Trois manches WRC-2 pour Bedoret



Pilote officiel Skoda Belgique depuis un an désormais, Sébastien Bedoret va prendre le départ de trois manches WRC-2 en 2019.

En plus du championnat de Belgique qu’il disputera comme en 2018, le pilote belge participera au Tour de Corse, à l’Allemagne et à l’Espagne, toujours avec une Skoda Fabia R5 bien évidemment.

Impatient de débuter cette nouvelle année, Sébastien précise le programme de sa saison 2019 : « Notre saison débutera au Haspengouw Rally. À l’exception du Spa Rally et du Sezoens Rally, nous devrions participer à toutes les autres manches du Championnat de Belgique. En outre, nous ajouterons trois épreuves en WRC2 : le Tour de Corse, le Deutschland Rally et le Rallye d’Espagne. Mais il n’est pas exclu que ce programme soit étoffé ou adapté, selon le déroulement de la saison. »

L’an passé déjà, le pilote belge de 23 ans avait participé au rallye d’Allemagne, évoluant autour de la 30e place au scratch avant de renoncer à cause d’un problème mécanique.

Coach de l’équipage depuis un an, Freddy Loix, figure du rallye belge, définit les objectifs de son poulain :  » En Belgique, il leur faudra prouver qu’ils ont la pointe de vitesse pour se battre au sommet du classement. Sur les rallyes mondiaux, leur mission sera d’accumuler un maximum d’expérience. En parallèle, ils suivront aussi des stages de pilotage sur la terre, toujours pour préparer l’avenir. »





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. roland59 dit :

    c’est bien…la Belgique a besoin de rajeunir ses « cadres »… les Princen, Verschueren, Chérain… commencent a bien avancer dans le temps et les Fernemont, Bedoret, De Mévius, Munster.. etc .. sont des jeunes qui ont du potentiel…
    alors, 3 manches WRC 2 pour Bedoret, c’est bien pour lui et son pays… et avec Loix, il n’est pas mal accompagné.. 🙂

    • Joël G dit :

      oui, c’est bien cette opération de skoda Belgique avec Loix comme coach, à côté de celle du RACB pour de Mévius afin de garder des pilotes belges capables de performer au niveau international

      • roland59 dit :

        salut Joël,
        eh oui, il faut « internationaliser » tôt pour se donner le temps… d’avoir à nouveau un/des pilotes capables de performer à l’international et de jouer les titres…
        concernant Bedoret, à 23 ans, il ne faut plus attendre…
        idem bien sûr pour De Mévius à 24 ans.
        Munster est encore très jeune et avec papa (actif) dans le dispositif…
        en revanche, qu’en est il de Fernemont… ?? parce qu’il va bien aussi…

        • Joël G dit :

          Salut Roland,
          je pense Bedoret et de Mevius bien soutenus, dans une excellente filière. Munster a beaucoup de talent, et si il est aussi dans une bonne filière avec la structure BMA du papa, mais il peut lui manquer l’assistance d’un coach et de toute la structure des 2 autres, le papa ne pouvant être toujours au four et au moulin… Quant à Fernémont, à 30 ans, ce n’est plus vraiment un espoir au niveau international, même si il a fait une excellente saison 2018 en BRC; sa carrière restera au niveau belge, je pense et c’est déjà pas mal, vu le niveau

          • roland59 dit :

            je n’imaginais pas Fernémont avoir 30 ans… donc oui, ç ‘est un peu tard pour lui…
            en revanche j’imagine bien que papa Bernard ne peut pas …
            mais puisque le fiston a de grosses dispositions, on peut espérer, si tel est son souhait, qu’il parvienne à faire son chemin dans les meilleures conditions et ainsi prendre une place en BCR et à l’inter…
            faut quand même pas laisser tout le terrain aux finlandais, français et britons… 🙂

  2. Romain39 dit :

    La déco et superbe en tous cas