l’écart à quatre secondes. « Il faut aller chercher chaque dixième de seconde », reconnaissait le pilote Citroën. « Globalement, Mikko est plus rapide dans les spéciales sinueuses, mais je parviens à lui reprendre du temps dans les spéciales rapides. Au final, l’écart reste à peu près stable… J’ai envie de remporter ce rallye et je ne vais rien lâcher. Cet après-midi, le revêtement des spéciales aura sans doute beaucoup évolué après le passage de tous les concurrents. »
Toujours troisième après la première boucle de spéciales, Dani Sordo pointait à plus de 30 secondes du leader : « La voiture sous-virait beaucoup dans la première spéciale, mais j’ai fait un bon temps dans la suivante. Malheureusement, j’ai perdu du temps dans la spéciale de Fredriksberg. Je suis arrivé un peu vite dans une courbe et je suis parti dans un 360° qui n’a pas eu d’autre conséquence que la perte de l’aileron arrière. Nous sommes maintenant décrochés des deux premiers, mais je dois surveiller Jari-Matti Latvala pour conserver la troisième place. »
Après trente minutes d’assistance sur l’aéroport d’Hagfors, la course reprenait sous un soleil radieux, bien plus agréable que les -20° de la matinée ! La couche de neige ayant cédé la place à la terre, la gestion des pneumatiques promettait d’être cruciale. L’ensemble des concurrents embarquait donc deux roues de secours.
Après avoir réalisé une bonne performance dans Vargasen 2 (24,63 km), Sébastien Loeb décidait de conserver les mêmes pneumatiques dans Sagen 2 (14,23 km). « Nous avons commis une erreur tactique », reconnaissait sans détour le pilote de la C4 WRC n°1. « Mikko, qui avait monté ses deux pneus neufs à ce moment, nous a collé 8’’ d’un coup. A mon tour, j’ai changé mes pneus pour Fredriksberg 2, mais la voiture était déséquilibrée et j’ai perdu huit secondes supplémentaires. J’ai réussi à en reprendre six dans Hagfors Sprint 2, car Mikko était à son tour en délicatesse avec ses clous. » Avec 16’’6 de retard sur son rival, Sébastien Loeb conserve de réelles chances de victoire : « Nous verrons bien demain, les conditions de route seront déterminantes. L’écart commence à être important, mais j’essaierai tout de même de jouer la première place. »
Alors qu’il défendait becs et ongles sa troisième place face à Jari-Matti Latvala, Dani Sordo était contraint de lâcher prise dans l’ES15 : « Nous avions fait le bon choix en ce qui concerne notre stratégie de pneus. Mais dans Fredriksberg 2, j’ai dû m’arrêter pour que Marc retire un écran de radiateur qui n’avait pas été ôté avant le départ de la spéciale. La troisième place est perdue, c’est vraiment dommage… »

Communiqué de presse Citroën Racing
Site Internet : citroen-wrc.com





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *