Budar : « Une prestation majuscule »



Au terme d’un weekend parfaitement maitrisé, Sébastien Ogier est allé décrocher une cinquième victoire au Mexique, tout en offrant à Citroën Racing, un 101e succès historique en WRC.

Avec déjà deux victoires au compteur cette saison, Citroën Racing est parfaitement lancé dans ses championnats. Et malgré le « désavantage arithmétique » d’aligner seulement deux voitures, tous les voyants sont au vert chez les rouges !

« C’est le résultat d’un excellent travail d’équipe ! Gagner ici n’est jamais anodin, tant la combinaison des hautes altitudes et des températures estivales en fait un challenge ultime pour les hommes comme les mécaniques, » se réjouit Pierre Budar. « Mais tout le monde a fait preuve d’une vigilance de tous les instants et ce succès constitue une juste récompense. Cette épreuve reste atypique, mais c’est également toujours positif de s’adjuger la première manche terre du championnat, car c’est la surface majoritaire sur la saison. »

Si pour Sébastien Ogier, ce début de saison est plus que positif, l’équipe française est également sur de bons rails avec trois podiums en autant de courses disputées. Une performance qui permet, à l’heure actuelle à Citroën, de pointer au deuxième rang des constructeurs à huit points de Toyota, et même de devancer Hyundai d’une unité.

« Trois podiums en autant de courses, on ne pouvait rêver meilleure entame de campagne avec nos deux nouveaux équipages. Tout ça n’aurait évidemment pas été possible sans une prestation majuscule de Sébastien et Julien. Chaque jour, ils ont fait l’étalage de leur palette de qualités : vitesse, science de la course, capacité de réaction, de gestion aussi. On le savait déjà mais ils ont définitivement tout pour eux !« 

Concernant les performances d’Esapekka Lappi, le directeur français est satisfait de la fin de course de son pilote, capable de bons temps malgré sa position d’ouvreur.

 » Esapekka a montré un bon rythme ce week-end. Il a commis une petite erreur qui a coûté cher. Il était assez à l’aise dans la voiture. C’est ce qu’il nous a dit. Même aujourd’hui (dimanche), en partant le premier sur la route, ses temps intermédiaires étaient bons et le résultat de la Power Stage est plutôt bon. Je pense que c’est très prometteur. Il a le rythme et le talent. »





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Sylvain dit :

    @Jeff en Italie j’ai lu un excellent article, où le journaliste dit qu’on a un sport formidable (le wrc-1), avec un règlement technique fabuleux, car il permet d’avoir des voitures spectaculaires, des concurrents crédibles, etc. il parle de CE moment comme un des moments d’or du rallye au niveau mondial, car il permet au pilote de faire la différence contrairement a beaucoup de sport mécaniques.

    Le mec est italien, il n’y a aucun pilote italien, il n’y a plus Lancia, mais pour lui, c’est un moment d’or où le pilote fait la différence. Ton introduction m’a fait penser à cet article : « Ce qui est formidable c’est de voir qu’en rallye, le facteur pilote reste décisif. « 

  2. Jeff Boulet dit :

    Je me rappelle précisément de cet Alpin 91 car Budar avait réalisé la course parfaite mais surtout, parce qu’il était copiloté par le regretté Yannick Roussel ! Yannick a copiloté une bande de « vites » dont Loubet, Hazard, Doenlen, Berenguer… Et aussi mon « modèle » de l’époque, le furieux Christian Gazaud lors le l’Antibes 91 en 309 Gti (battu d’une vingtaine de secondes par Panizzi et par la R5GT de Bernard Marino). Gazaud passa près de l’exploit dans le brouillard des Cévennes cette année là. Avec sa 309 Gr N, le lotois avait fait un temps à 3sec de la M3 de Bernardini dans les 31 km de Valleraugue… C’était effrayant !! Il échoua pour le groupe face à la Sierra de Hazard et effectivement, les victoires en GrN de 309 GTI 16 en CF sont rares ! Cela reste à vérifier, la mémoire fait parfois défaut, mais je pense qu’hormis Pierre Budar, seul Gilles Panizzi à réussi cet exploit (Mont Blanc 92). Mais tout cela nous éloigne un peu de Mexico et de Citroën…

  3. Jeff Boulet dit :

    Ce qui est formidable c’est de voir qu’en rallye, le facteur pilote reste décisif. Contrairement à la F1, le rallye n’est pas une science exacte et rien n’y remplace le feeling et le talent brut. Le matériel compte évidemment mais Sébastien a triomphé avec la Fiesta. On ne peut que constater que quelque soit sa monture, Ogier parvient à faire la différence. La saison est encore longue, Neuville et Tanak sont – je pense – aussi rapides que Séb mais… le français n’a pas de points faibles. Ce retour aux avants postes de Citroën doit beaucoup à Ogier et Ingrassia c’est sûr mais l’effet Budar commence peut être aussi à se faire sentir. Comme Wilson et Makinen, Pierre Budar est d’abord un pilote. Il parle le langage des équipages. Il est de la génération Bugalski – Panizzi et s’il n’a pas leur palmarès, il avait quand même un joli coup de volant. Pour l’anecdote, les passionnés se rappellent probablement que lors d’un mémorable Grasse Alpin 91, partiellement recouvert de neige et de glace, alors que Ragnotti offrait une première victoire historique à la Clio 16S, un certain Budar remportait brillamment le GrN au volant d’une 309 GTI 16 ! Après une belle lutte face à la R5 GT du rapide Marino, Pierre Budar accédait même à la 9ème place scratch, devançant au passage les Sierra Cosworth. Un de ses haut fait d’armes ! 28 ans plus tard, grâce à son équipe, il y a fort à parier qu’il décrochera d’autres lauriers…

    • bazire dit :

      Je me souvenais plus qu’il avait gagné un groupe N surtout avec une 309 qui a pas du en gagné beaucoup en CDF …….Merci jeff de nous l’avoir fait rappeler , c’est sûr que c’est un atout d’avoir un ancien pilote a la tête d’un team et citroen avait commencé a vaincre avec un certain Guy Fréquelin …..

  4. Spectator dit :

    On pourrait dire que si la méthode Makinen fonctionne parce qu’il est un ancien pilote, la méthode Budar porte peut être ses fruits aussi. Budar n’a certes pas été champion du monde mais on se rappelle bien qu’en volant 309 il envoyait dur. Je crois même qu’il avait décroché un groupe N en CF devant une armada de Ford non?… Bref il connait le rallye et le pilotage.

  5. Spectator dit :

    La combinaison Ogier – Ingrassia – Citroen paraît déjà redoutable, voire difficilement battable. Ogier et Lappi semblent en osmose avec leurs autos, sur l’asphalte Corse, mis à part peut être Tanak et Meeke, la concurrence va souffrir!
    Comme le dit Sordo, Ogier est un extra terrestre! En tout cas il sera très dur à battre cette année. Et puis de voir Budar, Grataloup, Chiaroni… contents à l’arrivée ça fait plaisir. En France nous avons une chance folle, une équipe franco – française sur le toit du monde : bravo à eux et cocorico!

  6. TchoponT dit :

    Je trouve que cette victoire au Mexique aurait été vraiment belle si il aurait avoué de lui même que le facteur « big lucky » à fait parti du jeu…. A un moment donner, faut être honnête avec soi-même…

  7. stgpower dit :

    A méditer : En Sport Automobile tout est plus facile quand on mets la bonne interface entre le siège baquet et le volant ! Ainsi une voiture jugée difficile / pas top en performance / pointue / sous-vireuse etc.. devient rapidement gagnante… Je ne diminue pas le travail des ingénieurs et mécaniciens de talent qu’il y a chez les rouges…. mais ils savent bien depuis longtemps qu’une équipe qui veut gagner a besoin en premier du pilote #1…. le reste (dont la motivation de l’équipe) arrive naturellement ensuite. Demandez à Malcolm Wilson ce qu’il en pense ?

  8. Sylvain dit :

    En matière de com, j’adore Adamo, rien que la tête quand il répond à wrc.com vaut son pesant d’or! 😀

    Budar, il dit en gros ce que disent tous les team manager d’Ogier, non?

    PS sur les pilotes de rallye français, « osculter » Loeb c’est effectivement gonflé 😉

  9. Mathaimaticien dit :

    Je dis heureusement qu’ils n’ont pas Breen et Lappi …. chez Cotroen

  10. olive dit :

    seb73!!! makkinen « s’astiquait le manche »!!!…………..oufffffffffffffffffffffffffffff 4 fois champion du monde des rallyes???????? a ouai je crois que budar a du chemin a faire pour comprendre le rallye comme le comprend makkinen!!!! apres vaut mieux etre en extase devant un champion en devenir que devant un champion 6 fois titre

  11. Fb49 dit :

    Ogier peut faire gagner un titre constructeur a lui tout seul ou presque…. Après la saison ne fait que commencer mais moi je vois bien une troisième C3 par moment pour Ostberg par exemple…. Surtout si le championnat est jouable… L avenir nous le dira…

    • jeff dit :

      A mon avis, Citroën se posera la question après le Chili, s’ils ont encore une chance sérieuse au Championnat. Dans ce cas, une rallonge budgétaire ne serait pas étonnante !

  12. Boris dit :

    La communication (et la manière de traiter les pilotes) aurait à ce point évoluée… Car le traitement réservé à Lappi n’est pas vraiment celui auquel à eu droit Breen l’année dernière (et ne parlons pas du manque de respect ou de reconnaissance du job de Meeke).

    Peut-être que la mentalité du team Citroën a été métamorphosé ou alors c’est uniquement dû à la bonne passe du moment.

    En tout cas, mentalement parlant, de savoir que son employeur et équipe sont derrière soit près à t’accompagner dans les hauts comme les bas, ça ne peut que aider.

    • Dominique dit :

      C’est évidemment différent quand il y a un top pilote qui a toute la confiance de l’équipe et qui le rend par des résultats probants. Cela permet à Lappi de s’adapter à son rythme sur des rallyes collant moins à son style comme le MC ou le Mexique.
      Meeke avait perdu toute la confiance de l’équipe et Breen ne pouvait plus se cacher.
      Il devrait y avoir encore un peu d’indulgence envers Lappi en Corse mais on va bientôt lui demander de finir ses rallyes surtout si Ogier continue sa moisson et que Citroën ne se fait pas décrocher au championnat constructeur.

  13. Kivala dit :

    « Esapekka… Même aujourd’hui (dimanche), en partant le premier sur la route, ses temps intermédiaires étaient bons et le résultat de la Power Stage est plutôt bon. Je pense que c’est très prometteur. Il a le rythme et le talent » : « plutôt bon », j’sais pas ce qu’il leur faut, marquer 1 pt sur une PS aussi poussiéreuse tout en étant 1er balayeur chez les WRC, qui plus est à 1/10ème du 4ème, c’est très fort. Sur le plan visuel à la télé, son passage était le plus enthousiasmant, et pourtant ça volait très haut à chaque passage…

  14. Aywe dit :

    On a l impression que c est ogier le decideur cette saison chez citroen et que budar supervise le travail des mecano inge etc

  15. Yohan Zero dit :

    Breen en 3ème voiture ça aurait eu de la gueule, mais bon c’est comme ça. Même si ils sont bien placés pour le moment dans le championnat, je continue de penser qu’ils n’ont aucune chance de le gagner, c’est mathématique.

    • p106 dit :

      je suis d accord avec toi pour breen ! avec lui en troisieme pilote , citroen serait surement en tete du championnat

  16. Raphaël dit :

    C’est clair qu’avec Ogier, il possède un pilote hors normes, capable de s’imposer avec n’importe quelle auto, comme seul les plus grands pilotes francais, à l’image de therier ou d’auriol, ont pu le faire. Il est indiscutablement en train de bâtir le plus beau palmarès des pilotes de rallye francais.

    • jmgcvn dit :

      Tu as pas oublié quelqu’un dans ta liste ?

      • Raphaël dit :

        Peut être. Quel grand pilote francais à remporté ses rallyes de championnat du monde avec plusieurs marques?

        • Raphaël dit :

          Si, il y à Bruno Saby, et peut être d’autres, mais il n’y en à pas beaucoup !

          • GG dit :

            Jp Nicolas .

          • Raphaël dit :

            +1 ! Tu as raison avec Jp Nicolas. Alpine , Peugeot, porsche. . . Mais il n’y en à pas 50, des français qui ont gagné en mondial avec plusieurs marques ! Ce que fait Ogier, c’est énorme !

          • GG dit :

            Il y à Andruet, Darniche, des pilotes de cette époque. Mais de là génération WRC c’est certainement le seul français à l’avoir fait.

          • Raphaël dit :

            En plus Saby à gagné en groupe b avec la 205 et en groupe A avec la delta. Et Auriol en groupe A avec la Sierra, la delta et la celica, et en WRC avec la 206 !!! Des générations de voitures différentes.

          • GG dit :

            Et même avec la corola wrc pour auriol ! THE BEST !!

        • Boris dit :

          Je pense mettre les pieds dans le plat pour ce commentaire oscultant Loeb (le plus beau palmarès français c’est quand même encore lui). Mais lui aussi a gagné avec plusieurs autos… Même en tant que Team privé.

          Il a surtout, grâce à ses performances et son aura médiatique permis à un constructeur de miser 10ans sur le WRC (et ça c’est le seul à y être parvenu).

          Ford, Peugeot, Lancia, VW, Toyota… font des passages réguliers avec différents pilotes, mais arrêtent, reprennent, change de pilotes car ils ne trouvent plus leurs comptes.

          • GG dit :

            On parle de pilotes français ayant gagné des rallyes de championnat du monde avec plusieurs constructeurs .Donc Loeb n’à pas sa place dans ce discours. Merci. Ce qui fait la beauté d’un palmarès c’est justement d’être capable de s’imposer avec plusieurs équipes ! Et là non plus, Loeb n’à pas sa place, alors qu’Ogier, oui !

          • Boris dit :

            Désolé GG, mais moi je lis différentes autos et non différents constructeurs.

            Après, je comprend que tu ne supporte pas Loeb. Mais cela ne sert à rien de dénigrer.

            Je ne sais pas ce qu’est la beauté d’un palmarès. Mais pour moi, être capable de faire rester un constructeur (développement des nouveaux modèles y compris) et de rester avec lui au top est au moins aussi bien que de changer d’employeur pour y parvenir (le développement des voitures est moindre, il faut des essais et de l’adaptabilité).

            Et mis à part quelques rares exceptions (Alen, Biasion, Makinen, Ragnotti) peut de pilotes gardent la confiance de leur employeur très longtemps. Je trouve personnellement que c’est un choix de carrière différent (et Loeb n’a pas manqué d’opportunitées) tout aussi valable et un peu plus compliqué à avoir.

            Après je ne vois toujours pas en quoi cela fait un meilleur palmarès ?

          • GG dit :

            On parle de voitures de different constructeurs ! Et Loeb n’a pas sa place dans ce discours. Ce n’est pas une critique , mais les faits sont là . On à bien vu comment c’est terminé la confiance dont tu parles entre lui et PSA !!!

  17. Seb73 dit :

    Un mec comme ogier te fais gagner le titre constructeur a lui tout seul
    En 2020 citroen n aura qu une caisse
    Pas besoin de s emmerder avec plusieurs caisse

  18. riri73 dit :

    Moi j’aime bien la façon de communiquer de Pierre Budar avec la presse (en 2019, avant je faisais pas trop gaffe à ce qu’il racontait). Bon, tout roule pour l’instant, donc faut voir ce que ça donnera en temps de crise, pour le moment je le trouve très bon dans cette partie de son job (c’est la seule visible du grand public comme moi) comparé à certains autres team-managers actuels ou passés, de chez Citroen ou d’ailleurs.

    • Seb73 dit :

      C est clair et puis budar n a pas la même reaction que makkinen qui apres la victoire de tanak s’astiquait le manche en disant: »il est tellement brillant  »
      C est plus soft: »prestation majuscule « 

  19. Rom dit :

    moi ce que j’aime aussi c’est leur 2de place au championnat constructeur avec 2 voitures (alors que d’autres team ont 4 pilotes différents contractualisés et 3 voitures par rally)… ou plutôt 1 présente à chaque arrivée.
    Quand les planètes vont s’aligner, ça va faire mal!

  20. Aywe dit :

    Budar peut etre content d avoir ogier dans son equipe ils vont tout faire pour gagner contrairement a ford qui a sous estimer le meilleur pilote de rallye du monde dommage